Les thérapies cognitivo-comportementales : une méthode douce pour arrêter de fumer ?

Aujourd’hui je vais vous parler des thérapies cognitivo-comportementales utilisée dans le cadre d’un arrêt du tabac.

Bien employée, elle va mettre toutes les chances de votre côté.

Envie d’en connaitre plus sur cette thérapie ?

Les thérapies cognitivo-comportementales : une méthode douce pour arrêter de fumer ?

thérapies cognitivo-comportementales

Découvrant la ensemble.

En quoi consiste les thérapies cognitivo-comportementales ?

Une consultation prend la forme d’une introspection sous la conduite d’un médecin psychiatre.

Approuvée par la Haute Autorité de Santé (HAS), la thérapie comportementale à ceci de particulier se concentrer expressément sur le vécu du fumeur afin de déterminer son type et son degré de dépendance au tabac.

Cela permettra d’adapter les méthodes pour combattre les mauvais réflexes et les  besoins  de fumer à sa source : en découle un sevrage en douceur avec un taux faible de récidive !

Le déroulement des thérapies cognitivo-comportementales

Ce type de thérapie est disponible dans les centres spécialisé en tabacologie et dans certains hôpitaux où ils sont, cerise sur le gâteau, remboursés !

Et selon votre niveau de dépendance, il vous en coûtera entre 5 et 15 séances hebdomadaire pour sortir de votre dépendance mais aussi selon que vous êtes pressé ou pas.

Un conseil cependant, évitez d’être impatients. Il s’agit d’un travail de fond : plus vous bâclerez votre planning, plus les risques de récidives seront grands.

Les thérapies cognitivo-comportementales sont-elles vraiment efficaces ?

Une thérapie comportementale est traditionnellement utilisée pour soigner les phobies, les troubles psychologiques (comme la boulimie) avec une efficacité scientifiquement prouvée.

Pas de soucis donc de ce côté-là, et pour augmenter significativement vos chances, vous pouvez suivre en parallèle une autre méthode pour arrêter de fumer mais n’oubliez pas d’en parler à votre médecin psychiatre !

Une dernière chose que j’ai remarquée : la motivation est un facteur hyper important. Si la motivation y est, l’arrêt peut être rapide et définitif !

Thérapies cognitivo-comportementales : conclusion

Vous voulez arrêter de fumer le plus naturellement possible mais vous ne trouvez pas pas la méthode adéquate ? Et bien voici la thérapie comportementale !

Elle sera plus efficace couplée avec une autre méthode mais comme je l’ai dit, avec de la motivation et en prenant votre temps, vous êtes bon.

Osez sauter le pas, vous verrez que les thérapies cognitivo-comportementales vous aideront à sortir du tabac.

arret tabac bienfait : thérapies cognitivo-comportementales

arret tabac bienfait : thérapies cognitivo-comportementales

© Ambro – freedigitalphotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge