Composition d une cigarette electronique : Substitut populaire de la clope

Dans de précédents articles, je vous ai déjà présenté la composition d une cigarette electronique.

Aujourd’hui, je partage avec vous les risques potentiels que peuvent représenter les composants de ce dispositif populaire en tant qu’outil d’aide au sevrage tabagique.

Composition d une cigarette electronique

Composition d une cigarette electronique : Substitut populaire de la clope

Voici donc des détails intéressants sur la composition d une cigarette electronique

Composition d une cigarette electronique : glycérol et propylène glycol

La cigarette électronique contient deux principaux ingrédients : le glycérol et le propylène glycol ou PG.

De nombreuses études ont porté sur ces éléments et ont permis de cerner plus ou moins les risques qu’ils pourraient représenter pour la santé.

En ce qui concerne le glycérol, celui serait non-toxique. Néanmoins, lorsqu’il est soumis à une très haute température, de l’acroléine peut se créer.

Cette substance toxique a été décelée dans la vapeur de certaines cigarettes électroniques. Néanmoins, sa teneur est très faible par rapport à la fumée d’une cigarette classique.

Les recherches portant sur la question laissent penser que le risque pour la santé est très faible.

Pour ce qui est du propylène glycol, celui-ci serait inoffensif pour l’Homme. Toutefois, il serait possible qu’il présente quelques effets néfastes pour l’enfant (augmentation des risques d’allergie notamment).

Composition d’une cigarette électronique : nicotine et autres éléments

En s’intéressant à la composition d une cigarette electronique, il y a aussi la nicotine. A noter toutefois que certaines e-cigarettes n’en renferment pas.

Cette nicotine est aussi issue du tabac. Elle est présente en très petite quantité par rapport à la clope classique.

En comparaison avec cette dernière, les substances toxiques présentes paraissent infimes. Par exemple le taux de nitrosamine est un millier de fois moins élevé.

Et si l’on effectue la comparaison entre le tabagisme passif et le vapotage passif, la cigarette électronique semble inoffensive : le risque est moindre voire inexistant.

Aujourd’hui, l’e-cigarette apparaît comme étant beaucoup moins néfaste que la cigarette et constitue une aide efficace pour cesser de fumer.

Néanmoins des études approfondies sont nécessaires pour confirmer définitivement l’innocuité de la cigarette électronique. Il faudrait encore quelques années pour que cela soit possible.

Arrêt tabac bienfait : Composition d une cigarette electronique

© Patrisyu – FreeDigitalPhotos.net