Journée mondiale sans tabac : A vos calendriers !

Je viens de réaliser que la journée mondiale sans tabac 2012 aura lieu le 31 mai prochain…

L’occasion pour moi de vous parler de cet évènement planétaire … Mais dont on parle encore trop peu.

Cette journée est organisée chaque année, tous les 31 mai, et a pour objectif de «promouvoir » la lutte contre le tabac à un niveau mondial.

Aucune cigarette ne devrait être vendue ce jour-là…

Journée mondiale sans tabac

Journée mondiale sans tabac : A vos calendriers !

Présentation

La journée mondiale sans tabac depuis 1988

Difficile à imaginer que la lutte contre le tabac dure depuis près de 25 ans !

Et pourtant la première journée mondiale sans tabac a bien vu le jour en 1988.

L’objectif de cette journée est de faire passer des messages concernant la lutte anti-tabac.

Il s’agit aussi de faire adhérer de plus en plus de pays à la Convention-Cadre pour la lutte contre le tabac de l’OMS, que nous évoquerons dans un article ultérieur.

Chaque année, la journée sans tabac met l’accent sur un thème différent.

Le slogan de 1998 était ainsi « Grandir sans tabac », en référence au tabagisme passif des enfants.

En 2003, on pouvait lire « Film sans tabac, mode sans tabac » : un message contre le rôle promotionnel des  industries du cinéma et de la mode …

La journée mondiale sans tabac 2012

« INTIMIDATION : Halte à l’interférence de l’industrie du tabac »

Voici ce que l’on peut lire sur l’affiche de la journée mondiale sans tabac 2012.

L’objectif, cette année, est de dénoncer le travail de sape que fait l’industrie du tabac sur la lutte contre le tabagisme.

Ainsi, par exemple, les fabricants de tabac font, dans certains pays, la guerre contre l’interdiction de fumer dans les endroits publics.

De même, ils tentent de lutter contre l’interdiction de faire des parrainages, de la promotion ou de la publicité pour le tabac.

Pour finir, les industries du tabac poursuivent les gouvernements, argumentant qu’elles ne peuvent pas vendre leur produit alors que leurs marques ont été légalement déposées !

L’objectif de la journée 2012 est donc de faire prendre conscience aux différents Etats des agissements des fabricants pour faire vaciller la lutte contre le tabac.

La journée mondiale sans tabac, dans le concret

La lutte contre le tabac ne concerne pas que les gouvernements, mais aussi tous les citoyens.

La journée mondiale sans tabac est donc l’occasion de sensibiliser tout un chacun aux méfaits du tabac.

Aussi, de nombreuses actions de sensibilisation et d’informations sont organisées, à échelle locale, par les mairies, les hôpitaux, les associations …

Ainsi, par exemple, la ville de Toulouse organise, le 31 mai prochain, une grande manifestation contre le tabac.

La ville de Reims proposera différentes animations, ainsi qu’un débat sur l’effet (ou non) du tabac sur le stress.

A paris, quatre jardins proposeront des zones sans tabac, pour « prendre le temps de respirer » (slogan de l’opération), de discuter, d’échanger…

La journée mondiale sans tabac, conclusion

Je trouve que la journée mondiale sans tabac est une excellente initiative mondiale, même si on voit que la lutte contre le tabac est un combat de tous les instants…

Et malheureusement pas prêt d’être gagné

Mais il faut continuer, sans relâche, et à tous les niveaux, des Etats comme à notre « petit » niveau!

arret tabac bienfait : journée mondiale sans tabac

© Africa Studio – Fotolia

Les méfaits du tabac : Pourquoi il ne faut pas commencer à fumer

Rappeler sans cesse les méfaits du tabac peut sembler être une tentative de culpabilisation à l’encontre des fumeurs…

Ce n’est vraiment pas mon objectif…

Mais pour avoir perdu un proche « à cause » de son addiction au tabac, je me sens vraiment concerné…

Et j’ai envie de crier à tous les jeunes (ou moins jeunes) de surtout ne jamais commencer à fumer

Les méfaits du tabac

Les méfaits du tabac : Pourquoi il ne faut pas commencer à fumer

 

Les raisons? Les voici!

Les méfaits du tabac, c’est dès la première cigarette

Quand je fais la morale à mon jeune frère à propos de son tabagisme, il me répond que ce n’est pas une cigarette de temps en temps qui le tuera

Une étude scientifique américaine a montré que les hydrocarbures contenus dans la fumée de la cigarette font effet et attaquent l’ADN dès 30 minutes après la première inhalation.

Cette étude a été menée sur 12 fumeurs volontaires .

Les résultats ont démontré que l’action des hydrocarbures est tellement rapide qu’elles auraient carrément l’effet d’une intra-veineuse!

Grosso modo, fumer, c’est dangereux, et ce dès la première cigarette.

Les méfaits de la cigarette : Fumer, ça tue!

Je m’adresse là plus aux jeunes qui ne fument pas encore mais y songent, ou à ceux qui fument déjà…

Vous avez encore toute la vie devant vous, et pour vous, la mort c’est encore quelque chose de lointain, un concept vraiment abstrait

Et puis vous me direz que de toutes façons, vous y passerez bien un jour…

Mais au prix de quelles souffrances?

Fumer peut provoquer pas moins de 18 cancers!

Les cibles de la maladie?

Le larynx, la gorge, le nez, les lèvres, la bouche, les reins, la vessie, le pancréas, l’oesophage, et bien entendu les poumons…

Chaque année, dans le monde, près de 5 millions de personnes meurent parce qu’elles fument ou ont longtemps fumer… En France, c’est 70 000 personnes qui meurent chaque année.

Les autres méfaits du tabac

Si malgré la démonstration ci-dessus vous ne vous sentez pas vraiment concernés par les méfaits du tabagisme, soyez conscients que fumer a aussi des conséquences sur le court terme…

Vous avec les dents et les doigts jaunes, vous sentez la cigarette froide, et croyez-moi, ce n’est vraiment pas agréable pour vos proches…

Sans compter que si vous voulez cacher à vos parents que vous fumez, pour le coup, c’est raté!

N’oubliez pas aussi que pour fumer, il faut des sous, et que là, c’est tout votre argent de poche ou toutes vos économies qui risquent d’y passer…

Sans compter que vous aurez moins de souffle, que votre peau sera moins belle, que votre sommeil sera agité …

 Les méfaits du tabac : Conclusion

Mon discours vous semble rabat-joie, je sais!!!

Mais peut-être qu’un jour, vous vous souviendrez de cet article, et vous me remercierez!

arret tabac bienfait : les méfaits du tabac

 © Dani Vincek – Fotolia

 

 

Rechercher populaires:

Le Zyban contre le tabac : Efficace ?

C’est en me documentant sur l’arrêt du tabac que j’ai découvert le Zyban

Si les substituts nicotiniques et les diverses méthodes douces sont utiles dans l’arrêt du tabac, on peut aussi opter pour ce médicament, le Zyban…

Le Zyban, c’est quoi ?

Comment agit-il ?

Y a-t-il des contre-indications ?

zyban tabac

Le Zyban contre le tabac : Efficace ?

Découverte…

Le Zyban contre le tabac, c’est quoi ?

Le Zyban est un médicament prescrit dans le cadre du sevrage du tabac.

Son principe actif est le bupropion, aux propriétés antidépressives, qui était donc, à l’origine, utilisé comme anti-dépresseur.

Dans les années 70, les médecins ont constaté que les dépressifs qui prenaient du bupropion arrivaient plus facilement à arrêter de fumer.

Des études scientifiques ont donc été menées sur le bupropion…

La conclusion fût que le bupropion est plus efficace dans le sevrage tabagique que les substituts nicotiniques.

Attention, ce n’est pas pour autant que les substituts sont inefficaces, ils sont un bon complément au Zyban !

Comment le Zyban agit-il contre le tabac ?

Le fait est qu’on ne sait pas précisément comment le Zyban fonctionne…

Il agirait sur les neurotransmetteurs cérébraux et  augmenterait la production de dopamine (liée à la sensation de bien-être) et de noradrénaline (liée à l’énergie et à la concentration).

Ce sont justement ces deux substances que la nicotine  fabrique.

Le Zyban compenserait donc le manque de nicotine en apportant les substances dont le fumeur est dépendant.

De plus, le Zyban a, comme on l’a vu plus haut, une action anti-dépresseur qui peut être utile aux fumeurs qui ont le plus de mal à arrêter.

 Y a-t-il des contre-indications à l’utilisation du Zyban contre le tabac ?

Le Zyban, ne l’oublions pas, est un médicament de la famille des psychotropes.

Il a donc les mêmes effets secondaires que ceux-ci : bouches sèches, insomnie, vertiges…

En 2009, la FDA (Food and Drug Administration, équivalent américain de notre AFSSAPS) a mis en garde contre les effets indésirables du Zyban :

Elle a exigé qu’un avertissement soit apposé sur les boîtes de Zyban.

Ceci pour prévenir contre d’éventuels risques de dépression, changement de comportement ou pensées suicidaires…

Pour finir, on déconseille aussi fortement le Zyban aux femmes enceintes, ainsi qu’aux femmes qui allaitent.

Le Zyban contre le tabac : Conclusion

Le Zyban est donc préconisé pour les fumeurs qui ont le plus de mal à arrêter de fumer

Il n’est délivré, contrairement aux substituts nicotiniques, que sur ordonnance.

Le traitement ne peut durer que 7 semaines maximum. Au-delà, il sera jugé comme inefficace.

Si vous pensez que c’est LA solution pour arrêter de fumer, consultez votre médecin !

arret tabac bienfait : zyban tabac

© spinetta – Fotolia

Hypnose et arret du tabac : Ça marche ?

On a parlé l’autre jour de l’acupuncture et l’arrêt du tabac… Pour continuer sur les méthodes douces, je vais aujourd’hui aborder l’hypnose et l’arret du tabac

En quoi consiste cette méthode ? Est-elle vraiment efficace ? Où trouver de bons praticiens ?

Hypnose et arret du tabac

Hypnose et arret du tabac : Ça marche ?

On y va…

Hypnose et arret du tabac : C’est quoi ?

Pour résumer simplement car je ne maîtrise pas le jargon psychiatrique, l’hypnose est un état de sommeil éveillé, qui permet de communiquer avec l’inconscient.

Il existe 2 genres d’hypnose :

L’hypnose dite normale consiste à endormir le patient et à lui faire des suggestions directes, par exemple dans notre cas « Tu ne fumeras plus », ou « Tu seras dégoûté par la cigarette ».

La seconde, dite hypnose ericksonienne, est la méthode la plus utilisée. Elle consiste à faire des suggestions de manière plus indirecte, par le biais de métaphores.

Cette méthode amène le patient à trouver les solutions par lui-même.

Hypnose et arret du tabac : Comment est-ce que ça agit ?

En fait, je pense que l’hypnose joue sur l’idée qu’arrêter de fumer n’est pas simplement une question de volonté, mais aussi et surtout de dépendance et d’inconscient.

Chaque fumeur est sans doute pris entre son esprit rationnel qui lui dit d’arrêter de fumer et son inconscient qui l’en empêche.

L’hypnose tentera donc d’agir avant tout sur la dépendance psychologique inconsciente, et d’y substituer d’autres types de comportement.

Par exemple, le patricien peut essayer d’associer tabac et nausées.

Ainsi, le patient ne sera plus tenté de fumer, puisque dès qu’il prendra une cigarette il sera (en théorie) pris de nausées.

Hypnose et arret du tabac : Ca marche ?

On est ici dans le domaine de l’irrationnel, donc c’est difficile de donner son avis à propos de l’hypnose.

Toutefois, la majeure partie des témoignages que j’ai lus dans différents forums sont plutôt positifs et enthousiastes.

La seule chose dont je sois sûre concernant l’hypnose (et tout type de méthode un peu alternative), c’est qu’il faut se méfier de tout ceux qui vous promettent des miracles.

Ne courrez pas chez un hypnothérapeute qui vous promet d’arrêter de fumer en une seule séance d’hypnose, ça sent l’arnaque !

Renseignez-vous sur le site médecine douce tv,  ça semble être un annuaire assez sérieux.

Hypnose et arret du tabac : Conclusion

Comme je l’ai dit plus haut, il est difficile de donner son avis sur l’hypnose, car ça demande de faire appel à des croyances propres à chacun…

Certains seront très rationnels et diront que ça ne marche pas… Pour d’autres ce sera l’inverse.

Pour moi, l’essentiel est que ça marche pour les personnes qui y croient !

arret tabac bienfait : hypnose et arret du tabac

© Serg Zastavkin – Fotolia

Rechercher populaires:

Le test sur le tabac de Fagerstrom

« Fagerström », ça ressemble à du « Chinois » pour vous ? c’était le cas pour moi aussi, je vous rassure !…

Pourtant, si vous êtes fumeurs, vous pourriez être concerné par ce test !

test tabac fagerstrom

Le test sur le tabac de Fagerstrom

Petite explication…

Le test de Fagerström, c’est quoi ?

Le test de Fagerström est un test proposé aux fumeurs qui souhaitent s’arrêter de fumer.

Il est utilisé par les tabacologues, les médecins ou encore les pharmaciens pour savoir quel est votre niveau de dépendance au tabac.

Le score obtenu  à ce test varie de 1 à 10 et établit un degré de dépendance.

Une fois votre dépendance à la cigarette évaluée, le test de Fagerström permettra de vous proposer le traitement le plus adapté à votre cas.

Le test de Fagerström, un peu d’histoire

A l’origine, le test de Fagerström avait pour but de tester la dépendance à la nicotine.

Il faisait d’elle l’unique responsable de l’addiction au tabac, et a vite fait des substituts nicotiniques le seul traitement fiable contre le tabagisme…

Pendant plus de 30 ans, ce test a donc été lié à de forts intérêts commerciaux !

Mais la recherche a prouvé que la nicotine n’est pas seule en cause dans la dépendance contre le tabac.

Le test de Fagerström n’avait donc plus d’intérêts, hormis commerciaux…

Il a été modifié en 2011, pour devenir un test de dépendance physique à la cigarette.

Le test de Fagerström, les questions

Si vous souhaitez connaitre votre dépendance au tabac, le test de Fagerström vous proposera 6 questions :

Combien de temps après votre réveil fumez-vous votre première cigarette ?

Trouvez-vous difficile de ne pas fumer dans les endroits où c’est interdit ?

A quelle cigarette de la journée vous serait-il le plus difficile de renoncer ?

Combien de cigarettes fumez-vous par jour ?

Fumez-vous à un rythme plus soutenu le matin que l’après-midi ?

Fumez-vous lorsque vous êtes si malade que vous devez rester au lit presque toute la journée ?

Le test de Fagerström, conclusion

Les questions du test de Fagerström sur la dépendance au tabac ont l’air simplissimes, mais le résultat vous étonnera !

Plus il sera élevé, plus votre dépendance physique est importante.

Allez-y, testez ici à quel point vous êtes dépendants… Vous serez surpris !

arret tabac bienfait : test tabac fagerstrom

 © dalaprod – Fotolia

INPES Tabac : Le tabac abordé par l’INPES

L’INPES – Institut national de prévention et d’éducation pour la santé aborde, entre autres, le sujet du tabac.

Je trouve son site très complet.

Du coup, j’avais envie, aujourd’hui, de vous faire un petit résumé des informations concernant le tabac que j’ai pu trouver sur le site de l’INPES.

inpes tabac

Le tabac abordé par l’INPES

Petit tour du site…

L’INPES dédramatise l’arrêt du tabac

EN 2011, l’INPES a décidé de lancer une campagne pour dédramatiser les effets du tabac .

On l’avait vu dans un article précédent, l’arrêt du tabac peut avoir des effets secondaires, tels que le stress, un sommeil agité ou une prise de poids.

C’est l’appréhension de ces effets secondaires qui peut freiner le fumeur dans sa volonté d’arrêter de fumer…

L’institut insiste donc sur le fait que ces craintes sont légitimes, mais bien souvent exacerbées par le fumeur.

Voici une petite vidéo de l’INPES pour dédramatiser l’arrêt du tabac.

L’INPES s’adresse aux jeunes, premières cibles de l’industrie du tabac

On sait aujourd’hui que plus on commence à fumer tôt, plus on a de risques d’être dépendants du tabac.

L’objectif des autorités est donc de repousser au maximum l’âge auquel les jeunes toucheront leur première cigarette, voire même de leur faire renoncer à fumer.

Un autre objectif est aussi de faire prendre conscience aux jeunes des dangers du tabac, qui sont encore très abstraits à leur âge.

L’INPES a donc décidé d’informer les jeunes des dangers du tabac via une vidéo type Manga.

L’INPES met en garde contre l’industrie du tabac

On en a rapidement parlé dans notre article sur la composition chimique d’une cigarette : il est dans l’intérêt de l’industrie du tabac de conquérir de nouveaux fumeurs, afin de remplacer ceux qui arrêtent, ou ceux qui meurent prématurément…

L’INPES a lancé une campagne qui met en garde contre l’industrie du tabac :

« TOXIC CORP : le tabac tue un fumeur sur deux, l’industrie du tabac compte sur vous pour les remplacer »

Le principe de cette campagne ? Une vidéo à contre-courant qui mène le fumeur dans une fausse manufacture de tabac… Vous découvrirez le reste ici :

L’INPES et le tabac : conclusion

L’INPES, en tant qu’institut national de prévention et d’éducation pour la santé, joue à mon goût parfaitement son rôle de prévention et d’information.

Son Site Internet est très complet et très précis… Allez y jeter un œil !

Cliquez ICI pour recevoir mes 3 vidéos et arrêter de fumer pour de bon...

© Ruslan Olinchuk – Fotolia

Que faut-il penser du tabac sans additif ?

En me documentant sur le tabac, j’ai découvert l’existence du tabac sans additif.

Ça m’a interpellé, étant donné qu’il y a quelques jours je vous parlais de la composition chimique des cigarettes

Et si c’était une solution pour les fumeurs qui ont du mal à arrêter, sans pour autant mettre leur santé en danger ?

tabac sans additif

Que faut-il penser du tabac sans additif ?

J’ai donc commencé ma petite enquête…

Tabac sans additif : à la recherche de l’information…

Autant dire que j’ai démarré un vrai parcours du combattant !

On trouve des centaines de sites concernant le tabac sans additif sur Internet…

Mais quasiment aucune information « fiable », c’est à dire articles de journaux, sites officiels contre le tabac, sites de santé…

Je n’ai trouvé que des forums et quelques blogs qui semblent cacher une activité plus ou moins commerciale…

J’ai donc décidé de regrouper les informations distillées sur le Net afin de  trouver simplement QUOI PENSER du tabac sans additif

Tabac sans additif : des bienfaits ?

On l’a déjà évoqué à plusieurs reprises, les cigarettes contiennent des milliers d’additifs dont certaines sont susceptibles de provoquer des cancers.

C’est donc facile de faire la promotion du tabac sans additif

  • Pas de substance cancérigène
  • Pas d’évaporation de gaz toxiques
  • Le plaisir de fumer sans les risques de la cigarette

Tabac sans additif : méfiance !

En se basant sur le fait que certains additifs sont cancérigènes, alors oui, le tabac sans additif pourrait sembler une bonne alternative.

Mais attention…

Selon M. Ciccholero, tabacologue et membre du Comité National Contre le Tabagisme :

« Le produit le plus dangereux dans le tabac, c’est le tabac. Avec ou sans additifs le tabac tue un fumeur sur deux »

Proposer du tabac sans additif aux fumeurs est en théorie une bonne chose pour leur santé,  mais c’est aussi et surtout une stratégie marketing de l’industrie du tabac…

Et n’oublions pas de relativiser, il faudra toujours des additifs, ne serait-ce que pour maintenir le papier des cigarettes blanc…

Tabac sans additif : conclusion

Je ne sais pas quoi penser du tabac sans additif

Personnellement, je n’ai pas un feeling très positif…

Entre l’absence d’information à ce sujet sur le Net et les forums qui en font un produit miraculeux, je me méfie…

On verra ce que l’avenir réserve au tabac sans additif !

arret tabac bienfait : tabac sans additif

© grafix132 – Fotolia

Rechercher populaires:

La cigarette et les femmes

Depuis les années 60, le nombre de fumeuses a considérablement augmenté : de 10%, la proportion de femmes accros à la cigarette est passée à 22% et augmente toujours.

Pourquoi de plus en plus de femmes fument-elles ?

On connait bien les dangers de la cigarette, mais quels sont ceux propres aux femmes ?

cigarette femme

La cigarette et les femmes

Petit tour d’horizon…

Les femmes et la cigarette : une stratégie marketing ?

D’après l’OMS, les femmes sont devenues les cibles privilégiées des fabricants de cigarettes, qui cherchent à attirer de nouveaux consommateurs.

Par exemple, les cigarettes dites légères, mais qui ne sont pas moins dangereuses, sont fumées par une large proportion de femmes.

En 2010, la journée mondiale sans tabac avait d’ailleurs été consacrée aux femmes. Voir la vidéo choc.

Les femmes et la cigarette : la grossesse

On ne connait que trop bien les effets de la cigarette chez les femmes qui veulent un enfant …

Parmi eux :

  • Les fumeuses mettent en moyenne deux fois plus de temps à tomber enceinte que les non-fumeuses.
  • Les risques de fausses couches sont multipliés par trois
  •  Le risque d’accouchement prématuré augmente chez une fumeuse
  • Fumer pendant sa grossesse est aussi préjudiciable pour son enfant, qui peut, entre autres, être privé d’une partie d’oxygène à cause du monoxyde de carbone

Alors les femmes et la cigarette… A éviter !

Les femmes et la cigarette : des risques proprement féminins

Comme les hommes, les femmes qui fument des cigarettes sont exposées à des risques d’infarctus, de maladies cardiovasculaires ou encore de cancers du poumon.

Mais il y a d’autres risques proprement féminins, dont :

  • Ménopause prématurée
  • Association pilule-tabac qui augmente le risque de maladies cardio-vasculaires
  • Risque du cancer du col de l’utérus multiplié de 1,5 à 2 par rapport à une non-fumeuse
  • Risque de cancer du sein plus élevé pour les femmes qui ont commencé à fumer jeune.

Les femmes et la cigarette : conclusion

On l’a vu, les femmes sont de plus en plus nombreuses à fumer, et courent des risques propres à elles…

Mais on ne le dira jamais assez : hommes ou femmes, la cigarette est un vrai danger pour la santé !

Le mieux et de ne jamais commencer, ou d’arrêter, tant qu’il en est encore temps !

arret tabac bienfait : cigarette femme

 © Anton Gvozdikov – Fotolia

Rechercher populaires:

Quels sont les bienfaits de l’arrêt du tabac ?

Votre entourage ne cesse de vous marteler qu’arrêter le tabac n’a que des bienfaits

Vous, vous êtes bien conscient que fumer est dangereux, mais ce danger est encore trop « abstrait » pour vous convaincre d’arrêter.

Alors quels bienfaits, immédiats ou non, pouvez-vous tirer de l’arrêt du tabac ?

tabac arret bienfait

Quels sont les bienfaits de l’arrêt du tabac ?

Faisons un petit tour rapide…

1 – Les bienfaits immédiats de l’arrêt du tabac

Avec un peu de bonne volonté, vous pouvez trouver au moins UN bienfait à l’arrêt du tabac.

Déjà, vous n’achèterez plus un paquet par jour… Par semaine, vous économisez donc plus de 40 €… Premier bienfait, non ?

Autre bénéfice pour vous et vos proches : vous ne sentez plus le tabac froid, votre haleine redevient agréable…

Un dernier ? Vous vous remettez au sport, pour compenser l’arrêt du tabac.

2 – Les bienfaits de l’arrêt du tabac à moyen terme

On continue sur la lancée, d’accord ?

Au bout de quelques semaines, vous vous sentez mieux dans votre peau. Vous respirez mieux, vous n’êtes plus essoufflé.

Vous dormez beaucoup mieux.

Et bienfait non négligeable de votre arrêt du tabac : votre entourage est heureux, vous ne subissez plus de pressions, les relations sont redevenues zen et agréables…

3- Le bienfait de l’arrêt du tabac sur le long terme

Ca vous paraissait très abstrait, mais c’est bien réel : le tabac est un véritable fléau pour la santé.

Voyez ce que vous avez à y gagner :

En un an, votre risque d’infarctus est divisé par deux, et en cinq ans il est égal à celui d’un non-fumeur.

Après 10 ans, le risque de cancer du poumon est réduit de moitié.

Et enfin au bout de 15 ans, le risque de maladie vasculaire correspond à celui de quelqu’un qui n’a jamais fumé

La santé, c’est tout de même LE bienfait à retenir de l’arrêt du tabac !

Les bienfaits de l’arrêt du tabac : Conclusion

On a vu dans un article précédent que les effets secondaires de l’arrêt du tabac ne sont pas toujours agréables, mais qu’avec le temps ils passent et on les oublie…

Mais je pense qu’on peut tous trouver au moins Un bienfait de l’arrêt du tabac qui finira par nous convaincre… définitivement !

arret tabac bienfait : tabac arret bienfait

© Laurence Renault – Fotolia

Rechercher populaires: