Quid de l’utilisation de goudrons dans la cigarette

L’utilisation de goudrons dans la cigarette est un risque majeur qui expose les fumeurs à différentes maladies graves.

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, le goudron est une substance cancérigène, et oui il y en a dans la cigarette.

Quid de l’utilisation de goudrons dans la cigarette

Utilisation de goudrons dans la cigarette

Portrait d’un tueur.

Utilisation de goudrons dans la cigarette : d’où vient exactement ce goudron?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le tabac ne contient pas de goudron et celui-ci n’est pas non plus ajouté à sa fabrication.

Il ne se forme que lorsque vous allumez votre cigarette, la température sur le bout incandescent atteint alors les 800°C (jusqu’à 1 000°C lorsque vous tirez dessus) ce qui enclenche la réaction chimique.

Cela libère des résidus noirs et collants, principalement du benzopyrène, un polluant mutagène classé cancérigène de catégorie 1 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

Existe-t-il une loi sur l’utilisation de goudrons dans la cigarette ?                

Oui, il existe bien un arrêté, celui du 5 mars 2003, qui régule le marché français.

Elle fixe la quantité maximale à 10 mg goudron par cigarette, ce qui équivaut à 200 mg de goudrons à chaque paquet de cigarettes fumées.

Cela représente environ une tasse de thé remplie de goudron !

Les conséquences de l’utilisation de goudrons dans la cigarette 

Quand vous fumez, goudron et autres substances toxiques de la cigarette s’accolent tout du long de vos voies aériennes (bouche, pharynx, larynx, bronches et poumons).

Là où il faut faire attention c’est quand on sait que les répercussions sur la santé ne sont pas immédiates, les dégâts ne s’observent qu’après un certain moment, quand il sera généralement trop tard.

Les conséquences le plus graves sont souvent le cancer (bouche, gorge, poumons), des infections pulmonaires à répétition, voire même des lésions organiques atteignant les reins ou la vessie.

Utilisation de goudrons dans la cigarette : conclusion

Remarquez que l’on ne s’est intéressé qu’au goudron ici, mais dans la réalité il interagit avec les autres éléments nocifs de la cigarette.

Ensemble, ils peuvent entrainer un déchaussement des dents par exemple.

La liste des conséquences est longue, tellement longue que je peine à croire que l’utilisation de goudrons dans la cigarette soit toujours autorisée jusqu’à présent !

arret tabac bienfait : Utilisation de goudrons dans la cigarette

arret tabac bienfait : Utilisation de goudrons dans la cigarette

© audfriday13 – freedigitalphotos.net

Rechercher populaires:

Le goudron de la cigarette, un autre poison qui détruit à petit-feu

Le goudron de la cigarette est formé lors de la combustion du tabac.

Il est pointé du doigt avec son amie la nicotine comme étant le responsable des maladies liées au tabagisme, et ce n’est pas un scoop, le goudron est bel et bien un poison nocif.

Et amis fumeurs, cette substance cancérigène a un énorme béguin pour vos poumons.

le goudron de la cigarette

Le goudron de la cigarette, un autre poison qui détruit à petit-feu

Je vous explique ça.

 La plupart des cancers bronchiques sont causés par le goudron de la cigarette

On ne peut pas être plus clair, le goudron dans la cigarette tue !  Parce qu’il agit en douce, les fumeurs ne se rendent compte de leurs états que bien trop tard malheureusement.

Saviez-vous qu’au moins 30% des cancers du poumon sont provoqués par le goudron ?

Pour vous faire une idée, je vous propose d’aspirer une bouffée de cigarette à travers un mouchoir, la tâche noire qui en résulte  est la même que l’on retrouverait  dans vos poumons !

 Le goudron de la cigarette, votre ticket pour le long voyage sans retour

En détruisant les alvéoles pulmonaires, le  goudron accélère l’apparition de l’asthme du fumeur qui est, tenez-vous bien, une maladie incurable.

Mieux encore, le goudron va perturber votre circulation sanguine et vos poumons n’auront plus la capacité de transporter efficacement l’oxygène dans le sang.

Je ne sais pas vous mais de tels dégâts me font froid dans le dos.

 Le goudron de la cigarette fait-il la différence entre fumeurs actifs et passifs ?

A la différence de la nicotine, le goudron ne provoque pas de dépendance mais par contre il crée des dommages irréversibles sur votre santé.

Et tout le monde est à la même enseigne, les fumeurs passifs courent le même risque que vous en inhalant cette fumée, alors prenez- garde à vote famille !

L e plus alarmant pour les fumeurs passifs, c’est qu’une fois collé aux poumons, le goudron va retenir à son tour toutes les substances nocives contenues dans la fumée de cigarette.

Le goudron de la cigarette : conclusion

Pour faire court, le goudron ne vaut pas mieux que la nicotine.

Avec la cigarette vous avez la peste et le choléra au prix de gros, il vaut mieux opter pour la meilleure solution croyez moi : ne pas fumer, c’est tout aussi simple.

Si vous ne deviez retenir qu’une chose de tout ceci, vraiment qu’une seule chose, c’est que le goudron de la cigarette vous tue à petit feu, il est temps d’agir…

arret tabac bienfait : le goudron de la cigarette© njaj – freedigitalphotos.net

Rechercher populaires: