Comment et pourquoi arrêter de fumer ? (spécial femmes)

Arrêter de fumer s’accompagne de multiples effets bénéfiques, pour le fumeur comme pour son entourage.

Le sevrage tabagique est d’autant plus avantageux chez les femmes, en particulier celles qui envisagent de tomber enceinte ou qui le sont déjà.

En plus des ravages sur le corps de la personne qui fume, le tabac nuit aussi à la conception. La fertilité de la fumeuse et celle de son partenaire sont compromises.

Fumer est aussi mauvais pour le bébé à venir. Il existe de nombreux risques à ne pas négliger comme les fausses-couches, les naissances prématurées ou encore le petit poids à la naissance.

Voilà autant de raisons qui devraient motiver une femme à cesser définitivement la cigarette.

Comment et pourquoi arrêter de fumer

Comment et pourquoi arrêter de fumer

© Fotolia.com

Alors, comment et pourquoi arrêter de fumer ?

 

La cigarette est très mauvaise pour la santé

La première raison qui devait pousser tout le monde (femmes et hommes, jeunes et moins jeunes) à arrêter de fumer est le caractère très nocif de cette mauvaise habitude.

En France plus de 70 000 décès annuels sont liés au tabac.

La liste des maladies susceptibles de toucher les fumeurs est très longue. Dans la mesure où le tabagisme implique d’inhaler directement de la fumée, les voies respiratoires sont directement affectées.

Les risques de bronchite chronique sont très élevés. Fumer constitue aussi un facteur de risque de l’anévrisme, l’AVC, l’infarctus, l’artérite et bien d’autres encore.

Il faut aussi souligner que plus de 30 % des cancers (bouche, lèvres, gorge, poumons, œsophage, vessie, rein, pancréas, utérus…) touche les fumeurs.

 

Une habitude qui nuit à la féminité

Mesdames, fumer est une habitude qui n’a vraiment rien de glamour et s’accompagne de divers désagréments qui altèrent votre féminité.

Vous avez un teint plutôt terne et vos rides sont plus prononcées. A cela s’ajoutent les mauvaises odeurs : celle qui colle littéralement à vos vêtements mais aussi celle de votre bouche qui dégage une haleine nauséabonde.

Puis, il y a votre voix qui devient plus grave. Et ce n’est pas terminé, vos dents sont jaunes. Mais aussi vos doigts. Tout cela n’est vraiment pas charmant.

 

Fumer est très mauvais pour les futures mamans

On savait déjà que la cigarette nuit à la santé. Mais c’est encore pire pour les futures mamans. D’abord, fumer réduit les chances de tomber enceinte.

Cette diminution de fertilité concerne aussi bien la femme que son compagnon. Une grossesse risque alors de se faire désirer.

Et la situation est encore plus préoccupante en cas de grossesse, si la femme enceinte continue de fumer.

La fumée est mauvais pour la maman, mais également pour le bébé à venir qui étouffe littéralement dans le ventre de sa procréatrice.

Tabac et grossesse

Tabac et grossesse

© FreeDigitalPhotos.net

D’autres risques s’ajoutent alors à ceux qui concernent déjà la mère : risque de fausse couche, d’accouchement prématuré et de très faible poids à la naissance.

Et lorsque bébé vient au monde, il est exposé au tabagisme passif dans le cas où la jeune maman fume toujours.

Ce pauvre petit être sans défense risque alors d’attraper diverses maladies. Voilà autant de raisons de dire définitivement adieu à la cigarette avant même de penser à avoir un bébé.

 

Fumer, ça coûte cher !

En plus d’être réellement mauvais pour la santé, fumer est une habitude qui coûte cher. Prenons le cas d’une personne qui termine un paquet quotidiennement.

Si le paquet coûte environ 7 euros, la dépense se chiffre à près de 2 555 euros. Imaginez tout ce que l’on peut faire avec ce montant.

Vous aurez pu vous faire plaisir avec des paires de chaussures, des sacs, des séances beauté ou bien-être en institut et bien d’autres encore.

 

Après le tabac, la délivrance !

Arrêter le tabac, c’est une véritable délivrance ! Vous vous débarrassez d’une addiction désastreuse qui vous coûtait cher, autant au niveau de votre santé que de votre portefeuille.

Et les effets bénéfiques se font ressentir très très vite. Près d’un quart d’heure seulement après votre dernière cigarette, votre cœur bat normalement et votre pression sanguine se normalise également.

Après 8 heures, vous commencez à éliminer le monoxyde de carbone qui a pollué votre organisme. La quantité présente dans le sang est déjà réduite de 50 %.

Après 24 heures, les poumons fonctionnent déjà mieux, car le processus d’élimination des restes de fumée et de mucus a démarré.

48 heures après l’arrêt du tabac, vous redécouvrez les goûts et les senteurs.

72 heures après, votre respiration s’améliore sensiblement.

Quelques semaines suffisent pour retrouver un meilleur souffle : vous toussez et vous fatiguez moins

Un an après le sevrage, il n’y plus que 50 % de risque de souffrir d’un infarctus. Il faut 5 ans pour que le risque de contracter un cancer du poumon soit aussi réduit de 50 %.

Après environ 10 ans, l’espérance de vie de l’ex-fumeur est semblable à celle d’une personne qui ne fume pas.

 

Alors, comment arrêter de fumer ?

Avant tout, il faut savoir qu’arrêter de fumer n’est pas du tout une évidence. Une fois la décision prise, c’est un véritable parcours du combattant qui attend le futur ex-fumeur.

Il faut, en effet, se débarrasser de différents types d’addiction. D’abord, la dépendance physique. Le corps doit s’habituer à l’absence de nicotine et des symptômes de manque peuvent se manifester.

Ici, il est alors possible de prendre des substituts nicotiniques pour mieux gérer ce manque et pour en atténuer les effets secondaires.

Il est recommandé de consulter un médecin qui pourra prescrire le dosage idéal ainsi que la durée et les conditions du traitement (puisque la dose de nicotine sera diminuée progressivement jusqu’à ne plus en prendre).

Il faut aussi tenir compte de la dépendance comportementale : le fumeur a cette fameuse gestuelle dont il n’est pas facile de se désaccoutumer.

Puis il y a la dépendance environnementale : il y a certains endroits, certaines personnes et certaines circonstances qui vous donnent envie d’en griller une.

Enfin, il faut également lutter contre la dépendance psychologique : fumer constituait un moyen d’avoir du plaisir, de combattre certaines émotions négatives (stress, anxiété…) ou encore un moyen de mieux se concentrer ou réfléchir.

Il faut venir à bout de tout cela. Voici justement une vidéo qui propose quelques pistes pour arrêter de fumer :

Une chose est donc certaine : pour arrêter de fumer, il faut se faire aider et accompagner, de préférence par des spécialistes.

Et, bien évidemment, il ne faut pas hésiter à solliciter vos proches pour vous soutenir dans votre démarche.

En dehors des substituts nicotiniques, vous pouvez également suivre des thérapies (individuelles ou en groupe). Dans tous les cas, votre motivation et votre volonté doivent être bien solides.

Arrêt tabac bienfait : comment et pourquoi arrêter de fumer

Pourquoi arrêter de fumer ? Découvrez 10 bienfaits quasi immédiats sur votre santé…

La cigarette constitue un véritable poison pour le corps humain. A chaque bouffée inhalée, le fumeur meurt un petit peu.

Pourquoi arrêter de fumer ? Tout simplement pour cesser de se tuer à petit feu. Pour mieux respirer, pour vivre pleinement.

L’arrêt du tabac sonne ainsi comme une évidence. Malgré tout, cette démarche reste difficile à concrétiser.

Alors, pour booster votre motivation à laisser définitivement tomber une mauvaise habitude qui détruit leur santé, gardez à l’esprit que des effets bénéfiques se font sentir quelques minutes à peine après la dernière cigarette grillée.

Pourquoi arrêter de fumer ?

Pourquoi arrêter de fumer ?

© Fotolia.com

Découvrez alors 10 effets bénéfiques sur votre santé qui apparaissent quasi immédiatement :

 

Arrêter de fumer : toujours bénéfique !

Avant tout, je tiens à souligner que le fait d’arrêter de fumer est toujours bénéfique.

Quels que soient votre âge, le nombre d’années de tabagisme, votre état de santé, le nombre de cigarettes grillées quotidiennement…

Dire adieu au tabac constitue toujours une action positive.

Il est faux de penser qu’on est déjà tellement intoxiqué qu’arrêter ne servirait plus à rien. Une seule journée sans cigarette et votre santé s’améliore déjà !

Petit à petit, votre corps et votre esprit se libèrent de l’emprise et des dangers du tabac. Vous retrouvez progressivement une santé « normale  ».

Au fil des jours, des semaines et des mois, vous vous sentez revivre.

 

Les 10 bienfaits quasi immédiats de l’arrêt du tabac

Après la dernière cigarette, c’est une véritable délivrance pour votre organisme :

  • 1- Après vingt minutes seulement votre cœur bat de nouveau normalement. Votre pression sanguine redevient également normale.
  • 2- Après huit heures, votre corps commence à se débarrasser du monoxyde du carbone : sa présence dans le sang est déjà réduite de moitié. Par ailleurs, les cellules recommencent à recevoir normalement de l’oxygène.
  • 3- Après 24 heures, les poumons se libèrent des restes de fumée et se débarrassent petit à petit du mucus qui s’est accumulé. Après une journée seulement, l’organisme est délivré de la nicotine.
  • 4- Après 48 heures, vous redécouvrez les parfums, les odeurs et les saveurs. Les terminaisons nerveuses responsables du goût qui étaient détruites par le tabac poussent de nouveau.
  • 5- Après 72 heures, vous respirez déjà plus facilement, vos bronches se détendent. Vous ressentez un regain d’énergie.
  • 6- Entre deux semaines à trois mois après votre dernière cigarette, vous avez plus de souffle. Marcher devient un exerce presque naturel. Vous toussez moins et ressentez beaucoup moins de fatigue.
  • 7- Entre un et neuf mois après l’arrêt du tabac, les cils des cellules bronchiques repoussent. La respiration poursuit son amélioration.
  • 8- Après un an, le risque d’être victime d’un infarctus du myocarde est réduit de moitié.
  • 9- Après cinq années sans cigarette, le risque d’être victime d’un AVC est similaire à celui d’un non-fumeur. Pour sa part, le risque de cancer de poumon diminue pratiquement de 50 %.
  • 10- Après dix à quinze ans de sevrage, l’espérance de vie rejoint celle des non-fumeurs. Les risques de maladies également.

Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez découvrir les effets désastreux du tabac sur l’organisme et mieux apprécier l’intérêt du sevrage :

 

Adieu la dépendance !

Au-delà des 10 effets précédemment cités, la cigarette vous débarrasse d’un véritable fardeau : l’addiction !

Durant les mois ou les années de tabagisme, vous vous trouviez sous le joug du tabagisme.

Lorsque vous agissez ou réfléchissez, vous aviez le réflexe d’en allumer une, étant notamment persuadé qu’avoir une cigarette entre les doigts va stimuler vos capacités.

Chaque jour sans tabac est un pas de plus vers votre liberté.

La dépendance physique disparaît assez rapidement. Quelques semaines suffisent généralement pour ne plus ressentir le manque physique.

Attention, les pulsions peuvent être assez violentes durant les premiers jours. Néanmoins, il faut garder à l’esprit que celles-ci sont passagères et leur intensité diminue au fil du temps.

La dépendance psychologique est la plus dure à éliminer. Une fois de plus, il faut faire preuve de persévérance. Dans certains,

Au final, vous vous sentez plus léger, aussi bien physiquement que psychologiquement. Vous respirez mieux et vous n’avez plus l’impression d’être enchaîné à votre cigarette.

 

Arrêter de fumer le plus tôt possible !

Arrêter de fumer, c’est super… Arrêter le plus tôt possible, c’est encore mieux, notamment pour accentuer les effets bénéfiques du sevrage.

Oui, car les fumeurs minorent leur espérance de vie de 10 ans.

Parallèlement, ils peuvent retrouver une espérance de vie « normale », après 10 à 20 ans de sevrage.

Dire adieu à la cigarette

Dire adieu à la cigarette

© FreeDigitalPhotos.net

En arrêtant rapidement après la première cigarette, vous avez toutes les chances de retrouver une santé comparable à celle d’un non-fumeur.

Mais je le redis, même si l’idéal aurait été de ne jamais avoir touché à la cigarette, même s’il vaut mieux s’arrêter au plus vite, il n’est jamais trop tard pour dire adieu au tabagisme.

D’ailleurs, les 10 effets bénéfiques cités précédemment s’appliquent à tout le monde, sans distinction d’âge.

Même les seniors profitent avantageusement de l’arrêt du tabac. Après un an, les risques d’infarctus et d’AVC sont diminués significativement.

Parallèlement, abandonner la cigarette freine l’évolution d’une athérosclérose tout en limitant les risques d’artérite des membres inférieurs.

 

Comment arrêter de fumer ?

Une fois que vous avez pris conscient de tout l’intérêt d’arrêter de fumer, vous vous demandez comment vous allez y parvenir.

Une fois la décision prise, vous pouvez déterminer une date et vous y tenir.

Il est important de faire preuve de détermination et d’inflexibilité pour se débarrasser définitivement du tabac.

Après votre dernière cigarette, n’y touchez plus. Ne cédez pas à la tentation d’aspirer une dernière bouffée. Vous risqueriez de rechuter.

Jetez donc tout ce qui peut vous rappeler le tabac : les paquets de cigarettes, les allumettes et les briquets sans oublier les cendriers. Pensez aussi à chasser les odeurs de tabac de votre intérieur.

Sevrage de la cigarette

Sevrage de la cigarette

© FreeDigitalPhotos.net

Prenez connaissance avec les effets bénéfiques de l’arrêt du tabac et pensez-y régulièrement.

Pour mieux gérer le manque, vous pouvez utiliser des substituts nicotiniques prescrits par votre médecin traitant ou un spécialiste tabacologue. N’hésitez pas à solliciter un soutien pour garanti la réussite de votre démarche.

Eloignez-vous systématiquement des autres fumeurs. En même temps, évitez les endroits et les situations qui vous rappellent la cigarette.

 

Dans votre guerre contre la cigarette, sachez que le temps est votre allié. Plus le temps passe, plus les pulsions s’amenuisent et plus votre santé s’améliore. Vous vous sentez plus fort contre le tabac.

Arrêt tabac bienfait : Pourquoi arrêter de fumer

Au bout de combien de temps la cigarette est dangereuse ?

Au bout de combien de temps la cigarette est dangereuse ? En réalité, le mieux serait de ne jamais fumer la première tige.

En effet, inhaler la fumée nocive constitue un pas de trop vers le tabagisme, un véritable fléau qui peut causer des maladies graves voire mortelles.

Au bout de combien de temps la cigarette est dangereuse

Au bout de combien de temps la cigarette est dangereuse ?

Alors, au bout de combien de temps la cigarette est dangereuse ?

La cigarette est dangereuse…

Certains fumeurs occasionnels, ou encore des fumeurs en devenir, se demandent au bout de combien de temps la cigarette est dangereuse.

En réalité, c’est un produit qu’il vaudrait mieux éviter de toucher.

Le seul fait d’en griller une constitue déjà un risque de tomber dans une addiction destructrice dont il sera assez (très) difficile de se débarrasser.

Il faut donc garder une chose à l’esprit : une, deux, dix ou cent… La cigarette doit inspirer de la méfiance.

Certes, les impacts sont assez minimes (mais bien réels) si l’on fume très peu et il augmente en fonction des quantités fumées, mais l’idéal serait de ne jamais commencer.

Et il faut aussi tenir compte du fait que la cigarette (plus précisément sa fumée) nuit également à l’entourage qui est exposé à diverses maladies.

Au bout de combien de temps la cigarette est dangereuse : elle est toujours dangereuse !

La première cigarette est déjà dangereuse. On pourrait même jusqu’à dire que c’est la plus dangereuse puisque c’est celle qui pourrait vous plonger dans une spirale infernale.

Certains se disent qu’une ou deux cigarettes par mois ne peut pas faire de mal. C’est sans doute vrai, à condition de s’éloigner des autres en fumant pour ne pas leur imposer la fumée chimique…

Néanmoins, ce fumeur même occasionnel pourrait devenir un fumeur régulier et être happé par la dépendance.

Et petit à petit, les méfaits sur la santé augmentent et deviennent de plus en plus inquiétants.

En définitive, si vous pouvez vous passer de cigarette, abandonnez sans vous poser de question. Et si vous n’avez pas commencé, poursuivez ainsi !

Arrêt tabac bienfait : Au bout de combien de temps la cigarette est dangereuse

© FreeDigitalPhotos.net

Effet benefique arret tabac : une meilleure santé après 15 ans de sevrage

Il existe un effet benefique arret tabac qui donne à réfléchir. Après 15 ans de sevrage tabagique, on retrouve une santé comparable à celle d’avant le tabagisme.

Certes, ça fait beaucoup d’années, mais le jeu en vaut quand même la chandelle…

Effet benefique arret tabac

Effet benefique arret tabac : une meilleure santé après 15 ans de sevrage

Découvrez cet effet benefique arret du tabac qui ne profitera néanmoins pas aux gros fumeurs…

Effet benefique arret tabac : ce qui se passe après 15 ans de sevrage

De récentes recherches américaines apportent des informations intéressantes sur les effets bénéfiques de l’arrêt du tabac.

Si l’on en croit le Docteur Ali Ahmed, opérant au sein du Centre pour la santé et le vieillissement basé à Washington, la situation du fumeur revient à la normale après 15 ans de sevrage.

Plus précisément, au terme de ces 15 ans, les risques de souffrir d’une insuffisance cardiaque, mais également les risques de mourir redeviennent les mêmes que celui d’une personne qui ne fume pas.

Il convient néanmoins de souligner que ce bienfait du sevrage ne s’applique pas aux gros fumeurs, en l’occurrence ceux qui ont consommé plus d’un paquet quotidiennement durant une période de 32 ans.

Pour cette catégorie de fumeurs, les risques restent élevés, même s’ils ont abandonné la cigarette depuis 15 ans.

Effet bénéfique de l’arrêt du tabac : précisions sur les recherches du Docteur Ali Ahmed

Dans le cadre de cette étude s’intéressant à un effet benefique arret tabac particulièrement intéressant, l’équipe du Docteur Ali Ahmed s’est intéressé à un groupe de personnes âgées de plus de 65 ans.

Parmi les participants, on retrouve 2 556 non-fumeurs (n’ayant jamais touché la cigarette), 629 fumeurs ou ex-fumeurs ayant arrêté depuis peu et 1 297 anciens fumeurs ayant arrêté depuis plus de 15 ans.

Chaque groupe a été étudié de près, permettant d’arriver à la conclusion sur la santé des fumeurs (hormis les gros fumeurs) peuvent de nouveau « respirer » après 15 ans d’abstinence.

Arrêt tabac bienfait : Effet benefique arret tabac

© Dream Designs – FreeDigitalPhotos.net

Arrêter de fumer effets chez les seniors

Aujourd’hui, je me penche sur les les bienfaits qu’il y a arrêter de fumer effets chez les seniors.

Certains pensent, à tort, que cesser la cigarette après 50, 60 ou 70 ans n’est pas nécessaire.

Au contraire, plus on avance en âge, plus on a intérêt à stopper le tabagisme. Dans tous les cas, cette décision implique toujours des bénéfices.

Arrêter de fumer effets

Arrêter de fumer effets chez les seniors

Arreter de fumer effets pour les séniors : vous risquez d’être surpris par les conséquences bénéfiques de cette démarche…

Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer

Arrêter de fumer se fait à tout âge. Certains se demandent s’il reste utile et intéressant d’arrêter de fumer à un certain âge. La réponse est « Oui ! ».

Des études entreprises par des cardiologues ont permis d’arriver à la conclusion que le sevrage tabagique entrepris par des fumeurs âgés entre 70 et 79 ans permet de diminuer le risque de décès de près de 30 %.

Ce n’est certainement pas trop tard ! Bien au contraire. Cesser la cigarette à cet âge présente de multiples avantages.

Le fumeur gagne en qualité et confort de vie et prolonge sa longévité.

Arrêter de fumer effets chez les personnes âgées

Les seniors ont donc tout intérêt à arrêter de fumer. Le sevrage tabagique est bénéfique au système cardiovasculaire.

Il faut, par ailleurs, savoir que les problèmes coronariens sont liés à la consommation de tabac au jour le jour.

A partir du moment où une personne âgée cesse la cigarette, elle ne risque plus d’être sujette à une thrombose : l’effet est immédiat et ne dépend pas du nombre d’années de tabagisme.

Les répercussions sont également immédiates au niveau de la respiration. Le jour même de l’arrêt du tabac, le fumeur respire beaucoup mieux.

Pour les personnes souffrant d’une BPCO ou broncho-pneumopathie chronique obstructive, l’impact arrive un peu plus tard mais reste bien réel.

Chez cette catégorie de fumeur, arrêter du tabac serait aussi efficace que d’être sous oxygène.

En définitive, arrêter de fumer est toujours bénéfique, quel que soit l’âge du fumeur et la durée du tabagisme.

Arrêt tabac bienfait : Arrêter de fumer effets© FreeDigitalPhotos.net

Effets néfastes du tabac sur les forêts

Les effets néfastes du tabac ne se limitent pas aux problèmes de santé plus ou moins importants.

Il y a également les répercussions sur la nature. L’exploitation du tabac contribue à une déforestation alarmante.

Effets néfastes du tabac

Effets néfastes du tabac sur les forêts

Découvrez les effets néfastes du tabac sur les forêts…

Effets néfastes du tabac sur les forêts

Après les effets néfastes du tabac sur l’environnement en général, voyons ses répercussions sur les forêts.

Tous les ans, ce sont environ 200 000 hectares de forêts qui sont détruits à cause de la culture du tabac. Cette plantation cause 1,5 % de la déforestation au niveau mondial.

Il s’agit d’une situation qui est surtout déplorée du côté des pays en développement.

Sachez qu’en tant que fumeur, vous contribuez à ce phénomène désastreux. Eh oui, encore une raison solide pour dire adieu à la cigarette…

Effet néfaste du tabac : disparition des forêts

Les effets néfastes du tabac sur la forêt sont désastreux. D’ailleurs, il faut près de 12 m3 de bois pour produire une tonne de tabac.

Cette exploitation massive est particulièrement dangereuse dans les régions semi-arides. Dans ces zones, la déforestation menace l’équilibre de la région.

Cette culture peut aussi causer un appauvrissement des sols.

Par ailleurs, les espaces qui ont été occupés par les plants de tabac deviennent impropres à d’autres cultures et deviennent alors inutiles.

Au final, les sols sont érodés : ils sont alors gaspillés et ne peuvent plus être utilisés pour l’agriculture.

Il faut attendre de nombreuses années pour pouvoir utiliser de nouveau les espaces concernées.

En plus de nuire à la santé des adeptes de la cigarette et autres produits du tabac, le tabac tue également la nature.

Une fois de plus, il faut souligner le fait que les fumeurs participent, même indirectement, à détruire les forêts !

En arrêtant, ils contribuent également à réduire ce phénomène dévastateur.

Arrêt tabac bienfait : Effets néfastes du tabac© Dan – FreeDigitalPhotos.net

 

Interdiction de fumer dans les lieux publics cigarette electronique

Comme la cigarette classique, il existe aussi une interdiction de fumer dans les lieux publics cigarette electronique.

Il s’agit d’un projet de loi qui devrait bientôt être appliquée. L’e-cigarette serait alors proscrits dans certains endroits.

Interdiction de fumer dans les lieux publics

Interdiction de fumer dans les lieux publics cigarette electronique

Qu’implique donc l’Interdiction de fumer dans les lieux publics cigarette electronique ?

Interdiction de fumer dans les lieux publics cigarette electronique en France

L’interdiction de fumer dans les lieux publics cigarette electronique figure parmi les mesures du nouveau plan anti-tabac de Marisol Touraine, Ministre de la Santé en France.

Le vapotage va notamment être proscrit dans les établissements qui reçoivent des mineurs (les écoles notamment), dans les transports en commun mais aussi dans les bureaux.

Ce produit devrait également être interdit dans les espaces publics qui accueillent des enfants. L’objectif étant d’éviter de banaliser l’utilisation de la cigarette face aux tout-petits.

Pour rappel, la Ministre de la Santé avait déjà annoncé au mois de mai 2014 la nécessité de mettre en place des dispositions similaires à celles applicables sur le tabac sur l’e-cigarette.

Interdiction de fumer dans les lieux publics cigarette electronique dans le monde

La France n’est pas le premier pays qui va instaurer une interdiction de fumer dans les lieux publics cigarette electronique.

Certains pays la proscrivent déjà dans tous les lieux publics et ce, peu importe sa composition.

C’est notamment le cas du côté de Singapour ou encore de la Thaïlande. Du côté de Hong-Kong, un amende de 10 000 euros sanctionne le simple port de cigarette électronique.

L’interdiction de vapoter en public est également en vigueur au Brésil, en Argentine et au Mexique.

Les défenseurs de la cigarette électronique se demandent si cette mesure est raisonnable dans la mesure où ce dispositif a aidé (aide et aidera) de nombreux fumeurs à quitter le tabagisme

Arrêt tabac bienfait : Interdiction de fumer dans les lieux publics cigarette electronique© FreeDigitalPhotos.net

Les conséquences du tabagisme sur la santé : risques de douleurs menstruelles à répétition

Les conséquences du tabagisme sur la santé sont très nombreuses. Aujourd’hui, je partage avec vous les résultats d’une nouvelle étude australienne.

Les résultats qui sont apparus dans la revue scientifique la revue Tobacco Control soulignent que les fumeuses adolescentes risquent d’être sujettes, plus tard, à des règles douloureuses à répétition.

Les conséquences du tabagisme sur la santé

Les conséquences du tabagisme sur la santé : risques de douleurs menstruelles à répétition

Point sur cette conséquence du tabagisme sur la santé

Les conséquences du tabagisme sur la santé : une nouvelle étude

Une nouvelle recherche entreprise en Australie apporte de nouvelles informations sur les conséquences du tabagisme sur la santé.

Le fait de fumer durant l’adolescence accroîtrait, chez les femmes, les risques de souffrir de règles douloureuses chroniques.

Celles qui ont grillé leur première cigarette avant leur treizième année sont les plus exposés.

Les risques d’être sujettes à des douleurs menstruelles intenses et récurrentes s’accroit de près de 60 %.

Pour rappel, près de 9 femmes sur 10 ont un jour fait l’expérience de crampes ou douleurs durant leurs règles.

Moins d’un tiers de ces femmes doivent subir des douleurs fortes et répétitives. Celles-ci peuvent être particulièrement handicapantes et conduire à l’absentéisme chez les étudiantes ou les travailleuses.

Les conséquences du tabagisme sur la santé : détails de la recherche

Cette enquête s’intéressant à une conséquence du tabagisme sur la santé s’est intéressé à 9 064 femmes de 18 à 23 ans.

Ces dernières ont participé à un important sondage australien portant sur la santé au féminin.

Un suivi a été effectué sur une période de 12 ans (2000 à 2012) durant laquelle les participantes ont répondu à des questions soumises tous les trois – quatre ans.

Celles-ci sont surtout interrogées sur le niveau de douleurs menstruelles et sur leurs habitudes en matière de tabagisme (début du tabagisme, arrêt ou pas ?).

Il a alors été constaté qu’environ 30 % des fumeuses ont déjà été sujettes à des douleurs chroniques pendant les règles contre 23 % chez celles qui ne fument pas.

Et les fumeuses qui ont fumé leur première cigarette avant 13 affichent un risque de 60 % en plus d’avoir des règles douloureuses chroniques.

A noter que ces résultats ont été obtenus après avoir laissé de côté d’autres facteurs pouvant avoir un impact sur les douleurs, en l’occurrence le poids ou la maternité.

Une fois de plus, on constate que le tabagisme est mauvais. Et il faut aussi souligner l’importance de la prévention : mieux vaut prévenir que guérir.

Arrêt tabac bienfait : Les conséquences du tabagisme sur la santé © FreeDigitalPhotos.net

 

Agir pour lutter contre le tabagisme : vers une amende sur les achats de cigarette sur Internet

Le gouvernement français n’a de cesse de tout mettre en œuvre pour agir pour lutter contre le tabagisme. Dans ce cadre, différentes mesures sont prises, année après année.

Cette fois-ci, la cible est l’achat de cigarettes via Internet. Une amende pourrait bientôt être mise en place pour les contrevenants à la législation qui proscrit la vente en ligne de tabac.

Agir pour lutter contre le tabagisme

Agir pour lutter contre le tabagisme : vers une amende sur les achats de cigarette sur Internet

Quelles sont donc les prochaines dispositions qui seront prises par les autorités pour agir pour lutter contre le tabagisme ?

Agir pour lutter contre le tabagisme : la vente en ligne de tabac dans la ligne de mire du gouvernement

De nombreuses dispositions sont prises par le gouvernement français dans le but d’agir pour lutter contre le tabagisme.

On peut notamment citer l’interdiction de fumer dans les lieux publics ou encore l’instauration des paquets de cigarettes neutres prévue pour 2016.

Actuellement, c’est la question de la vente en ligne de tabac (qui est illégale) qui est ciblée par les autorités.

Si l’on en croit les déclarations faites par Christian Eckert en octobre 2014, le gouvernement va bientôt soumettre des mesures visant à combattre le commerce de tabac sur Internet.

Les achats de cette catégorie pourraient alors être sanctionnés par une amende.

Comment agir pour lutter contre le tabagisme : la dissuasion des acheteurs potentiels

Pour lutter contre le tabagisme, tous les moyens sont bons.

Aujourd’hui, même si vendre des cigarettes sur Internet est strictement prohibé par la loi, cela n’empêche pas cette activité d’exister.

Les sites spécialisés dans ce type de commerce sont d’ailleurs basés hors des frontières françaises. Résultat, la loi ne s’applique pas à eux.

Dans la mesure où les vendeurs sont « intouchables », ce sont donc les acheteurs qui sont ciblés.

L’objectif est de les décourager à travers une amende. Et pour mettre la main sur les acheteurs « illicites », la méthode consisterait à identifier et surveiller les paquets suspects au sein des centres de tri postal.

Arrêt tabac bienfait : Agir pour lutter contre le tabagisme© Stuart Miles – FreeDigitalPhotos.net

Décret antitabac : lois contre le tabac à travers le monde

Il est actuellement question d’un décret antitabac qui interdirait la cigarette dans les jardins publics à Paris, ce que dément Anne Hidalgo, la maire de la ville.

Quoi qu’il en soit, des mesures de ce type sont adoptées un peu partout dans le monde. La cigarette tend à être interdite dans pratiquement tous les lieux publics.

L’objectif est généralement de limiter les effets du tabagisme passif sur la santé.

Décret antitabac

Décret antitabac : lois contre le tabac à travers le monde

Un décret anti tabac peut avoir diverses applications, en fonction des pays…

Décret anti tabac et interdiction de fumer dans les jardins publics

Si aucun décret antitabac n’est officiellement prévu en ce qui concerne l’interdiction de la cigarette dans les jardins publics, cette mesure est déjà en vigueur ailleurs.

Elle est notamment valable à Boston, aux Etats-Unis. Du côté de New-York, fumer est prohibé dans les parcs (dont Central Park), dans les zones dédiées aux piétons et sur les plages.

A souligner que ces interdictions concernent aussi la cigarette électronique.

Décret antitabac et interdiction de fumer dans la rue

Dans certains pays le décret anti-tabac prévoit des mesures encore plus poussées qui interdisent la cigarette dans les rues.

Ainsi, fumer n’est pas possible dans les rues de quelques quartiers de la capitale japonaise, Tokyo. Dans ces zones, il n’est pas possible de flâner, cigarette à la main.

Toute personne qui jetterait un mégot dans les rues s’expose également à une amende préalablement déterminée par l’arrondissement concerné.

Une telle loi anti tabac pourrait bientôt être appliquée dans une ville australienne, plus précisément à Melbourne.

Sur place, une première phase de test a été lancée dans le quartier de The Causeway. La zone d’expérimentation pourrait bientôt être élargie.

Enfin, il faut mentionner cette loi antitabac au Québec qui prévoit une interdiction de fumer aux alentours de certains établissements.

Il est par exemple interdit de fumer dans un périmètre de neuf mètres au-delà de la porte extérieure d’un établissement scolaire, d’une université, d’une structure de santé, d’un établissement de services sociaux ou encore des structures dédiées aux enfants.

Arrêt tabac bienfait : Décret antitabac

© Nuchylee – FreeDigitalPhotos.net

Dépendance nicotine : Quand devient-on nicotinomane ?

Quand le tabagisme se transforme-t-il en dependance nicotine ?

On peut classer les fumeurs dans trois grandes catégories distinctes selon leur fréquence de consommation du tabac.

Quoi qu’il en soit, le risque du tabagisme demeure. Même le petit fumeur peut devenir sur le long terme un véritable toxicomane.

dependance nicotine

Dépendance nicotine : Quand devient-on nicotinomane ?

Découvrons ensemble le principal risque de la dépendance nicotine !

Dependance nicotine : Les 3 types de fumeurs

On distingue 3 grands types de fumeurs de tabac différents selon leurs habitudes de consommation et donc de leurs niveau de dépendance.

  1. Le fumeur occasionnel qui fume une à deux cigarettes par jour.
  2. Le fumeur régulier qui fume pas moins de dix cigarettes par jour.
  3. Le gros fumeur qui fume plus de vingt cigarettes par jour.

Il va sans dire que le niveau de dépendance à la nicotine varie selon la fréquence de consommation journalière du tabac.

Dependance nicotine : Le nicotinomane

Quel genre de fumeur êtes-vous ? A quelle catégorie appartenez-vous ?

Lorsque le tabagisme atteint vingt cigarettes par jour, on ne parle plus de simple fumeur, mais de véritable « nicotinomane ».

En d’autres termes, le fumeur devient une véritable toxicomane selon le sens médical du terme.

La consommation du tabac et la dépendance nicotine modifient son comportement.

Il ressent un besoin irrationnel de fumer, une tendance progressive à prolonger et à augmenter la consommation du tabac.

Comment se libérer de la dépendance nicotinique ?

Le sevrage tabagique pour le nicotinomane est un véritable changement de vie. Il ne s’agit pas simplement d’arrêter de fumer.

Mais de modifier l’image agréable de la cigarette par la conscience des Méfaits du tabac sur la santé.

La lutte contre la dependance nicotine est ainsi, à la fois physique et psychique.

On recommande les méthodes de sevrage tabagique progressif telles que le substitut nicotinique, la cigarette électronique, etc.

Quel que soit la méthode choisie, un accompagnement psychothérapique est recommandé afin de permettre au fumeur de réapprendre à vivre avec de nouvelles valeurs.

Arret tabac bienfait : dependance nicotine

tiverylucky © freedigitalphotos.net

Cigarette électronique en Suisse : un succès grandissant

La cigarette électronique en Suisse ? Ce dispositif gagne de plus en plus en popularité sur place.

Nombreux sont les fumeurs vivant sur le territoire helvète qui y font appel, en grande partie dans le but de cesser la cigarette classique.

Cigarette électronique en Suisse

Cigarette électronique en Suisse : un succès grandissant

Comment ça se passe avec la cigarette électronique en Suisse ?

La cigarette électronique en Suisse

Actuellement, la cigarette électronique rencontre le succès un peu partout dans le monde, c’est notamment le cas en Suisse (et en France également où le nombre de vapoteurs ne cesse de s’accroître).

Le pays compte environ une centaine de milliers de consommateurs et cet effectif est en constante augmentation.

Le marché pèse une vingtaine de millions de francs suisses environ.

Ce chiffre pourrait d’ailleurs encore augmenter si des modifications étaient apportées aux réglementations suisses portant sur la cigarette électronique.

A l’échelle mondiale, l’industrie de l’e-cig a engrangé quelques milliards d’euros, au titre de l’année 2014.

La législation actuelle en matière de cigarette électronique en Suisse

Actuellement l’e-cigarette en suisse est soumise à une réglementation particulière. Il est notamment interdit de vendre des modèles contenant de la nicotine.

Par contre, la consommation est autorisée.

De ce fait, les vapoteurs se tournent vers les fournisseurs étrangers pour se procurer des cigarettes électroniques nicotinées.

Ils effectuent leurs emplettes sur Internet ou en traversant carrément les frontières.

La législation pourrait toutefois connaître des modifications dans un avenir proche.

Cigarette électronique et évolution en Suisse

En tout cas, des spécialistes en tabacologie se sont penchés sur la question et soutiennent la commercialisation des e-cigarettes à nicotine.

La vente de ce type de produit devrait toutefois être soumise à des conditions.

Les cigarettes électroniques en Suisse devraient être réservées aux adultes. Une limitation devrait, par ailleurs, être mise en place en ce qui concerne les substances autorisées, le taux de nitocine ainsi que la publicité.

Dans tous les cas, l’avenir de la cigarette électronique en Suisse sera très intéressant.

Arret tabac bienfait : Cigarette électronique en Suisse© Patrisyu – FreeDigitalPhotos.net

Comment fumer la cigarette electronique ? L’art de vapoter…

L’e-cigarette fait aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien, mais sait-on vraiment comment fumer la cigarette electronique ?

Contrairement aux apparences, il ne suffit pas de tirer sur sa cigarette pour simuler l’action de fumer.

Vapoter est un art. Il existe des règles à suivre pour être entièrement satisfait de sa dose de nicotine.

comment fumer la cigarette electronique

Comment fumer la cigarette electronique ? L’art de vapoter…

Voici comment fumer la cigarette électronique !

Comment fumer la cigarette electronique : Chauffer avant de vapoter

Fumer la cigarette électronique demande plus de patience que la cigarette classique.

La plupart des modèles et certaines marques d’é-cigarette demande un temps d’attente avant le vapotage.

Le fait est que le mélange contenu dans l’e-cigarette doit être chauffé. C’est la chaleur qui transforme la mixtion en vapeur.

Pour obtenir un volume de vapeur satisfaisant, il faut donc patienter quelques secondes.

Comment fumer la cigarette electronique : Méthode de chauffage

Voici, étapes par étapes, comment chauffer sa cigarette électronique.

  1. Portez votre e-cigarette à la bouche.
  2. Activez la batterie si elle ne s’active pas automatiquement à la première aspiration.
  3. Aspirez très lentement pendant 5 secondes au maximum pour chauffer l’atomiseur.
  4. Recrachez cette première vapeur rapidement.

Comment fumer la cigarette électronique : L’art d’aspirer

Comment fumer la cigarette électronique ? Deux règles à suivre pour bien aspirer votre e-cigarette.

  • Aspirez doucement. Non seulement, cela permet de créer plus de vapeur, mais encore ça améliore le goût des arômes.
  • Ne jamais aspirer trop fort si l’on n veut pas déloger l’e-liquide.

Découvrez ici Comment fonctionne la cigarette-électronique !

Arret tabac bienfait : comment fumer la cigarette electronique

 patrisyu © freedigitalphotos.net

Arreter de fumer, les meilleurs effets secondaires !

Arreter de fumer effets secondaires ? Il en existe de nombreux que l’on peut apprécier !

Aussi longtemps qu’on ait été dépendant et, peu importe la quantité de tabac, consommé, il n’est jamais trop tard pour arrêter !

Et une fois qu’on décide d’arrêter de fumer, il va sans dire qu’on bénéficie de nombreux bienfaits physiques comme psychologiques.

arreter de fumer effets secondaires

Arrêter de fumer, les meilleurs effets secondaires !

Découvrez les effets secondaires appréciables qui peuvent vous aider à franchir le pas !

Arreter de fumer : La santé, un des effets secondaires !

En France, 66 000 personnes par an meurent du tabac.

C’est une évidence ! Arrêter de fumer garantit et préserve, en premier lieu, la santé.

On évite les risques auxquels sont exposés les fumeurs: cancer de poumon et des voies aérodigestives supérieures, maladies cardio-vasculaires et maladies respiratoires chroniques.

Par ailleurs, les signes d’un organisme sain sont visibles dès les premiers jours : teint plus clair, dents plus blanches, absence d’haleine…

Arrêter de fumer effets secondaires : La joie de vivre!

Un des effets secondaires de l’arrêt du tabac, c’est la santé psychologique.

Arrêter de fumer permet de gagner en estime et en confiance en soi. On peut se découvrir des aptitudes non décelées auparavant.

Sevrer du tabac permet également de retrouver une certaine paix intérieure.

Scientifiquement, la nicotine augmente le rythme cardiaque, la pression artérielle et le stress chez ses adeptes.

À l’arrêt, toute cette anxiété disparaît.

Les autres effets secondaires du sevrage tabagique

Arrêter de fumer, effets secondaires sur la vie quotidienne.

Premièrement, on fait des économies. Avez-vous déjà estimé la somme que vous dépensez tous les jours ou tous les ans pour le tabac ?

Vous pouvez désormais utiliser ce budget pour un projet qui vous sera plus bénéfique.

Deuxièmement, le simple fait que vous n’êtes plus dépendant ! Vous pouvez vivre sans vous demander si vous avez assez de tabac pour subsister.

Découvrez également les Bienfaits de l’arrêt du tabac : avant / après.

Arret tabac bienfait : Arrêter de fumer, les meilleurs effets secondaires !© Grant Cochrane – FreeDigitalPhotos.net

 

Bénéfice de l’arrêt du tabac : un bon point pour votre sourire !

Le bénéfice de l’arrêt tabac sur vos dents est l’un des bienfaits les plus visibles.

Vous l’aurez sans doute remarqué mais depuis que vous fumez, votre bouche est sacrement malmenée.

Vos lèvres mais surtout vos dents ont changé de couleur.

Au fil des années, elles sont devenues tellement jaunes que vous n’osez plus sourire franchement.

Benefice arret tabac

Bénéfice de l’arrêt du tabac : un bon point pour votre sourire !

Mais vous savez quoi ? Retrouver le sourire fait partie des bénéfices de l’arrêt du tabac !

Benefice arret tabac : dites au revoir aux taches jaunes !

Au fur et à mesure que vous avez fumé, vos dents ont viré du blanc au jaune.

Ces taches viennent de la nicotine et du goudron contenus dans la clope.

Ce qui veut dire que plus vous fumerez, plus vos dents jauniront.

Et si vous ne réagissez pas à temps, cette nouvelle couleur – pas séduisante du tout ! – peut devenir définitive.

La bonne nouvelle, c’est qu’à l’arrêt du tabac, vous avez une chance de changer les choses.

En l’absence de la nicotine et avec l’aide d’un bon dentiste, vous pourrez de nouveau sourire sans peur du ridicule.

Bénéfice de l’arrêt du tabac : moins de risques de caries !

Les dents jaunes ne sont rien comparés aux caries dentaires. Car soyez-en sûr, ça va vous abîmer le portrait !

En fumant, vous augmentez à trois fois les risques d’en souffrir.

Tout simplement parce que les composants de la cigarette affaiblissent votre système immunitaire.

Votre organisme est donc particulièrement susceptible.

Et vous avez aussi beaucoup plus de risques de développer des cancers dans votre cavité buccale.

La seule alternative pour empêcher ce fléau : l’arrêt du tabac !

Benefice arret tabac : la garantie d’une bonne santé !

On vous l’a dit des milliers de fois, fumer tue.

Moi je vous dis, arrêtez de fumer et vous pourrez bénéficier de tous les bienfaits de l’arrêt du tabac.

Découvrez « Comment soigner le déchaussement des dents ? »

Arret tabac bienfait : Benefice arret tabac Salvatore Vuono © freedigitalphotos.net