Vaccin anti-nicotine : Y a-t-il de l’espoir ?

Vaccin anti-nicotine ? De nombreux chercheurs dans le monde entier sont justement penchés dessus.

Et aux dernières nouvelles, tout espoir est permis. Car les tests effectués jusqu’ici ont donné des résultats très probants.

Vaccin anti-nicotine

Vaccin anti-nicotine : Y a-t-il de l’espoir ?

Zoom sur l’avancement du vaccin anti-nicotine…

Vaccin anti-nicotine : Le principe

La nicotine est considérée comme la substance la plus addictive contenue dans le tabac.

Les chercheurs  veulent donc créer un vaccin qui permettrait de la combattre.

Plus précisément, d’empêcher celle-ci d’atteindre le cerveau.

Comment ?

Sachant qu’il s’agit d’une molécule minuscule qui passe carrément inaperçue, l’idée est de l’associer à un virus inoffensif.

Et ce, dans le but de provoquer une réaction immunitaire.

Ainsi, chaque fois que la nicotine pénètre dans l’organisme, les anticorps s’empresseront de la détruire !

Vaccin anti-nicotine : Est-ce que ça marche ?

Les scientifiques du monde entier travaillent dessus depuis une dizaine d’années.

Et bonnes nouvelles ! Les résultats des tests effectués – sur l’homme – jusqu’ici sont très prometteurs.

Ils ont montré que les injections provoquaient la production d’anticorps anti-nicotiniques.

Et mieux encore, qu’elles étaient plus tôt bien supportées.

Il semble même que les fumeurs ayant reçu le vaccin anti nicotine ont montré un taux d’abstinence allant de 6 à 12 mois.

Ce qui est plutôt encourageant n’est-ce-pas ?

Vaccin anti-nicotine : Ce projet a-t-il de l’avenir ?

A priori, je vous dirai oui ! Et les scientifiques seraient tout à fait d’accord avec moi.

Mais depuis la publication d’une étude faite à Harvard School, je n’en suis plus si sûr.

Cette étude a effectivement prouvé que la nicotine seule ne peut pas constituer une substance addictive.

Un vaccin contre celle-ci ne suffira donc pas pour lutter contre le tabagisme.

Car ça n’empêchera pas le fumeur de se jeter sur une clope lorsqu’il en aura envie.

A lire également : « Une injection pour arreter de fumer ? C’est possible ? »

Arret tabac bienfait : Vaccin anti-nicotine Grant Cochrane © freedigitalphotos.net

Patch nicotine et grossesse : Un alliage tout à fait possible !

Patch nicotine et grossesse peuvent aller de pair !

Fumer pendant la grossesse n’est pas du tout recommandé. C’est dangereux aussi bien pour la mère que pour le bébé.

Mais lorsqu’on a fumé pendant des années, il est difficile d’arrêter du jour ou lendemain.

Vous êtes enceinte ? Vous voulez arrêter de fumer doucement et facilement.

Grossesse et patch nicotine

Patch nicotine et grossesse : Un alliage tout à fait possible !

Songez au patch nicotine…

Patch nicotine et grossesse : N’est-ce pas dangereux ?

On a tendance à penser – à tort – que la nicotine est la substance la plus dangereuse dans la cigarette.

Mais j’ai un scoop pour vous : C’est absolument faux !

Elle ne va pas détruire votre cœur, vous poumons et ne va provoquer ni cancers ni autres maladies graves.

En réalité, la nicotine n’est même pas toxique. C’est juste une substance qui va renforcer votre dépendance au tabac.

Vos ennemis, ce sont les autres 4000 substances toxiques que contient la cigarette.

Vous pouvez donc porter un patch nicotine pendant la grossesse.

Patch nicotine et grossesse : Une pratique courante en cardiologie

C’est difficile à croire n’est-ce- pas ? Moi-même j’étais assez sceptique au début.

Jusqu’à ce que je découvre que cette pratique était assez courante.

Depuis 2003, par exemple, les substituts nicotiniques sont utilisés en cardiologie.

Pour éviter aux victimes d’infarctus du myocarde et de maladies cardio-vasculaires de fumer, on leur applique un patch nicotine.

Ou on leur propose des gommes.

Et ce, pour éviter qu’ils ne s’empoisonnent avec le dioxyde de carbone contenu dans le tabac.

Grossesse et patch nicotine : Sans danger pour la femme enceinte !

Là encore, vous allez croire que je divague complètement.

Depuis 1997, les femmes enceintes ont le droit de porter des substituts nicotiniques.

Et ce, pour les aider à arrêter de fumer.

Autre avantage : Selon Yves Martinet, les nicotines contenues dans les substituts sont propres.

Tandis que celles contenues dans la cigarette sont sales.

Une femme enceinte peut donc porter un patch nicotinique tout au long de sa grossesse, sans courir aucun risque.

Découvrez « Pourquoi est-il important d’arreter de fumer quand on est enceinte ? ».

Arret tabac bienfait : Patch nicotine et grossesse Stuart Miles © freedigitalphotos.net

Pastilles à la nicotine : quelle utilité ?

Les pastilles à la nicotine sont de plus en plus prisées pour mettre fin à la dépendance de la cigarette.

Très faciles d’utilisation, ces pastilles n’ont pas besoin d’être croquées.

Pastilles à la nicotine : quelle utilité ?

pastilles nicotine

Lisez la suite pour en savoir plus…

Les pastilles à la nicotine sont des substituts nicotiniques

Pendant le sevrage tabagique, plusieurs fumeurs adoptent la méthode de sevrage par substituts nicotiniques.

Via la muqueuse de la bouche, la pastille fournit de la nicotine à votre organisme. Elle comble ainsi le manque de nicotine apportée par votre cigarette d’autrefois.

Les pastilles nicotiniques sont destinées généralement aux personnes souhaitant arrêter de fumer définitivement ou temporairement.

Comment utiliser les pastilles à la nicotine ?

Les pastilles à la nicotine sont distribuées en deux dosages : 1 mg et 2 mg. C’est le médecin qui choisit la concentration nicotinique qui vous convient selon votre degré de dépendance.

La façon d’utilisation est très simple : posez une pastille dans la bouche et sucez-la lentement et correctement pour que la nicotine se dégage d’une manière régulière.

Laissez environ 30 minutes dans la bouche et n’oubliez pas de la déplacer entre les dents et la joue pour plus d’efficacité. Par ailleurs, si vous avez encore la pastille dans la bouche, évitez de boire et de manger.

Quelques effets secondaires des pastilles à la nicotine

Pour éviter tout incident, il faut bien suivre le mode d’emploi des pastilles à la nicotine.

Toutefois, quelques effets indésirables peuvent apparaitre tout au long du traitement notamment les vertiges, les maux d’estomac ou encore les maux de tête.

Mais ne vous en faites surtout pas, ces petits maux vont disparaitre progressivement.

Pastilles à la nicotine : conclusion

Les pastilles nicotiniques aident à oublier la cigarette tout en diminuant sa concentration en nicotine.

En plus de ça, les pastilles bénéficient d’un remboursement par l’Assurance Maladie. Plutôt intéressant !

Alors, arrêtez de fumer et testez les pastilles à la nicotine.arret tabac bienfait : pastilles nicotine

© BrandonSigma – freedigitalphotos.net

Découvrez l’inhalateur de nicotine, un autre allié dans votre lutte contre le tabac

Dans la série des substituts nicotiniques, on va parler aujourd’hui de l’inhalateur de nicotine.

Il s’agit d’un objet un peu plus invasif que le patch niquitine, mais qui a ces adeptes dû à son mode d’administration qui rappelle la gestuelle de la cigarette.

Non, il ne s’agit pas d’une cigarette électronique, on parle bel et bien d’un inhalateur.

Découvrez l’inhalateur de nicotine, un autre allié dans votre lutte contre le tabac

inhalateur de nicotine

Voici comment ça marche.

Inhalateur de nicotine, pour un sevrage en douceur ?

L’inhalateur est un simple tube en plastique, ressemblant de loin à un porte-cigarette, et qui contient une cartouche de nicotine.

Quand le fumeur éprouve l’envie de fumer, il en inhale une bouffée pour se calmer (une bouffée représentant 25 à 5 mg de nicotine).

A la manière d’un patch, l’objectif sera de diminuer progressivement la fréquence des bouffées et le dosage de la nicotine afin d’arriver à l’arrêt complet.

L’avantage de l’inhalateur de nicotine

Le principal argument pour adopter l’inhalateur sera la gestuelle qui accompagne son utilisation : on tient le tube entre ses doigts, on porte à sa bouche et on aspire un bon coup.

Ça vous rappelle quelque chose ? Et oui, l’inhalateur vous permettra d’occuper vos mains comme si vous teniez une cigarette !

Il est à remarquer qu’il est plus efficace lorsqu’il est utilisé en complément dans un programme complet d’arrêt du tabac.

Quels résultats pour l’inhalateur de nicotine ?

Comme pour tout substitut nicotinique, le but ici sera de vous déshabituer progressivement de la nicotine pour un sevrage en douceur.

Avec l’inhalateur, on parle d’un arrêt en 2 à 12 mois avec un taux de réussite allant de 10 à 20%.

En sachant que seuls 3 à 10 % des fumeurs arrivent à arrêter, je dirai que ces résultats sont très encourageants !

Inhalateur de nicotine : conclusion

Il faut savoir cependant qu’il est indispensable de consulter préalablement un médecin pour déterminer le dosage de nicotine qui vous irait.

Ce qui est tout à fait normal, il ne faut pas oublier qu’on parle ici de nicotine, il vaut donc mieux rester prudent.

Mais il faut dire que bien utilisé, l’inhalateur de nicotine saura surement vous libérer de la clope !

arret tabac bienfait : inhalateur de nicotine

arret tabac bienfait : inhalateur de nicotine

© Dundee Photographics – freedigitalphotos.net

La nicotine et ses effets …

La nicotine et ses effets sur l’organisme sont assez méconnus des fumeurs.

Tenue responsable de votre addiction, elle est en fait une drogue puissante qui attaque directement le cerveau.

nicotine effets

La nicotine et ses effets …

Parlons en un peu.

 La nicotine et ses effets sur le fumeur

Découverte en 1809 par un certain Louis-Nicolas Vauquelin, la nicotine est une substance naturelle qui se trouve dans le tabac et qui a un effet stimulant sur l’organisme.

Sa fonction première est de protéger les feuilles de tabac contre les insectes.

Mais absorbée par l’homme, la nicotine est une drogue redoutable qui agit dès la première bouffée (20 secondes au plus pour arriver au cerveau), voilà pourquoi vous êtes accro à la cigarette.

 La nicotine et ses effets immédiats

C’est tout simple, plus vous fumez, plus vous devenez dépendant à la nicotine.

La nicotine fonce droit au cerveau, sans être filtré d’aucune manière, ce qui explique que les sensations de relaxation et de bien être arrivent très vite et de manière si marquée.

De son côté, votre cerveau va réagir en produisant de l’adrénaline qui vous donnera un pic d’énergie momentané à votre organisme.

 La nicotine et ses effets néfastes sur la santé

Certains fument pour déstresser, mais sur le long terme, la nicotine est un poison qui l’emportera sur la raison.

En plus de devenir un «nicotinomane », vous ne serez pas épargné par les maladies typiques du fumeur : nausée, problèmes respiratoires chroniques (asthme notamment) et sècheresse buccale.

Cet effet d’addiction qu’à la nicotine sur vous va vous emmener encore plus loin dans votre chute car dans la cigarette il a encore plus de composants dangereux.

 La nicotine et ses effets : conclusion

Tomber dans le filet de la nicotine est une chose, en sortir en est une autre.

Malheureusement, la plupart des fumeurs ont tout le mal du monde à arrêter une fois qu’ils ont gouté à cette sensation de bien-être qu’elle procure.

Pourtant la solution est de prendre le mal à sa raçine… En ne fumant pas, plus besoin d’affronter la nicotine et ses effets !

arret tabac bienfait : nicotine effets© Rizutti – freedigitalphotos.net

Rechercher populaires:

Sevrage de la nicotine et stress, deux combats à mener de front !

Le sevrage de la nicotine commence après avoir arrêté de fumer. Le parcours du combattant pour vaincre définitivement le tabac semble encore long.

Stressé un max, réagissant aux moindres stimuli, vous avez du mal à surmonter les syndromes du sevrage ?

Comment gérer ce stress ?

Sevrage nicotine

Sevrage de la nicotine et stress, deux combats à mener de front !

Je vous livre quelques astuces.

Le sevrage de la nicotine, un nouveau défi à relever ?

Au cours de mes recherches, j’ai constaté que vaincre le stress, un des effets secondaires dus à l’arrêt du tabac, est une étape importante à franchir.

Sachez que votre stress résulte de la baisse du taux de nicotine dans votre sang.

Il s’agit là d’une manifestation de manque, d’ailleurs plus d’un fumeur sur dix fera une dépression après seulement un an d’arrêt, c’est dire qu’il faut savoir gérer.

Bien vivre le sevrage de la nicotine, les bons réflexes à avoir

A la maison, au boulot, faite part à votre entourage de votre effort pour vaincre le tabac, ils ne tiendront pas rigueur de vos sauts d’humeur.

Pour gérer au mieux les syndromes du sevrage, évitez les situations stressantes : une maison en désordre, un rapport important à finir rapidement, une dispute…

Quelques trucs de relaxation rapide seront aussi utiles : respirer profondément, faire des étirements…

Réaliser un travail de fonds pour réussir le sevrage de la nicotine

Je vous signale qu’éliminer la nicotine de votre organisme passe aussi par une meilleure hygiène de vie.

Une alimentation équilibrée, des exercices physiques, des moments de détente pour faire le plein de tonus, mettez toutes les chances de réussite de votre côté.

Pensez aussi à améliorer votre vie sociale et familiale.

Sevrage de la nicotine : conclusion

Arrêter de fumer n’est pas facile, les syndromes de sevrage pourrissent votre vie.

Vous avez réussi à vaincre le tabac, il cherche à prendre sa revanche.

Pour remportez la guerre, vous devez réussir votre sevrage de la nicotine.

arret tabac bienfait : sevrage nicotine© africa – Freedigitalphotos.net

Rechercher populaires:

Dépendance à la nicotine, il est temps pour les parents de s’affranchir !

Ça se sait, la dépendance à la nicotine empêche les fumeurs d’arrêter de fumer.

Au détriment de leur santé, aux risques et périls de leur grossesse et de la santé de leur futur enfant, les parents persistent à fumer sous l’effet de cette dépendance à la cigarette.

Vous trouvez que je suis trop dur ?

Dépendance à la nicotine

Dépendance à la nicotine, il est temps pour les parents de s’affranchir !

Je m’explique alors.

La dépendance à la nicotine aggrave les conséquences du tabac

Dans un récent article, j’ai évoqué les statistiques alarmantes du tabagisme : 90% des cancers du poumon sont dus à la cigarette, 11 minutes de vie en moins pour le plaisir d’en griller une, 500 000 décès par an suite à une maladie liée au tabac en Europe.

La nicotine fait le plus gros du sale boulot via le plaisir qu’elle procure aux fumeurs qui n’arriveront plus à sortir du cercle vicieux du tabagisme.

Conséquence directe de cette dépendance, des fumeurs actifs en fin de vie et des fumeurs passifs en bonne voie pour les remplacer !

Suite à sa dépendance à la nicotine, papa continue de fumer même si maman est enceinte

Complètement accro à la nicotine, le fumeur expose sa femme enceinte aux aléas du tabagisme passif.

Savez-vous que les substances cancérigènes du tabac parviennent à traverser le placenta ?

Sans faire le malin, même le seul fait de fumer suffira à attiser les tensions au sein de votre couple.

Votre dépendance à la nicotine risque de détruire l’ADN de votre futur bébé

Une récente étude publiée par le journal de la Federation of American Societies for Experimental Biology a attiré mon attention.

D’après ces chercheurs, l’ADN du père transmis à l’enfant serait détruit par le tabac.

Il est donc vivement conseillé au futur père, même dans le cas d’une forte dépendance à la cigarette, d’arrêter au plus vite de fumer avant de concevoir un bébé !

Dépendance à la nicotine : conclusion

Jusqu’ici, la nicotine vous a battu à plate couture.

Cependant, il n’est jamais trop tard pour cesser d’être accro à la cigarette.

Armez-vous de courage, vous avez ce qu’il faut en vous pour remporter votre combat contre cette dépendance à la nicotine !

arret tabac bienfait : dépendance à la nicotine© Nutdanai Apikhomboonwaroot – freedigitalphotos.net

 

Rechercher populaires: