Une technique pour arrêter de fumer : les substituts nicotiniques

Chacun sa technique pour arrêter de fumer

Pour certains ce sera un coach, pour d’autre la simple volonté, pour d’autres encore une méthode douce, telle que l’hypnose ou l’acupuncture

On a déjà évoqué certaines de ces techniques pour arrêter de fumer

Aujourd’hui, je voudrais aborder  une technique bien connue : les substituts nicotiniques.

technique arreter de fumer

Une technique pour arrêter de fumer : les substituts nicotiniques

Vous me suivez ?

Les substituts nicotiniques comme technique pour arrêter de fumer : c’est quoi ?

On en a déjà parlé à plusieurs reprises, la nicotine joue un rôle important dans la dépendance au tabac.

Elle crée en effet une sensation de bien-être et de détente, dont il est difficile de se défaire lorsque l’on arrête de fumer.

Le substitut nicotinique a justement pour rôle de compenser le manque de nicotine en vous apportant votre dose nécessaire.

La nicotine ne vous manque plus.

Vous pouvez vous donc concentrer sur les autres aspects de votre arrêt du tabac, par exemple les habitudes gestuelles liées à votre tabagisme.

Les substituts nicotiniques comme technique pour arrêter de fumer : Comment ça se présente ?

Les substituts nicotiniques sont des médicaments et se vendent en pharmacie.

Ils se présentent sous différentes formes :

L’inhalateur, dont on a déjà parlé.

Le patch, qui est collé sur la peau et qui permet à la nicotine de traverser la barrière cutanée de manière à atteindre les veines et à aller jusqu’au cerveau.

Les gommes, qui se mâchent lentement et libèrent de la nicotine petit à petit. Celle-ci se diffuse dans le sang puis atteint le cerveau

Les comprimés, que l’on laisse fondre sous la langue et qui comme la gomme libèrent la nicotine au fur et à mesure.

Les substituts nicotiniques comme technique pour arrêter de fumer : Ca marche ?

L’effet de la nicotine se manifeste en plus ou moins de temps selon le substitut choisi.

Par exemple, le patch donnera une sensation de bien-être à l’ancien fumeur au bout d’une demi-heure, tandis que le comprimé fera effet en 2 à 3 minutes…

On peut se demander comment se détacher de la dépendance à la nicotine si l’on en apporte sans cesse au cerveau…

La cigarette apportait de la nicotine à forte dose et par « pics ».

Les substituts, eux,  diffusent  la nicotine de manière régulière, à faible dose.

C’est de cette manière qu’ils permettent aux fumeurs de se défaire de leur addiction nicotinique.

Un traitement dure de 6 semaines à 6 mois. Les doses sont réduites petit à petit, de manière à arrêter complètement l’apport en nicotine.

Les substituts nicotiniques comme technique pour arrêter de fumer : conclusion

Avant de faire mes recherches sur les substituts nicotiniques, j’avais du mal à comprendre comment on pouvait se défaire de la dépendance à la nicotine…

Aujourd’hui, je comprends mieux !

Bon à savoir, les substituts multiplient par 3 les chances de réussir à arrêter la cigarette au cours du premier trimestre…

Une bonne technique pour arrêter de fumer, non ?

arret tabac bienfait : technique arreter de fumer

© Julie LEGRAND – Fotolia

2 réflexions au sujet de « Une technique pour arrêter de fumer : les substituts nicotiniques »

  1. Ping : Arreter de fumer sans substitut nicotinique, c’est possible ?

  2. Ping : Une injection pour arreter de fumer ? C’est possible ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge