Substitut nicotinique : comment choisir le bon produit pour arrêter de fumer ?

Une fois la décision de sevrage tabagique prise, vous vous retrouvez face au choix du substitut nicotinique.

Les produits sur le marché sont si nombreux qu’il est difficile de se décider…

Substitut nicotinique

Substitut nicotinique : comment choisir le bon produit pour arrêter de fumer ?

Voici quelques conseils pour bien choisir votre substitut nicotinique…

Substitut nicotinique, pourquoi et comment ?

Pour freiner votre envie de fumer grâce aux substituts nicotiniques, il vous faut choisir le bon.

Ils peuvent prendre plusieurs formes : chewing-gum, bonbon, patch, pastille, cigarette électronique…

Votre choix dépend de votre degré de dépendance et du côté pratique.

Notez que ces produits sont là pour vous aider : il ne s’agit pas de produits miracles. Vous devez aussi faire preuve de volonté pour vous réussir le sevrage tabagique.

Acheter votre substitut nicotinique en fonction de votre degré d’addiction

Comme je viens de le dire, le choix du bon produit de substitution nicotinique dépend de votre niveau de dépendance tabagique.

Vous pouvez le connaître grâce au questionnaire de Fagerström.

Si vous êtes très dépendant, optez pour un inhaleur ou un spray nasal pour démarrer votre sevrage tabagique.

En diffusant une dose de nicotine par la bouche ou par la narine, ces substituts nicotiniques vous rappellent la cigarette.

Si vous n’êtes pas totalement accro à la cigarette, les gommes à mâcher constituent la solution idéale.

En tout cas, l’utilisation ne peut dépasser 12 mois.

A noter aussi que le programme de sevrage peut faire l’objet d’un remboursement par la Sécurité Sociale.

Deux conditions sont toutefois à respecter : le produit doit figurer sur la liste des substituts remboursés et être obtenu sur prescription médicale.

L’aspect pratique du substitut nicotinique

En choisissant un substitut nicotinique, la facilité d’utilisation entre en ligne de compte.

Pour vous simplifier la vie, les patchs sont les rois : il vous suffit de les coller sur votre peau pour qu’ils diffusent des doses de nicotine.

Vous gardez ce substitut nicotinique sur vous entre 16 et 24 heures et pouvez recourir à cette solution pendant 6 mois au plus.

Des irritations peuvent apparaître chez certaines personnes. Si vous craignez cet effet, optez pour les comprimés qui présentent l’avantage de passer inaperçus.

Si vous recherchez le gestuel du fumeur sans les effets négatifs, la cigarette électronique peut constituer une bonne solution.

Alors, quel est le substitut nicotinique qu’il vous faut ?

Arret tabac bienfait : Substitut nicotinique© Hinnamsaisuy – FreeDigitalPhotos.net

Rechercher populaires: