Risque tabagisme passif : maladies du cœur et des poumons

En matière de risque tabagisme passif, on retrouve de nombreuses maladies. Les non-fumeurs exposés risquent de développer des cancers.

Ils sont également susceptibles de souffrir de maladies du cœur et des poumons.

Et pour les personnes qui souffrent déjà d’une pathologie, celle-ci peut être aggravée par le tabagisme.

Risque tabagisme passif

Risque tabagisme passif : maladies du cœur et des poumons

Quels sont donc les risques du tabagisme passif sur le cœur et les poumons ?

Risque tabagisme passif : des maladies cardiaques

Le premier risque tabagisme passif concerne les maladies cardiaques. Les personnes qui cohabitent avec des fumeurs ont 25 % plus de risque de souffrir de ce type de pathologie.

Les risques d’être victime d’une crise cardiaque augmentent, par ailleurs, de 50 %.

Il faut aussi mentionner une récente étude australienne qui s’intéresse sur les effets du tabagisme passif sur le système cardiovasculaire des enfants.

Lorsque ces derniers sont exposés à la cigarette durant leur enfance, leur santé cardiovasculaire est compromise une fois adulte.

Il existe un risque 1,7 fois plus important qu’ils développent une sténose carotidienne, une pathologie qui peut être tragique.

Tabagisme passif et maladies des bronches

Étant donné que le tabagisme passif implique que l’on inhale de la fumée, les maladies des bronches sont pratiquement inévitables.

Et les enfants sont tout particulièrement sensibles et fragiles : le risque de souffrir d’une infection des voies aériennes augmente d’environ 60 %.

Du côté des adultes, les personnes asthmatiques sont les plus sensibles. Celles-ci inspirent, en effet, plus d’air (du fait des spécificités de leur système respiratoire) et donc inévitablement plus de fumée.

Et pour les individus souffrant déjà d’une maladie des bronches (bronchite chronique ou autre), celle-ci risque fort de s’aggraver.

Le tabagisme passif est dangereux pour la santé. Le pire dans la situation réside dans le fait que les innocentes victimes n’ont pas choisi d’inhaler la fumée toxique de la cigarette.

Arrêt tabac bienfait : Risque tabagisme passif

© Dream Designs – FreeDigitalPhotos.net

Le risque du tabagisme passif au travail est-il bien évalué ?

L’entreprise connait-elle le vrai risque du tabagisme passif pour ses salariés ?

Vu la proportion de fumeurs, grande est la chance de les côtoyer au boulot où nous passons la moitié de notre vie.

On ne va pas revenir sur les dangers du tabagisme passif, mais il est légitime de se poser la question, comment faire face à cette situation ?

risque du tabagisme passif

Le risque du tabagisme passif au travail est-il bien évalué ?

Quelques éléments de réponse.

Quid du risque du tabagisme passif au travail

Plus d’un travailleur sur trois doit s’accommoder de la fumée de cigarette sur son lieu de travail.

Et il s’agit d’une statistique en progression malgré l’interdiction de fumer dans les lieux publics, lieux incluant pourtant les bureaux !

Un retour en arrière que l’on doit au laxisme des employeurs qui autorisent à fumer, et qui participent même au tabagisme dans leurs locaux.

Comment le risque du tabagisme passif doit être perçu

Cancers, troubles cardiovasculaires, gênes respiratoires…tout ça on connait, c’est les dangers du tabagisme, qu’il soit passif ou non.

Mais dans un environnement de travail, la gêne occasionnée par le tabac peut suffire à dégrader l’ambiance de travail et saboter la productivité de l’entreprise.

De leur côté, se sentant persécutés, quelques fumeurs risquent de réagir violemment et nuiraient au climat social.

Vers une gestion efficace du risque du tabagisme passif au travail

Pour désamorcer la bombe entre les fumeurs et les non-fumeurs, l’implication de la direction est plus que nécessaire.

Pour faire face à ces risques du tabagisme, le mieux est que les sociétés proposent des solutions concrètes (espace fumeur), ou interdisent strictement la cigarette.

Un bon exemple à suivre est celui des entreprises qui proposent d’aider les salariés fumeurs dans leur lutte contre le tabac apportant consultation, soutien, et écoute durant leur sevrage.

Le risque du tabagisme passif : conclusion

Le tabagisme est nocif pour la santé des salariés et par ricochet, pour celles des entreprises, les industries du tabac à part.

Je suis convaincu qu’avoir des lois strictes ne rime à rien sans une réelle prise de conscience, surtout dans un contexte aussi épineux que le monde du travail.

Il faudrait une prise de responsabilité des entreprises, oui, mais aussi un set de lois adaptés afin de mieux gérer le risque du tabagisme passif dans les sociétés !

arret tabac bienfait : risque du tabagisme passif© Freedigitalphotos.net