Durée sevrage tabagique : Quand disparait la dépendance physique ?

La durée sevrage tabagique a toujours été au cœur des préoccupations.

Quelle que soit la méthode de sevrage choisie, en effet, il faut toujours s’attendre à subir les effets secondaires manque.

Est-ce qu’on endure longtemps les conséquences de la baisse brutale de la quantité dans l’organisme ?

durée sevrage tabagique

Durée sevrage tabagique : Quand disparait la dépendance physique ?

Zoom sur la durée de sevrage tabagique !

Durée sevrage tabagique : Les effets de la manque

Les effets secondaires de l’arrêt du tabac constituent l’une des principales causes d’échecs à court terme du sevrage tabagique.

Ils sont pourtant inévitables. Dès que l’organisme ne reçoit pas la dose de nicotine à laquelle le fumeur l’a habitué, il réagit négativement.

Les troubles qui en découlent peuvent être très désagréables, voire même insupportables.

Grande envie de fumer, nervosité, anxiété, insomnie, dépression, fatigue, manque d’appétit, etc. Et elles peuvent durer plusieurs toujours.

Durée de sevrage tabagique : Quand disparait le syndrome de manque ?

La pulsion à fumer ainsi que les autres symptômes du sevrage tabagique peuvent être violents, fréquents, mais ils ne durent pas longtemps.

D’une manière générale, elles diminuent progressivement, en fréquence comme en intensité pour disparaître au bout de quelques semaines.

Selon votre niveau de dépendance, le syndrome de manque peut disparaître en deux ou en huit semaines.

Au bout de quelques mois, les nouvelles habitudes s’enracinent et se consolident.

Durée sevrage tabagique : Quand la dépendance disparait-elle ?

La durée de sevrage tabagique est souvent déterminée par la période au cours de laquelle l’organisme se libère du manque.

On peut dire que le cauchemar prend fin lorsque la dépendance physique et psychologique commence à disparaître.

La dépendance physique disparaît généralement au bout de quelques semaines après l’arrêt du tabac.

Pour atténuer le besoin physique ainsi que la dépendance comportementale, des traitements de substitut nicotinique sont recommandés aux fumeurs.

Voici comment choisir le bon substitut nicotinique !

Arret tabac bienfait : durée sevrage tabagique

zole4 © freedigitalphotos.net

Duree de sevrage tabagique: Quand l’envie de fumer va-t-elle disparaître ?

La durée du sevrage tabagique varie d’un fumeur à l’autre.

Car en réalité, même après des années d’arrêt, vous pourrez soudainement avoir très envie de refumer.

Pourquoi ? Que faut-il faire quand ça arrive ? Quelle est la duree de sevrage tabagique ?

Duree de sevrage tabagique

Duree de sevrage tabagique: Quand l’envie de fumer va-t-elle disparaître ?

Les réponses à ces questions, tout de suite !

Durée du sevrage tabagique : Les deux premières semaines

Le manque de nicotine se fera ressentir dès les premiers jours.

Vous aurez donc constamment envie de fumer dans la première semaine suivant le sevrage tabagique.

Combien de temps ça va durer ? Quelques jours, une dizaine maximum. Après, vous n’aurez plus de mal à le gérer.

Vous apprendrez bien vite que la dépendance physique a ses limites.

Une fois que votre corps aura évacué tout ce qui est toxique, les choses seront moins difficiles pour vous.

Duree de sevrage tabagique : Toute une vie !

Il arrive assez souvent que les ex-fumeurs aient très envie de fumer après plusieurs mois de sevrage.

Et même après 15 ans sans fumer, vous pourrez soudainement en avoir envie.

Pourquoi ?

La durée du sevrage peut ne pas avoir de limite.

Mais c’est une question d’habitude et non de besoin.

Si, par exemple, vous aviez l’habitude de fumer pour déstresser, en situation de stress, il est normal que votre corps en redemande aussitôt.

Duree du sevrage tabagique : Que faut-il faire ?

En règle générale, l’envie de fumer disparaît aussi vite qu’elle est apparue.

Elle passe d’elle-même au bout de 5 minutes maximum. Tout ce que vous pouvez faire, c’est prendre votre mal en patience.

Si vous sentez que la tentation est trop grande, faites diversion : manger quelque chose ou buvez un verre d’eau.

Si c’est trop dur, rabattez-vous sur un substitut nicotinique.

Lisez cet article, il pourra vous aider : « Refumer : Comment combattre cette tentation ? »

Mais ne cédez surtout pas !

Car vous savez pertinemment qu’une seule bouffée réduira le sevrage tabagique de plusieurs années à néant.

Arret tabac bienfait : Duree de sevrage tabagiqueGrant Cochrane © freedigitalphotos.net