Tabagisme mortalité élevée liée au cancer aux Etats-Unis

En matière de tabagisme mortalité, on retrouve le cancer parmi les causes les plus courantes de décès.

Du côté des Etats-Unis, près d’un décès sur deux dû à un cancer est lié à la consommation de cigarettes.

Tabagisme mortalité

Tabagisme mortalité élevée liée au cancer aux Etats-Unis

Point sur la mortalité liée au tabagisme et au cancer aux Etats-Unis…

Tabagisme mortalité liée aux cancers

Une récente étude américaine apporte des informations intéressantes sur la mortalité liée au tabagisme chez des patients souffrant d’un cancer.

Pour l’année 2011, près de 50 % des décès (pour un total d’environ 350 000) chez des patients cancéreux sont causés par la cigarette.

A souligner que la recherche s’est intéressée à 12 types de cancers touchant des personnes âgés de plus de 35 ans.

Près de trois quart de ces décès sont causés par des cancers du poumon, de la trachée ou encore des bronches.

Il faut, par ailleurs, citer le cancer du larynx qui est à l’origine d’environ 2 % des décès enregistrés.

Il est également nécessaire de mentionner des d’autres cancers dont on ne parle pas souvent, en l’occurrence ceux de la bouche, de la vessie et de l’œsophage.

Tabagisme mortalité : des chiffres alarmants

Les chiffres en matière de tabagisme mortalité sont toujours aussi alarmants et ce, même si de nombreuses mesures ont été prises pour réduire le tabagisme.

En 1964, le pourcentage de fumeurs américains était de 64 % contre 18 % aujourd’hui.

Sur les 50 années passées, ce sont plus de 20 millions de personnes qui ont perdu la vie prématurément aux Etats-Unis. Au banc des accusés : le tabagisme.

Etant donné l’impact de la cigarette, les chercheurs mettent l’accent sur les efforts à poursuivre pour diminuer la mortalité des pathologies graves et cancers liées au tabac.

Enfin, même si ce constat donne à réfléchir, il se pourrait que la réalité soit encore pire puisque l’étude dont il est question ici s’est intéressé seulement à la cigarette.

Il y a aussi les autres produits du tabac (cigares, tabac à chiquer…) qui sont tout aussi néfastes…

Arrêt tabac bienfait : Tabagisme mortalité

© Michael Elliott – FreeDigitalPhotos.net

Tabagisme et cholestérol LDL : arrêter de fumer pour recouvrer la santé

Tabagisme et cholestérol LDL : voilà un autre duo qu’on voudrait bien éradiquer. Néanmoins, seul le fumeur peut briser la spirale infernale.

Une étude américaine révèle que le taux de bon cholestérol augmente chez les personnes qui ont arrêté de fumer.

Tabagisme et cholestérol

Tabagisme et cholestérol LDL : arrêter de fumer pour recouvrer la santé

Découvrez un lien à connaître entre tabagisme et mauvais cholestérol…

Tabac et cholestérol : un lien à connaître

Le lien qui existe entre tabac et cholestérol n’est pas toujours connu. Avant de se pencher là-dessus, il faut rappeler qu’il existe deux principaux types de cholestérol.

On distingue le bon et le mauvais cholestérol, respectivement le HDL et le LDL.

Lorsque le cholestérol HDL est présent en excès, il existe un risque accru de troubles cardiovasculaires, augmentant ainsi la probabilité d’être victime d’un AVC ou d’un infarctus.

Ceci est dû au fait que le LDL affine les artères dont le diamètre est, en plus, réduit.

A contrario, une forte présence de bon cholestérol est bénéfique et aide à lutter contre ces maladies.

En ce qui concerne le tabagisme, il s’agit d’un facteur connu qui aggrave les risques de troubles cardiovasculaires. Pire encore, fumer a un impact néfaste sur le taux de bon cholestérol.

Cholestérol et tabagisme : une raison de plus pour cesser la cigarette

Une équipe de chercheurs américains s’est penchée sur ce lien entre tabagisme et cholestérol.

Plus précisément, ces scientifiques ont voulu connaître l’impact du sevrage tabagique sur la cholestérolémie.

Ils se sont alors penchés sur 1 504 cas. Il s’agit de fumeurs et de fumeuses âgés en moyenne de 45 ans et grillant une vingtaine ou plus de cigarettes quotidiennement.

Après une année, ces participants ont été de nouveau contactés pour un bilan sanguin en sachant qu’environ 35 % d’entre eux ont cessé la cigarette.

Chez les ex-fumeurs, la prise de quelques kilos a été constatée. De même qu’une hausse du taux de bon cholestérol. A noter que le taux de mauvais cholestérol a stagné malgré le sevrage.

Voici donc une autre raison pour cesser définitivement la cigarette : l’augmentation de cholestérol HDL est synonyme d’une santé améliorée puisque celui-ci contribue à protéger contre les maladies cardiovasculaires.

Arrêt tabac bienfait : Tabagisme et cholestérol

© FreeDigitalPhotos.net

Tabagisme léger et conséquences lourdes

Le tabagisme léger reste lourd de conséquences. Même fumer seulement quelques tiges par jour est nuisible.

Une récente étude révèle cependant que de nombreux fumeurs estiment que quelques cigarettes ne peuvent pas faire de mal.

Tabagisme léger

Tabagisme léger et conséquences lourdes

Point sur un sondage révélateur sur les risques et les effets désastreux du tabagisme léger…

Le tabagisme léger reste dangereux

Tabagisme léger ? Eh bien, il faut dire qu’il n’y a pas demi-mesure. A partir du moment où vous fumez, vous êtes exposé aux effets néfastes de la cigarette sur la santé.

Même si vous fumer seulement une tige par jour, c’est déjà trop. Et plus la dose augmente, plus c’est risqué.

Et c’est d’autant plus dangereux que de nombreux Français adeptes de la cigarette pensent que le tabagisme léger est inoffensif.

Tabagisme léger : une étude instructive

L’équipe du Docteur Laurent Greillier a révélé des informations intéressantes sur le tabagisme léger. Des scientifiques se sont penchés sur l’impact des campagnes anti-tabac sur les fumeurs.

Un sondage a alors été mené sur 1 602 personnes âgées entre 40 et 75 ans. Parmi eux 1 463 n’ont aucun antécédent de cancer.

481 sont des ex-fumeurs contre 330 fumeurs consommant plus de 14 tiges quotidiennes.

Plus d’un tiers d’entre eux se font une idée fausse par rapport à la consommation tabagique. 34 % estimaient, en effet, que griller 10 cigarettes par jour n’a pas de lien avec le cancer du poumon.

Il semblerait que ces personnes sachent que le tabac implique des dangers mais elles pensent que ça n’arrive qu’aux autres…

Tabagisme léger : une seule cigarette par jour est risquée !

En réalité, on ne devrait même pas parler de tabagisme léger, mais de tabagisme tout court. Certes, les gros fumeurs risquent encore plus d’être atteint de cancer du poumon (et d’autres maladies).

Mais le danger reste présent. Ainsi, il faut souligner qu’il existe un risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire avec seulement une tige grillée par jour.

Enfin, le risque reste toujours plus grand (quel que soit le niveau de tabagisme) si l’on effectue une comparaison avec les non-fumeurs.

Arrêt tabac bienfait : tabagisme léger

© FreeDigitalPhotos.net

Tabagisme passif définition : aussi dangereux qu’une ville très polluée

Je vous ai déjà présenté à maintes reprises le « tabagisme passif définition ». C’est votre entourage qui subit les effets néfastes des cigarettes que vous fumez.

De récentes études prouvent que cette fumée que vous envoyez vers les autres est aussi polluante, sinon plus, que la pollution atmosphérique.

Tabagisme passif définition

Tabagisme passif définition : aussi dangereux qu’une ville très polluée

Quelle pollution engendre donc le tabagisme passif ?

Tabagisme passif : une véritable pollution pour l’entourage

Une récente étude entreprise menée par le Dr Sean Semple et son équipe de l’université d’Aberdeen révèle des informations plutôt alarmantes sur le tabagisme passif.

Les résultats de cette recherche, qui ont été publiés dans la revue Tobacco Control, confirment les effets désastreux du tabagisme sur les non-fumeurs.

Pour rappel, 3 000 non-fumeurs meurent chaque année à cause de la cigarette.

Si l’on en croit l’étude précédemment citée, vivre avec un fumeur équivaudrait à vivre au cœur d’une cité ultra-polluée.

Etude sur le tabagisme passif

Dans le cadre de cette recherche sur le tabagisme passif, la composition de l’air au sein de 110 habitations a été mesurée.

Dans 93 d’entre elles vit au moins un fumeur. 17 sont des maisons non-fumeurs.

Le constat est inquiétant : dans la première catégorie de foyers, l’air renferme dix fois plus de nanoparticules par rapport à la seconde catégorie.

Dans les maisons comptant au moins un fumeur, l’air contient plus de 30 µg/m3 de PM2,5, ce qui représente 3 fois le niveau conseillé par l’OMS.

Il faut d’ailleurs souligner qu’avec une telle concentration, le risque de décès à long terme est 15 % plus élevé si l’on effectue une comparaison avec la concentration recommandée.

Souvent, lorsque l’on parle aux fumeurs de la pollution qu’ils engendrent, nombreux parmi eux arguent souvent que l’air ambiant est autant pollué.

Eh bien, il est désormais possible de contrer cet argument : l’air intérieur pollué par la cigarette est encore plus « sale » que l’air extérieur de certaines villes considérées comme polluées.

Arrêt tabac bienfait : Tabagisme passif définition© worradmu – FreeDigitalPhotos.net

Comité national contre le tabagisme : Mission et actions

Le Comité National Contre le Tabagisme (CNCT) est une association qui a pour vocation de lutter contre les méfaits de la cigarette.

Elle mène des actions dans le but de prévenir les effets néfastes du tabagisme tout en militant contre les ravages de cette pratique.

Comité national contre le tabagisme

Comité national contre le tabagisme : Mission et actions

Découvrez les missions et les actions du Comité National Contre le Tabagisme…

La vision du Comité National Contre le Tabagisme

La CNCT existe depuis 1868. Au départ, elle porte l’appellation de « Société contre l’abus du tabac ».

Elle acquiert son nom actuel en 1968. A partir de 1977, on lui reconnaît une utilité publique. A noter que la CNCT fait partie intégrante de l’Alliance contre le tabac.

Cette association poursuit l’objectif de protéger le public des pathologies relativement graves causées par le tabagisme et l’exposition à la fumée de la cigarette.

Ainsi, sa vision serait de retrouver un monde libre des effets dévastateurs du tabac et du cortège de drames que celui-ci engendre.

Dans ce cadre, la Comité National Contre le Tabagisme est particulièrement active et mène plusieurs missions.

Elle entreprend non seulement des campagnes de prévention mais aussi des campagnes de plaidoyer dans le but de faire adopter des dispositions efficaces, toujours pour protéger le public.

Il faut rappeler que le tabagisme est en tête de liste des causes de mortalité prématurée mais pourtant évitable en France.

Les missions du Comité National Contre le Tabagisme

Les missions que mène le CNCT contre le tabagisme sont orientées autour de deux principaux axes.

D’un côté, l’association œuvre pour faire évoluer (mais aussi pour faire respecter) les diverses réglementations et lois portant sur le tabagisme.

Dans ce dessein, elle mène des actions d’information et de sensibilisation sur les effets néfastes du tabac et des actions des opérateurs du secteur auprès du public mais également des journalistes et des personnalités politiques.

D’un autre côté, le CNCT entreprend aussi des actions ciblées sur la prévention. Une fois de plus, l’accent est mis sur l’information et la sensibilisation du public sur les retombées catastrophiques du tabac, sans oublier le tabagisme passif.

Dans le cadre de ses missions, le Comité National Contre le Tabagisme collabore avec des acteurs français et internationaux œuvrant dans me contrôle du tabagisme.

Il mène également ses missions en relation avec l’Institut National du Cancer et le Ministère de la Santé.

Arrêt tabac bienfait : Aliments bons pour la mémoire© FreeDigitalPhotos.net

Loi contre le tabagisme aux Etats-Unis : vente de cigarettes interdite aux moins de 21 ans

Partout dans le monde, les autorités se lancent dans la lutte contre les méfaits de la cigarette à travers différentes actions comme la mise en place de loi contre le tabagisme.

Du côté des Etats-Unis, plus précisément à New-York, un nouveau changement a été instauré : la cigarette est désormais interdite (à l’achat) aux moins de 21 ans.

Cette restriction englobe également la version électronique.

Loi contre le tabagisme

Loi contre le tabagisme aux Etats-Unis : vente de cigarettes interdite aux moins de 21 ans

Comment est appliquée cette loi contre le tabagisme ?

Loi contre le tabagisme : pas de cigarette avant 21 ans !

Jusqu’ici, la loi anti tabac à New York imposait une interdiction de vente des cigarettes au moins de 18 ans. Cette limite d’âge est désormais passée à 21 ans.

Afin de mener à bien cette campagne, les buralistes sont exhortés à exiger la pièce d’identité des acheteurs et d’en réaliser un scan.

Cette restriction concerne non seulement les produits du tabac mais également la cigarette électronique.

Parmi les éléments qui ont motivé la mise en place de cette loi, on retrouve l’âge moyen auquel plus de ¾ des fumeurs ont commencé à fumer : avant 21 ans !

Avec cette mesure, les autorités pensent réduire de façon conséquente (de l’ordre de 55 %) le tabagisme chez les jeunes de 18 à 20 ans.

Loi contre le tabac : la situation en France

Si l’on s’intéresse sur les lois contre le tabagisme, il existe également une interdiction du même type en France : il est prohibé de vendre des produits tabac aux moins de 18 ans. Ceci est valable depuis 2003.

Une récente enquête a révélé que seulement 10 % des buralistes exigent une pièce d’identité aux individus qui ont l’air trop jeune pour acheter de la cigarette.

Ils sont 60 % à vendre les produits du tabac sans hésitation à des acheteurs visiblement trop jeunes.

La question qui se pose est de savoir si la nouvelle loi contre le tabagisme à New York va porter ses fruits.

Arret tabac bienfait : Loi contre le tabagisme

© Digitalart – FreeDigitalPhotos.net

Tabagisme et maladies cardiovasculaires : un autre méfait du tabac

Le lien entre tabagisme et maladies cardiovasculaires est indéniable.

Lorsqu’il est question de problèmes de santé liés à la cigarette, on a tendance à penser uniquement aux poumons.

Pourtant, fumer est également très mauvais pour le système cardiovasculaire.

Tabagisme et maladies cardiovasculaires

Tabagisme et maladies cardiovasculaires : un autre méfait du tabac

Quelle est dont l’ampleur du lien entre tabagisme et maladies cardiovasculaires ?

Tabagisme et maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires, top 1 des causes de mortalité en France, comptent parmi les effets secondaires « graves » du tabagisme.

La cigarette serait à l’origine de près de 25 % des décès causés par de telles pathologies.

Si l’on en croit les chiffres partagés par la Fédération française de cardiologie, plus des trois quarts de personnes victimes d’un infarctus avant l’âge de 45 ans fument.

Il convient de souligner que plus on consomme de cigarettes par jour, plus le risque est élevé.

Néanmoins, le risque est bien réel même pour les fumeurs qui grillent « seulement » quelques tiges au quotidien.

Tabagisme et effets : des chiffres éloquents

Une personne qui fume une vingtaine de cigarettes pendant une journée court trois plus de risque d’être foudroyée par une crise cardiaque comparé à un non-fumeur.

Pour ceux qui fument plus de 40 tiges quotidiennement, le risque de décéder des suites d’une maladie du cœur est 300 fois supérieur par rapport à ceux qui s’abstiennent.

Et il ne faut pas oublier le tabagisme passif. Si l’on est exposé à la fumée pendant une période excédant 22 heures par semaine, le risque d’être victime d’un infarctus grimpe de plus de 60 %.

Tabac et maladies cardiovasculaires : les manifestations

Qui dit tabac et maladies cardiovasculaires dit problèmes au niveau des artères. Il existe différentes manifestations de ceux-ci. Un fumeur risque les soucis de santé suivant :

  • Infarctus du myocarde ;
  • Angine de poitrine ;
  • Artérite oblitérante ;
  • Accident vasculaire cérébrale…

A la suite d’un accident cardiaque, l’arrêt du tabac est capital si l’on veut rester en vie et en bonne santé.

Tabagisme et cardiovasculaires sont pratiquement indissociables : à vous d’agir pour sauver votre vie !

Arret tabac bienfait : Tabagisme et maladies cardiovasculaires© Stockimages – FreeDigitalPhotos.net

Tabagisme actif et passif : même finalité ?

J’ai très souvent parlé du tabagisme actif et passif tout au long de l’existence de ce blog. Mais connait-on vraiment leurs sens ?

Déjà dans le fond il s’agit de tabagisme,  alors pourquoi dissocier ?

tabagisme actif et passif

Tabagisme actif et passif : même finalité ?

C’est très simple en fait.

Le tabagisme actif et passif : le cas des fumeurs actifs

Le tabagisme actif désigne une consommation volontaire de tabac, généralement sous sa forme la plus commune : la cigarette.

Néanmoins les formes les plus répandues de tabagisme actif sont la consommation de cigarette, de cigare et de pipe, elles représentent 90% des cas.

En matière de santé, le tabagisme actif est l’une des premières causes de cancers et complications à l’accouchement mais aussi de troubles psychiques (angoisse, stress).

Tabagisme actif et passif : qui sont les fumeurs passifs ?

Le tabagisme passif est considéré comme l’inhalation involontaire de la fumée de tabac des fumeurs actifs.

Le souci est qu’on compte parmi ces fumeurs passifs des enfants, des nouveaux nés et des femmes enceintes qui risquent de développer plusieurs maladies graves.

Citons pèle mêle les problèmes respiratoires et cardiovasculaires, et même les cancers. On l’a même vu récemment, fumer accroit les risques de mort subite chez le nourrisson !

Quelques chiffres sur le tabagisme actif et passif

Saviez-vous que chez les fumeurs, une mort sur deux est due à une maladie liée au tabac ?

Quant au tabagisme passif, il fait plus de 600 000 morts par an dans le monde dont 168 000 sont des enfants.

Fumeurs actifs et passifs confondus, le tabac arrive à faire un total de 6 millions de victime par an dans le monde.

Le tabagisme est un fléau qui atteint même ceux qui ne consomment pas de tabac.

Mais il est important de souligner ici la différence entre ceux qui le choisissent en toute connaissance de cause et ceux qui n’ont d’autres choix que de subir.

C’est la nuance entre tabagisme actif et passif.

arret tabac bienfait : tabagisme actif et passif

© CELAL TEBER – sxc.hu

Rechercher populaires:

Zoom sur le tabagisme chez la femme enceinte

De nouveaux éléments relatifs au tabagisme chez la femme enceinte m’ont incité à vous concocter cet article sur les méfaits du tabac pour l’enfant.

En effet, des chercheurs espagnols et canadiens apportent de l’eau au moulin du mouvement anti-tabac.

Et ils confirment, que vous fumiez activement ou que vous soyez victime d’un tabagisme passif, ce n’est clairement pas bon pour la santé de votre enfant.

tabagisme femme enceinte

Zoom sur le tabagisme chez la femme enceinte

Voyons voir un peu les nouvelles.

Le développement limité du fœtus est lié au tabagisme chez la femme enceinte

L’oxygène c’est la vie, une des premières conséquences du tabagisme est la mauvaise oxygénation du sang, et donc du placenta chez la femme enceinte.

Or, c’est ce qui nourrit le fœtus, et à ce stade il est entièrement dépendant de ce lien qui le relie à sa mère.

Avec une baisse de l’oxygénation, tous les éléments essentiels à son développement se retrouvent réduits, le fœtus peut alors souffrir d’un retard de développement intra-utérin.

Le tabagisme chez la femme enceinte entraîne des troubles psychomoteurs

A en croire un article publié dans la revue Early Human Development par des chercheurs espagnols, durant leur grossesse, près de deux femmes enceintes sur dix exposent leurs enfants à la nicotine !

Vous savez déjà que les substances nocives de la cigarette pénètrent facilement dans le placenta tel un couteau chauffé dans du beurre.

Eh bien les conséquences sont lourdes, il a été démontré que les bébés ayant inhalés de la nicotine durant la phase fœtale ont une faible capacité psychomotrice.

L’obésité de l’enfant, une autre conséquence du tabagisme chez la femme enceinte

Les faits sont formels, les bébés issus de mères fumeuses possèdent un indice de masse corporelle supérieur à la moyenne.

Des chercheurs canadiens sont parvenus à expliquer ce phénomène, et selon eux, les bébés nés de femme enceinte ayant fumé présentent une amygdale cérébrale moins développé.

Et alors me direz-vous ? Et bien, cette situation favorise tout simplement l’absorption des aliments gras par l’organisme, d’où un risque élevé de développer une obésité et de faire face à tous ses risques.

Le tabagisme chez la femme enceinte : conclusion

Les femmes sont plus que lésées par le tabac. Je dirais même que les femmes sont les plus lésées par le tabac.

Au-delà des complications auxquelles nous pouvons tous être confrontés en fumant, les fumeuses sont plus fragiles vis-à-vis du tabagisme : leur beauté se fane plus vite, leur santé est plus fragile, et leur grossesse est compliquée.

Mais, parce qu’il y a un mais, je trouve que la grossesse est le moment parfait pour arrêter, pour le salut de son enfant, pour le salut de tous les enfants, le tabagisme chez la femme enceinte doit être éradiqué !

arret tabac bienfait : tabagisme femme enceinte© imagerymajestic – Freedigitalphotos.net

Rechercher populaires:

Quid du tabagisme actif chez les adolescents

Le tabagisme actif de nos adolescents m’inquiète de plus en plus, ils commencent maintenant très tôt, dès 11 ans et demi.

Résultat, on compte plus de 30% des jeunes de 10 à 15 ans qui fument ou ont essayé la cigarette.

Et les conséquences du tabagisme sur leur santé ne se feront bien évidemment pas attendre.

tabagisme actif

Quid du tabagisme actif chez les adolescents

Voyons ça de plus près.

L’ampleur du tabagisme actif chez les adolescents

J’attire votre attention sur le fait que plus de 60% des enfants de 12 ans ont pu acheter du tabac, malgré l’existence d’une loi d’interdiction depuis 2004.

Grande fût aussi mon étonnement lorsque j’ai appris que le nombre de fumeur actif est plus élevé chez les filles.

Là c’est l’hécatombe, les 2/ 3 fument pour gérer leur stress et 20% d’entre elles le font pour ne pas prendre du poids !

La dégradation précoce des artères suite au tabagisme actif

Lors du congrès européen de cardiologie, une communication relative aux effets néfastes du tabac sur les artères des jeunes fumeurs m’a particulièrement intéressé.

Les spécialistes ont souligné que même une courte période de tabagisme actif nuit à l’élasticité des parois vasculaires.

Moins élastiques, ils se dégradent d’une façon accélérée et les risques d’obstruction par des plaques d’athéromes augmentent ce qui hélas emmène le jeune vers un infarctus du myocarde.

Que faire face au tabagisme actif des adolescents ?

Gérer un adolescent qui fume constitue un vrai casse-tête pour les parents qui sont rapidement dépassé par l’addiction.

Le premier réflexe (gronder, interdire) n’est pas toujours le bon, je suggère l’instauration d’un vrai dialogue pour éviter les disputes inutiles.

Ensuite, vous pouvez canaliser l’énergie débordante de votre ado vers des activités plus constructives et le responsabiliser face aux dangers du tabagisme.

Le tabagisme actif des adolescents : conclusion

Pour l’instant, les études disponibles ne permettent pas de déterminer si les lésions artérielles sont réversibles une fois que le fumeur actif arrête la cigarette.

En sachant qu’il n’est jamais facile de vaincre définitivement le tabac, je trouve qu’il vaut mieux pour l’adolescent de ne jamais commencer à fumer.

Éduqué dans ce sens, il évitera facilement les conséquences néfastes du tabagisme actif !

arret tabac bienfait : tabagisme actif© Crunchcrea – Sxc.hu

Le risque du tabagisme passif au travail est-il bien évalué ?

L’entreprise connait-elle le vrai risque du tabagisme passif pour ses salariés ?

Vu la proportion de fumeurs, grande est la chance de les côtoyer au boulot où nous passons la moitié de notre vie.

On ne va pas revenir sur les dangers du tabagisme passif, mais il est légitime de se poser la question, comment faire face à cette situation ?

risque du tabagisme passif

Le risque du tabagisme passif au travail est-il bien évalué ?

Quelques éléments de réponse.

Quid du risque du tabagisme passif au travail

Plus d’un travailleur sur trois doit s’accommoder de la fumée de cigarette sur son lieu de travail.

Et il s’agit d’une statistique en progression malgré l’interdiction de fumer dans les lieux publics, lieux incluant pourtant les bureaux !

Un retour en arrière que l’on doit au laxisme des employeurs qui autorisent à fumer, et qui participent même au tabagisme dans leurs locaux.

Comment le risque du tabagisme passif doit être perçu

Cancers, troubles cardiovasculaires, gênes respiratoires…tout ça on connait, c’est les dangers du tabagisme, qu’il soit passif ou non.

Mais dans un environnement de travail, la gêne occasionnée par le tabac peut suffire à dégrader l’ambiance de travail et saboter la productivité de l’entreprise.

De leur côté, se sentant persécutés, quelques fumeurs risquent de réagir violemment et nuiraient au climat social.

Vers une gestion efficace du risque du tabagisme passif au travail

Pour désamorcer la bombe entre les fumeurs et les non-fumeurs, l’implication de la direction est plus que nécessaire.

Pour faire face à ces risques du tabagisme, le mieux est que les sociétés proposent des solutions concrètes (espace fumeur), ou interdisent strictement la cigarette.

Un bon exemple à suivre est celui des entreprises qui proposent d’aider les salariés fumeurs dans leur lutte contre le tabac apportant consultation, soutien, et écoute durant leur sevrage.

Le risque du tabagisme passif : conclusion

Le tabagisme est nocif pour la santé des salariés et par ricochet, pour celles des entreprises, les industries du tabac à part.

Je suis convaincu qu’avoir des lois strictes ne rime à rien sans une réelle prise de conscience, surtout dans un contexte aussi épineux que le monde du travail.

Il faudrait une prise de responsabilité des entreprises, oui, mais aussi un set de lois adaptés afin de mieux gérer le risque du tabagisme passif dans les sociétés !

arret tabac bienfait : risque du tabagisme passif© Freedigitalphotos.net

Ces alliés méconnus que sont les tabacologues

Tabacologues, voilà un mot qui nous est familier. Pourtant, bon nombre de fumeurs ne savent pas ce qu’est vraiment leur rôle.

Je me propose aujourd’hui de réparer cette erreur.

tabacologues

Ces alliés méconnus que sont les tabacologues

Faisons le point sur le sujet.

 Les tabacologues, vos meilleurs alliés pour décrocher définitivement

Si vous pensez qu’un peu de volonté et de patch anti-tabac suffisent pour arrêter de fumer, je ne vous contredirais pas.

Mais…il y a mieux. On a à disposition des professionnels pour nous conseiller au mieux dans le sevrage.

Il s’agit du tabacologue, un monsieur (ou une dame) titulaire d’un Diplôme Inter-Universitaire de tabacologie et d’aide au sevrage tabagique, tout simplement la personne la mieux placée pour vous guider vers  l’arrêt définitif.

 Tabacologues, leur méthode

Soyons réaliste, un tabacologue n’est pas un magicien qui peut vous libérer de l’emprise du tabac en un coup de baguette !

Sa mission consiste à guider et à conseiller les fumeurs dans leur lutte, et use pour cela d’outils précis, à mi-chemin entre la médecine et la psychologie.

A travers des examens et des tests comme celui de Fagerström, il dresse le profil du fumeur et lui propose un traitement adéquat.

 Prendre contact avec les tabacologues

Partir à la rencontre d’un tabacologue n’est pas vraiment compliqué.

Exerçant un métier devrait être d’utilité public, ils sont surtout présents dans les centres anti-tabac tout comme les lieux d’informations sur le sevrage de la nicotine.

Vous pouvez également jeter un  coup d’œil sur l’annuaire des consultations de tabacologie en ligne.

 Tabacologues : conclusion

Force est de l’avouer, se tirer du tabagisme n’est pas facile, surtout si vous êtes seul à mener le combat.

Une façon plus rapide de s’en sortir est d’approcher les professionnels pour vous guider.

Et oui, pour surmonter votre dépendance à la nicotine, rien de plus rassurant que l’accompagnement  des tabacologues.

arret tabac bienfait : tabacologues

©Ambro-Freedigitalphotos.net

 

 

 

 

Les méfaits du tabac : Pourquoi il ne faut pas commencer à fumer

Rappeler sans cesse les méfaits du tabac peut sembler être une tentative de culpabilisation à l’encontre des fumeurs…

Ce n’est vraiment pas mon objectif…

Mais pour avoir perdu un proche « à cause » de son addiction au tabac, je me sens vraiment concerné…

Et j’ai envie de crier à tous les jeunes (ou moins jeunes) de surtout ne jamais commencer à fumer

Les méfaits du tabac

Les méfaits du tabac : Pourquoi il ne faut pas commencer à fumer

 

Les raisons? Les voici!

Les méfaits du tabac, c’est dès la première cigarette

Quand je fais la morale à mon jeune frère à propos de son tabagisme, il me répond que ce n’est pas une cigarette de temps en temps qui le tuera

Une étude scientifique américaine a montré que les hydrocarbures contenus dans la fumée de la cigarette font effet et attaquent l’ADN dès 30 minutes après la première inhalation.

Cette étude a été menée sur 12 fumeurs volontaires .

Les résultats ont démontré que l’action des hydrocarbures est tellement rapide qu’elles auraient carrément l’effet d’une intra-veineuse!

Grosso modo, fumer, c’est dangereux, et ce dès la première cigarette.

Les méfaits de la cigarette : Fumer, ça tue!

Je m’adresse là plus aux jeunes qui ne fument pas encore mais y songent, ou à ceux qui fument déjà…

Vous avez encore toute la vie devant vous, et pour vous, la mort c’est encore quelque chose de lointain, un concept vraiment abstrait

Et puis vous me direz que de toutes façons, vous y passerez bien un jour…

Mais au prix de quelles souffrances?

Fumer peut provoquer pas moins de 18 cancers!

Les cibles de la maladie?

Le larynx, la gorge, le nez, les lèvres, la bouche, les reins, la vessie, le pancréas, l’oesophage, et bien entendu les poumons…

Chaque année, dans le monde, près de 5 millions de personnes meurent parce qu’elles fument ou ont longtemps fumer… En France, c’est 70 000 personnes qui meurent chaque année.

Les autres méfaits du tabac

Si malgré la démonstration ci-dessus vous ne vous sentez pas vraiment concernés par les méfaits du tabagisme, soyez conscients que fumer a aussi des conséquences sur le court terme…

Vous avec les dents et les doigts jaunes, vous sentez la cigarette froide, et croyez-moi, ce n’est vraiment pas agréable pour vos proches…

Sans compter que si vous voulez cacher à vos parents que vous fumez, pour le coup, c’est raté!

N’oubliez pas aussi que pour fumer, il faut des sous, et que là, c’est tout votre argent de poche ou toutes vos économies qui risquent d’y passer…

Sans compter que vous aurez moins de souffle, que votre peau sera moins belle, que votre sommeil sera agité …

 Les méfaits du tabac : Conclusion

Mon discours vous semble rabat-joie, je sais!!!

Mais peut-être qu’un jour, vous vous souviendrez de cet article, et vous me remercierez!

arret tabac bienfait : les méfaits du tabac

 © Dani Vincek – Fotolia

 

 

Rechercher populaires: