Composition d une cigarette electronique : Substitut populaire de la clope

Dans de précédents articles, je vous ai déjà présenté la composition d une cigarette electronique.

Aujourd’hui, je partage avec vous les risques potentiels que peuvent représenter les composants de ce dispositif populaire en tant qu’outil d’aide au sevrage tabagique.

Composition d une cigarette electronique

Composition d une cigarette electronique : Substitut populaire de la clope

Voici donc des détails intéressants sur la composition d une cigarette electronique

Composition d une cigarette electronique : glycérol et propylène glycol

La cigarette électronique contient deux principaux ingrédients : le glycérol et le propylène glycol ou PG.

De nombreuses études ont porté sur ces éléments et ont permis de cerner plus ou moins les risques qu’ils pourraient représenter pour la santé.

En ce qui concerne le glycérol, celui serait non-toxique. Néanmoins, lorsqu’il est soumis à une très haute température, de l’acroléine peut se créer.

Cette substance toxique a été décelée dans la vapeur de certaines cigarettes électroniques. Néanmoins, sa teneur est très faible par rapport à la fumée d’une cigarette classique.

Les recherches portant sur la question laissent penser que le risque pour la santé est très faible.

Pour ce qui est du propylène glycol, celui-ci serait inoffensif pour l’Homme. Toutefois, il serait possible qu’il présente quelques effets néfastes pour l’enfant (augmentation des risques d’allergie notamment).

Composition d’une cigarette électronique : nicotine et autres éléments

En s’intéressant à la composition d une cigarette electronique, il y a aussi la nicotine. A noter toutefois que certaines e-cigarettes n’en renferment pas.

Cette nicotine est aussi issue du tabac. Elle est présente en très petite quantité par rapport à la clope classique.

En comparaison avec cette dernière, les substances toxiques présentes paraissent infimes. Par exemple le taux de nitrosamine est un millier de fois moins élevé.

Et si l’on effectue la comparaison entre le tabagisme passif et le vapotage passif, la cigarette électronique semble inoffensive : le risque est moindre voire inexistant.

Aujourd’hui, l’e-cigarette apparaît comme étant beaucoup moins néfaste que la cigarette et constitue une aide efficace pour cesser de fumer.

Néanmoins des études approfondies sont nécessaires pour confirmer définitivement l’innocuité de la cigarette électronique. Il faudrait encore quelques années pour que cela soit possible.

Arrêt tabac bienfait : Composition d une cigarette electronique

© Patrisyu – FreeDigitalPhotos.net

Les cigares électroniques auraient moins d’effets néfastes que la cigarette

Les cigares électroniques ou cigarettes électroniques sont des dispositifs utilisés par de nombreux fumeurs désireux de se sevrer du tabac.

Une récente étude entreprise par le cardiologue Konstantinos Farsalinos révèle que ces produits sont moins nocifs pour le cœur par rapport à la cigarette classique.

cigares électroniques

Les cigares électroniques auraient moins d’effets néfastes que la cigarette

Alors, les cigares électroniques seraient-ils vraiment moins néfastes que la clope pour la santé ?

Etudes cigarette électronique versus cigarette

L’étude précédemment citée s’est intéressée sur les répercussions immédiates sur le cœur de l’inhalation de fumée et de vapeur.

Dans ce dessein, environ 80 personnes ont été « recrutées » dont la moitié sont des fumeurs consommant plus de 15 cigarettes par jour et l’autre moitié des vapoteurs de plus d’un an.

Des données cardiaques ont été prises avant et après chaque séance chez les fumeurs et les vapoteurs.

Ceci c’est fait par échographie et les scientifiques se sont particulièrement penchés sur la pression artérielle et la fréquence cardiaque.

Conclusions qui avantagent les cigares électroniques

Les conclusions de cette recherche n’est pas inattendue : consommer les cigares électroniques ne causent pas une dysfonction cardiaque.

Ce qui n’est pas le cas chez les fumeurs. Juste après avoir fumé, le cœur de ces derniers ne fonctionne pas normalement. La pression artérielle diastolique est notamment modifiée.

On ne manquera pas de souligner que les méfaits du tabagisme sur le cœur sont déjà connus. Ceux-ci sont notamment dû aux plus de 4000 substances chimiques que renferme sa fumée.

Pour leur part, l’e-cig n’impliquent pas de combustion et se révèlent ainsi moins dangereux.

Des études supplémentaires nécessaires sur les cigarettes électroniques

Cette étude ne fait donc que confirmer que les cigares électroniques présentent un danger moindre par rapport à la clope classique.

Néanmoins, il faudra entreprendre d’autres études plus approfondies et plus longues pour prouver définitivement leur innocuité sur le long terme.

Arrêt tabac bienfait : cigares électroniques

© Patrysiu – FreeDigitalPhotos.net