Les effets du tabagisme passif sur le fœtus

Arrêter de fumer pendant sa grossesse, ce n’est pas arrêter de fumer uniquement pour votre santé, c’est aussi comprendre que le tabagisme passif de votre fœtus est très risqué.

Je ne veux pas jouer les moralisateurs, loin de là !

Je voudrais juste faire prendre conscience des bénéfices de l’arrêt du tabac pour vous et pour votre futur bébé !

tabagisme passif foetus

Les effets du tabagisme passif sur le fœtus

Petit tour d’horizon…

Le tabagisme passif du fœtus : Comment ça se passe ?

On pourrait naïvement se dire que le fœtus ne risque rien, dans la mesure où il est « protégé » dans le ventre de la future maman, et qu’il n’a pas d’exposition directe à la fumée.

On l’a déjà vu dans notre article sur la composition chimique d’une cigarette :

Celle-ci contient près de 4 000 additifs, dont une soixantaine de substances  cancérigènes et des gaz toxiques.

Les principaux constituants du tabac traversent la barrière du placenta et peuvent atteindre le fœtus.

Ainsi, même si le fœtus n’est pas directement exposé à la fumée de cigarette, il en subit tout de même les dangers à travers le placenta.

Le tabagisme passif du fœtus : le déroulement de la grossesse

Le premier risque du tabagisme pendant la grossesse est de ne pas mener votre grossesse à terme.

Le risque de fausse couche est multiplié de 1.5 à 3 chez les fumeuses, selon la quantité de cigarettes consommées.

Ainsi, avec un paquet de cigarettes par jour, une femme a 20% de risques de faire une fausse couche, contre 10 % de risques pour une non-fumeuse.

Ce taux peut atteindre 35 % si la femme fume 35 cigarettes par jour !

Le risque d’accouchement prématuré est, lui,  multiplié par deux.

Le tabagisme passif du fœtus : Les conséquences pour le futur bébé

Fumer pendant sa grossesse risque avant tout de retarder la croissance du fœtus.

Le risque est proportionnel à la quantité de cigarettes fumées chaque jour.

Une consommation de plus de 20 cigarettes diminue le poids de naissance de 400 grammes

N’oublions pas, on parle de 400 grammes sur une moyenne d’environ 3 kg à la naissance, soit plus de 10 % du poids !

Le retard de croissance porte d’abord sur le cerveau.

De nombreuses études ont fait la relation entre le tabagisme de la mère pendant la grossesse et des troubles du comportement de l’enfant.

Ensuite, les poumons sont aussi touchés : leur volume est diminué de manière définitive, ce qui peut entraîner de l’asthme chez l’enfant.

Le tabagisme passif sur le fœtus : conclusion

Il est important de prendre conscience que si vous souhaitez un bébé en bonne santé, il faudra arrêter de fumer dans la mesure du possible avant même la conception

Ou au moins le plus rapidement possible au cours de la grossesse !

arret tabac bienfait : tabagisme passif foetus

© DenisNata – Fotolia

Le tabagisme passif et ses conséquences

Le tabagisme passif a des conséquences aussi graves que le tabagisme lui-même…

L’INPES définit le tabagisme passif comme le fait d’inhaler involontairement la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs.

Quelles sont les conséquences du tabagisme passif sur les non-fumeurs ?

Quelles mesures ont été prises contre le tabagisme passif ?

tabagisme passif conséquences

Le tabagisme passif et ses conséquences

Jetons un œil.

Le tabagisme passif et ses conséquences : une forte gêne

On se souvient tous de l’époque où fumer était autorisé dans les lieux publics , comme dans les bars ou les restaurants.

Ce temps est révolu, mais on est tous amené, à un moment ou un autre,  à subir la fumée des autres :  Conjoint qui fume à la maison, amis qui fument en terrasse…

Respirer la fumée est désagréable !

Mais le tabagisme passif a des conséquences bien plus graves que le simple inconfort !

Le tabagisme passif  et ses conséquences : la santé aussi

La fumée qui s’échappe de la cigarette contient plus de gaz toxiques ou de substances cancérigènes que la fumée inhalée par le fumeur.

Le tabagisme passif est à l’origine de troubles cardio-vasculaires, et est aussi facteur de risques de cancers.

On estime qu’un  fumeur passif a 1,3 fois plus de risques de développer un cancer du poumon qu’une personne non-exposée à la fumée.

La dangerosité provient de la durée d’exposition à la fumée de cigarette : On court plus de danger quand on vit de longues années avec un fumeur.

Le tabagisme passif et ses conséquences : les mesures

Parce que les non-fumeurs n’ont pas à subir les conséquences du tabac, la loi a évolué dans le sens de l’interdiction de la cigarette dans les lieux publics.

En 1976, la Loi Veil interdit de fumer dans certains lieux collectifs, comme les écoles par exemple.

En 1991, la Loi Evin exige que  les zones fumeurs et non-fumeurs soient clairement identifiées.

De plus, les espaces fumeurs doivent avoir une ventilation de manière à ce que leur fumée n’atteigne pas les espaces non-fumeurs.

La loi Evin a été étendue ces dernières années. Il est désormais interdit de fumer dans tous les lieux publics, boîtes de nuit,  bars et restaurants compris.

Le tabagisme passif et ses conséquences : conclusion

Le tabagisme passif a donc des conséquences graves.

Les mesures de santé publique vont de plus en plus dans le sens de la lutte contre le tabagisme passif.

N’oubliez le donc pas ! En plus des bénéfices sur votre propre santé, l’arrêt du tabac sera aussi bénéfique pour votre entourage !

arret tabac bienfait : tabagisme passif conséquences

© NLshop – Fotolia

Rechercher populaires: