Arrêt du tabac que faire en cas de rechute

Vous étiez tellement ravi de vous être finalement débarrassé du tabac. Mais votre joie a été de courte durée.

Vous l’avez appréhendé et vous avez fini par rechuter… Il y a quelques jours, vous n’avez pas résisté à l’envie d’en fumer une, puis deux, trois, quatre… C’est reparti pour un tour.

Inutile de vous coller directement à nouveau l’étiquette de fumeur, car votre « faiblesse » reste réversible.

Rechute après l'arrêt du tabac

Rechute après l’arrêt du tabac

© Fotolia.com

Alors, que faire en cas de rechute pour reprendre vite le contrôle de la situation ?

 

Rechute après l’arrêt du tabac : ce n’est pas une fatalité

Rechuter après l’arrêt du tabac ? Cela peut arriver à tout le monde.

Ici, ce qui nous intéresse c’est l’addiction à la cigarette, mais il peut s’agir d’un autre péché mignon dont on a cru se libérer définitivement.

Après s’en être éloigné quelque temps, vous avez de nouveau cédé à la tentation. Mais pas de panique ! Si vous avez réussi une fois, vous pourrez de nouveau le faire.

Cessez donc de culpabiliser. Vous devez juste trouver la bonne attitude à adopter et choisir la méthode qui vous permettra de dire définitivement adieu au tabagisme.

 

Les bonnes attitudes à prendre pour vite arrêter de fumer en cas de rechute

D’abord, gardez toujours une attitude positive. Gardez à l’esprit que c’était juste un moment de faiblesse et que vous allez vous reprendre.

Ensuite, faites un bilan objectif de la situation : il est fort probable que l’envie de fumer soit toujours présente, inutile de le nier. Cependant, votre détermination à vous en défaire assurément est aussi bien là.

En tout cas, vous ne devez pas dramatiser la situation : une récidive n’est jamais totalement inévitable.

Puis, évitez de considérer cette étape comme un échec : voyez-la plutôt comme une occasion de mieux apprendre, mieux vivre votre sevrage et mieux parvenir à un sevrage définitif !

Malgré ce contretemps, vous continuez à viser l’arrêt du tabac. D’ailleurs, vous avez encore plus de chance de succès dans la mesure où vous savez comment et pourquoi vous avez rechuté !

Justement, une autre attitude à adopter consiste à analyser votre rechute et en identifier les causes.

En entamant de nouveau votre sevrage, vous serez plus à même de mieux appréhender ce qui vous pousse à fumer.

Inutile de vous auto-flageller, pratiquez plutôt l’auto-encouragement. Ignorez également les avis qui ont tendance à vous faire penser que vous ne serez plus capable d’arrêter de fumer.

Par ailleurs, faites au mieux pour ne pas aggraver les choses : encouragez-vous (forcez-vous !) à ne plus acheter de cigarettes une fois que vous avez épuisé votre stock. Mieux encore, jetez celles qui vous restent.

En outre, il ne faut pas hésiter à demander du soutien auprès de vos proches. Si vous en ressentez le besoin, adressez-vous à un thérapeute. Dans tous les cas, évitez autant que possible la fumée.

 

Cigarette et rechute : restez motivé, ça va passer !

Si vous le souhaitez vraiment, comme la première fois où ça a marché, malgré une rechute, vous pouvez à nouveau vous débarrasser de la cigarette !

Et puisque votre envie est de vous en défaire définitivement, stimulez votre motivation en remplaçant systématiquement vos pensées négatives par les souvenirs des bienfaits vécus durant la première phase de votre sevrage.

Rappelez-vous les bons changements que la sobriété a apporté à votre corps : une haleine plus fraîche, un corps plus énergique et plus sain, une peau embellie, une respiration moins laborieuse…

En adoptant sans attendre une solution alternative (hypnose, substitut nicotinique, acupuncture…) qui vous permettra de vous débarrasser à nouveau de la cigarette, cette motivation sera plus facilement préservée.

 

Arrêt du tabac : c’est reparti !

Désormais, vous connaissez vos véritables failles et êtes totalement prêts à les combler, afin d’arrêter de fumer définitivement.

En attendant, lorsque vous en grillez une, faites-le avec plus de conscience, restez honnête envers vous-même : cela vous encouragera à vous rappeler les bons et mauvais côtés de cette rechute, à garder en tête notamment les méfaits de la cigarette.

Vous vous êtes déjà remis à fumer comme avant ou quasiment ?

Adoptez rapidement une solution en vue d’un arrêt progressif et gardez en tête que vous avez déjà vaincu cette dépendance, vous pouvez réitérer l’exploit !

Arrêt tabac bienfait : Rechute après l'arrêt du tabac

Rechercher populaires:

Arret du tabac, la rechute peut être évitée !

Lorsque l’on a décidé l’arret du tabac, la rechute est souvent au bout du chemin, surtout pour les fumeurs.

Et pas de profil type ici, que ce soit un arrêt de 3 mois ou de 2 ans, les ex fumeurs vivent tous avec cette épée de Damoclès au-dessus de leur tête.

Et pourtant, sachez qu’il est tout à fait possible d’éviter la rechute !

arret tabac rechute

Arret du tabac, la rechute peut être évitée !

Lisez la suite !

Arret du tabac, la rechute

85% de ceux qui ont commencé à arrêter la cigarette vont rechuter avant la fin de leur première année de sevrage et cela pour trois raisons : tout d’abord la dépendance physique qui a fait que leur organisme soit trop en manque pour résister.

Ensuite, il y a la dépendance émotionnelle qui est engendrée par le fait d’associer la cigarette (par exemple) à des émotions précises, fumer est devenue une réponse à un stimulus.

Et enfin, il y a la dépendance comportementale, ces petites habitudes qui ont jalonnés votre ancienne vie de fumeur et qui sont devenues des réflexes conditionnés qui force la rechute !

Arret du tabac : la rechute causée par des évènements extérieurs

Vous pensez bien que toutes ces dépendances mettent les nerfs des ex fumeurs à rude épreuve.

La rechute est souvent causée par une situation de stress (un deuil, un accident, etc.) pouvant survenir à tout moment. Problèmes professionnels, tensions familiales ou tout autre ennui du quotidien, chaque pan de sa vie peut être source de tentation !

Et ce n’est pas tout ! L’ex fumeur doit aussi éviter ses anciens camarades fumeurs sous peine de rechuter : à éviter donc les bars, les cafés, et même les petites fêtes entre amis si votre motivation est au plus bas.

Arret du tabac : la rechute peut être évitée par quelques astuces

Il n’y a qu’un seul remède à mon humble avis : la motivation !

Vous devez donc trouver le moyen de vous motiver, soit en utilisant les méthodes de sevrage adéquat pour vous (patch, homéopathie anti-tabac, etc.), soit en usant de petites astuces comme le calendrier anti-tabac ou même le compteur anti-tabac.

Il est aussi très conseillé de se faire accompagner par un spécialiste à l’arrêt du tabac, ou du moins d’avoir l’appui de quelqu’un de proche durant le sevrage : on se sent ainsi moins seul et moins stressé.

Arret tabac rechute : conclusion

N’oubliez pas également de vous débarrasser de tout ce qui vous rappelle la clope : cendrier, briquet, allumettes, tout doit disparaitre. Pas de tentation, pas de rechute !

Faites du sport aussi, ou tout autre activité qui vous procure du bien-être.

Suivez ces quelques conseils et vous verrez à votre arret tabac, la rechute vous ne connaitrait pas !arret tabac bienfait : arret tabac rechute

© O.M – photoxpress.com