Quid de l’utilisation de goudrons dans la cigarette

L’utilisation de goudrons dans la cigarette est un risque majeur qui expose les fumeurs à différentes maladies graves.

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, le goudron est une substance cancérigène, et oui il y en a dans la cigarette.

Quid de l’utilisation de goudrons dans la cigarette

Utilisation de goudrons dans la cigarette

Portrait d’un tueur.

Utilisation de goudrons dans la cigarette : d’où vient exactement ce goudron?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le tabac ne contient pas de goudron et celui-ci n’est pas non plus ajouté à sa fabrication.

Il ne se forme que lorsque vous allumez votre cigarette, la température sur le bout incandescent atteint alors les 800°C (jusqu’à 1 000°C lorsque vous tirez dessus) ce qui enclenche la réaction chimique.

Cela libère des résidus noirs et collants, principalement du benzopyrène, un polluant mutagène classé cancérigène de catégorie 1 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

Existe-t-il une loi sur l’utilisation de goudrons dans la cigarette ?                

Oui, il existe bien un arrêté, celui du 5 mars 2003, qui régule le marché français.

Elle fixe la quantité maximale à 10 mg goudron par cigarette, ce qui équivaut à 200 mg de goudrons à chaque paquet de cigarettes fumées.

Cela représente environ une tasse de thé remplie de goudron !

Les conséquences de l’utilisation de goudrons dans la cigarette 

Quand vous fumez, goudron et autres substances toxiques de la cigarette s’accolent tout du long de vos voies aériennes (bouche, pharynx, larynx, bronches et poumons).

Là où il faut faire attention c’est quand on sait que les répercussions sur la santé ne sont pas immédiates, les dégâts ne s’observent qu’après un certain moment, quand il sera généralement trop tard.

Les conséquences le plus graves sont souvent le cancer (bouche, gorge, poumons), des infections pulmonaires à répétition, voire même des lésions organiques atteignant les reins ou la vessie.

Utilisation de goudrons dans la cigarette : conclusion

Remarquez que l’on ne s’est intéressé qu’au goudron ici, mais dans la réalité il interagit avec les autres éléments nocifs de la cigarette.

Ensemble, ils peuvent entrainer un déchaussement des dents par exemple.

La liste des conséquences est longue, tellement longue que je peine à croire que l’utilisation de goudrons dans la cigarette soit toujours autorisée jusqu’à présent !

arret tabac bienfait : Utilisation de goudrons dans la cigarette

arret tabac bienfait : Utilisation de goudrons dans la cigarette

© audfriday13 – freedigitalphotos.net

Rechercher populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge