Cigarette sans tabac pour arrêter de fumer : une fausse bonne idée

La cigarette sans tabac est bien souvent présentée comme étant une alternative intéressante à la clope classique.

Ici, le tabac est remplacé par d’autres herbes et plantes.

Certains vont jusqu’à dire que c’est un produit qui aide à arrêter de fumer.

Mais il ne faut pas se leurrer. Certes, c’est un produit qui ne contient pas de tabac, mais qui reste toxique dans la mesure où il y a combustion et la fumée produite contient des milliers de substances nocives.

Cigarette sans tabac

Cigarette sans tabac pour arrêter de fumer : une fausse bonne idée

Pourquoi la cigarette sans tabac est-elle beaucoup moins intéressante qu’on voudrait le faire croire ?

Cigarette sans tabac : attention danger !

A priori, la cigarette sans tabac semble alléchante. Certes, elle ne contient donc pas de nicotine, mais elle n’en demeure pas moins dangereuse.

Les fumeurs qui optent pour ce produit pensent, à tort, que celui-ci ne présente aucun danger. Ils se mettent alors à aspirer plus intensément.

Et ils inhalent encore plus fortement la fumée, en quête d’une dose de nicotine.

Au final, ils ingurgitent une plus grande quantité de fumée toxique, renfermant des milliers de substances nocives.

Il faut notamment souligner qu’on avale encore plus de goudron et de monoxyde de carbone, faisant inévitablement souffrir le cœur et les poumons.

Cigarettes sans tabac pour arrêter de fumer ?

La cigarette sans tabac aiderait-elle à dire à adieu à la cigarette ? La réponse est NON.

Certes, pour certains, cela peut être une étape vers un arrêt définitif. Ils se détachent d’abord de la nicotine avant de se séparer de la « clope ».

Mais globalement, c’est une piètre idée. Je m’explique :

  • D’abord, le fumeur reste « prisonnier » d’une gestuelle. Il continue alors d’entretenir sa dépendance psychologique. Ce n’est pas le meilleur moyen de s’en débarrasser !
  • Ensuite, il peut être tenté de combler le manque de nicotine avec un substitut (un patch par exemple).

Au final, le problème reste entier puisqu’il continue d’inhaler une fumée dangereuse pour la santé. Et il doit encore se débarrasser de sa dépendance à la nicotine.

Il vaut mieux se tourner vers une tout autre solution pour dire adieu au tabagisme…

Arrêt tabac bienfait : Cigarette sans tabac

© Danilo Rizutti – FreeDigitalPhotos.net

Les cigarettes les moins nocives : Lesquelles sont-elles ?

Les cigarettes les moins nocives, je vous l’ai déjà dit, ça n’existe pas !

Toutes les cigarettes sont dangereuses, même si on prétend qu’elles contiennent moins de produits toxiques.

Et c’est justement le but de cet article.

Les cigarettes les moins nocives

Les cigarettes les moins nocives : Lesquelles sont-elles ?

Vous rappelez quelles sont les cigarettes que l’on croit moins nocives. Et qui – en fait – ne le sont pas du tout !

La light, cigarette la moins nocive

Les grandes industries ont toujours prétendu que la cigarette light contenait moins de produits toxiques.

D’où la qualification « légère » et le fait qu’on la compte parmi les cigarettes les moins nocives.

Mais c’est tout le contraire !

Car, pour compenser le manque de nicotine, le fumeur va se livrer à l’autotitration. Vous comprendrez ce que c’est en lisant cet article :

« Autotitration ou quand fumer moins devient plus dangereux… »

Vous comprendrez que tirer plus fort sur une clope est beaucoup plus risqué que de fumer normalement.

Les cigarettes les moins nocives : Le tabac à rouler

Puisqu’il est fait par le fumeur lui-même, on a le malheur de croire que ce type de tabac est naturel.

Car il échappe aux nombreux produits chimiques et toxiques des fabricants.

Et qu’en conséquence, il est moins nocif par rapport à la cigarette industrielle.

Mais là encore, c’est une idée reçue !

Car en réalité, le tabac à rouler contient 4 à 5 fois plus de nicotine et de substances toxiques.

Il rend ainsi la cigarette plus addictive. Et multiplie les risques de cancer par 4 au moins.

Les cigarettes les moins nocives : Le tabac narguilé

Le narguilé est considéré comme la cigarette la moins nocive.

Pour cette raison, ce sont les jeunes qui en consomment le plus. Pensant qu’avec, ils ne risquent rien.

Évidemment, ce n’est pas vrai. Voulez-vous savoir pourquoi ?

Eh bien, son arôme sucré cache la présence et la toxicité de la fumée et de la nicotine.

Mais elles restent présentes et indéniablement dangereuses !

Arret tabac bienfait : Les cigarettes les moins nocives Njaj © freedigitalphotos.net

Rechercher populaires:

La cigarette au menthol est-elle la cigarette la moins nocive ?

La cigarette la moins nocive serait la cigarette mentholée ?

Mensonge, mensonge et mensonge !

Une étude américaine a prouvé le contraire. Il semble même qu’elle rende plus dépendant et compliquerait davantage le sevrage tabagique.

la cigarette la moins nocive

La cigarette au menthol est-elle la cigarette la moins nocive ?

Découvrez pourquoi la cigarette mentholée n’est pas la cigarette la moins nocive…

La cigarette la moins nocive : Le menthol, un additif toujours présent

Le menthol figure parmi les additifs toujours présents dans les cigarettes.

Et ce, même s’il n’est pas mentionné dans les ingrédients cités sur l’emballage.

Pour chaque clope, il est soit directement incorporé dedans,  soit sur la feuille qui se trouve généralement dans le paquet.

Certains fabricants l’intègrent dans le filtre sous la forme de minuscule capsule.

Il peut représenter jusqu’à 0.3% du poids total des cigarettes classiques.

Et pour celles dites « mentholées », le taux va aller jusqu’à 0.45% du poids total.

Cigarette la moins nocive : En quoi la cigarette au menthol est-elle dangereuse ?

La cigarette mentholée est très appréciée pour son arôme.

Mais aussi parce que le taux de nicotine qu’elle contient est plus faible par rapport aux cigarettes classiques.

Néanmoins, elle n’en est pas moins nocive. Car en rendant la fumée plus onctueuse, il en masque les effets irritants.

Parallèlement, il incite le fumeur à inhaler plus profondément. Ce qui provoque :

  • Une augmentation de l’activité respiratoire
  • Une absorption plus importante de la nicotine
  • Une pénétration plus rapide des composants toxiques du tabac dans les poumons.

Ce qui provoque au final des cancers au niveau des bronches et des alvéoles.

La cigarette la moins nocive : Les effets du menthol sur notre organisme

Ce n’est même pas la cigarette, c’est vraiment le menthol qui représente un danger.

Il agit directement sur les terminaisons nerveuses périphériques.

Il rend l’organisme moins résistant aux drogues et autres substances illicites.

Il freine le métabolisme de la nicotine. Ce qui fait qu’elle reste beaucoup plus longtemps dans l’organisme.

Et le plus alarmant, lorsqu’il entre en combustion, il produit des composés pouvant provoquer le cancer.

A lire également : « Le tabac à rouler moins nocif que la cigarette ? C’est faux ! »

Arret tabac bienfait : La cigarette la moins nocive Stockimages © freedigitalphotos.net

Cigarette la moins nocive : La cigarette light ?

Cigarette la moins nocive ? On dit souvent que c’est le cas de la cigarette dite légère.

Elle serait moins toxique que la cigarette classique.

Mais c’est faux ! Les spécialistes ont démontré que la cigarette la moins nocive, ça n’existe pas !

La cigarette light est toute aussi dangereuse pour la santé.

Cigarette la moins nocive

Cigarette la moins nocive : La cigarette light ?

 Plus de détails…

Cigarette la moins nocive ? Pourquoi ?

On vous a dit que la cigarette légère était moins nocive ? Je vais vous expliquer pourquoi.

A la différence de la cigarette classique, la cigarette light contient moins de produits toxiques.

Son filtre est percé de multiples trous microscopiques dont le rôle est de diluer la fumée.

Ce qui permet de limiter le passage de produits toxiques dans l’organisme.

En conséquence, par définition, si vous choisissez une « light », les risques pour votre santé devraient être moindres.

Mais je vais vous prouver que ce n’est pas vrai.

Cigarette la moins nocive ? Une idée reçue…

Eh oui ! Malheureusement, penser qu’une cigarette light est moins dangereuse n’est qu’une idée reçue.

Les spécialistes qualifient même cette affirmation de « publicités mensongères ».

Car en réalité, pour compenser le manque de nicotine, le fumeur va fumer encore plus. Et va tirer de plus grandes bouffées.

Il expose ainsi ses poumons à plus de produits toxiques et favorise même l’apparition de tumeur maligne.

Résultat : C’est comme s’il fumait quand même une cigarette classique.

Voilà pourquoi, les qualifications « légère » ou « extra-légère » ne sont plus autorisées sur le marché.

Cigarette la moins nocive ? Qu’en est-il de la cigarette mentholée ?

Mauvaise nouvelle : La cigarette au menthol n’est pas moins dangereuse non plus !

Pourquoi ? Parce qu’elle ne possède aucune vertu sanitaire.

Selon Yves Martinet, le côté mentholé cacherait même le « côté agressif du tabac ».

Maintenant, si on vous dit que la cigarette la moins nocive existe, ne vous laissez pas conter fleurette !

A lire également : « Cigarette electronique sans danger : Les résultats du rapport du Pr Dautzenberg ».

Arret tabac bienfait : Cigarette la moins nocive Nirots © freedigitalphotos.net

Rechercher populaires:

Cigarette sans additif : Etes-vous pour ou contre ?

La cigarette sans additif fait partie des nombreuses méthodes pour arrêter de fumer.

Dite « naturelle », elle est moins toxique et permet un sevrage progressif, donc plus facile.

Avez-vous déjà testé le tabac sans additif ?

Cigarette sans additif

Cigarette sans additif : Etes-vous pour ou contre ?

Vous voulez en savoir plus ?

Cigarette sans additif : Qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique clairement, c’est une cigarette à laquelle on n’a ajouté aucun additif.

Ces édulcorants qui donnent à la cigarette un meilleur goût et qui favorisent la dépendance.

Elle ne contient ni agent de texture, ni agent de saveurs ni agent conservateur.

Voilà pourquoi, on dit qu’elle est naturelle. Elle ne contient que du tabac.

Quoique…

Le papier du tabac contient également des additifs.

Si vous voulez vraiment fumer une cigarette naturelle, roulez votre tabac dans du papier non gommé.

Cigarette sans additif : Quels sont les avantages ?

En l’absence de substance cancérigène et de gaz toxique, le tabac sans additif est moins nocif pour la santé.

Le fumeur peut donc s’adonner à son plaisir sans mettre en grand danger son organisme.

Ce type de cigarette permet également un sevrage plus facile et progressif.

En effet, il est plus difficile de se séparer des additifs que de la nicotine elle-même.

Pour faciliter le sevrage, il est donc conseillé de se sevrer des substances additives pendant six semaines avant d’arrêter de fumer définitivement.

On évite ainsi les souffrances causées par un sevrage tabagique brutal.

Cigarette sans additif : Y a-t-il des inconvénients ?

Attention ! Le tabac sans additif n’est pas sans danger !

Même sans les additifs, la cigarette contient quand même de la nicotine, du goudron et du monoxyde de carbone.

En conséquence, même naturelle, elle reste néfaste pour la santé.

Vous n’échapperez pas non plus aux effets du sevrage des additifs. Les effets se font ressentir au bout de quelques semaines.

Certains fumeurs se plaignent de ne pas avoir l’impression d’avoir fumé après avoir fumé un tabac naturel.

« Y a-t-il une marque de cigarette sans additif qui sort du lot ? ».

Arret tabac bienfait : cigarette sans additif Graur Codrin © freedigitalphotos.net

Quid de l’utilisation de goudrons dans la cigarette

L’utilisation de goudrons dans la cigarette est un risque majeur qui expose les fumeurs à différentes maladies graves.

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, le goudron est une substance cancérigène, et oui il y en a dans la cigarette.

Quid de l’utilisation de goudrons dans la cigarette

Utilisation de goudrons dans la cigarette

Portrait d’un tueur.

Utilisation de goudrons dans la cigarette : d’où vient exactement ce goudron?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le tabac ne contient pas de goudron et celui-ci n’est pas non plus ajouté à sa fabrication.

Il ne se forme que lorsque vous allumez votre cigarette, la température sur le bout incandescent atteint alors les 800°C (jusqu’à 1 000°C lorsque vous tirez dessus) ce qui enclenche la réaction chimique.

Cela libère des résidus noirs et collants, principalement du benzopyrène, un polluant mutagène classé cancérigène de catégorie 1 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

Existe-t-il une loi sur l’utilisation de goudrons dans la cigarette ?                

Oui, il existe bien un arrêté, celui du 5 mars 2003, qui régule le marché français.

Elle fixe la quantité maximale à 10 mg goudron par cigarette, ce qui équivaut à 200 mg de goudrons à chaque paquet de cigarettes fumées.

Cela représente environ une tasse de thé remplie de goudron !

Les conséquences de l’utilisation de goudrons dans la cigarette 

Quand vous fumez, goudron et autres substances toxiques de la cigarette s’accolent tout du long de vos voies aériennes (bouche, pharynx, larynx, bronches et poumons).

Là où il faut faire attention c’est quand on sait que les répercussions sur la santé ne sont pas immédiates, les dégâts ne s’observent qu’après un certain moment, quand il sera généralement trop tard.

Les conséquences le plus graves sont souvent le cancer (bouche, gorge, poumons), des infections pulmonaires à répétition, voire même des lésions organiques atteignant les reins ou la vessie.

Utilisation de goudrons dans la cigarette : conclusion

Remarquez que l’on ne s’est intéressé qu’au goudron ici, mais dans la réalité il interagit avec les autres éléments nocifs de la cigarette.

Ensemble, ils peuvent entrainer un déchaussement des dents par exemple.

La liste des conséquences est longue, tellement longue que je peine à croire que l’utilisation de goudrons dans la cigarette soit toujours autorisée jusqu’à présent !

arret tabac bienfait : Utilisation de goudrons dans la cigarette

arret tabac bienfait : Utilisation de goudrons dans la cigarette

© audfriday13 – freedigitalphotos.net

Rechercher populaires:

Gros plan sur les kreteks, la clope au clou de girofle

Les kreteks, ça vous dit quelque chose ? C’est en fouinant un peu partout que je suis tombé sur cette fameuse clope indonésienne.

Connues des fumeurs pour son goût assez particulier mais surtout pour son arôme, ces cigarettes aux clous de girofle font presque un tabac en France.

kreteks

Gros plan sur les kreteks, la clope au clou de girofle

Zoom sur le tabac d’Indonésie !

Découvrez l’histoire des kreteks

L’histoire de la kretek remonte à Java, au début des années 1880 avec un certain Haji Jamahri, l’instigateur de ce produit.

Souffrant d’asthme, il a tout simplement intégré des clous de girofle dans le tabac afin d’atténuer ses douleurs et bénéficier ainsi de ses propriétés anesthésiantes.

Adoptée par 90 % des fumeurs du pays, cette cigarette est ancrée dans la culture indonésienne, d’ailleurs elle y est considérée comme un vecteur de lien social.

 Mais qu’est ce que les kreteks ont –elles de particulières ?

Si chez nous, le clou de girofle sert à parfumer un pot au feu, il en est autrement dans le plus grand archipel du monde.

Même si sa première utilisation s’inscrit dans un but médicinal, le fait est que ça reste une cigarette parfumée à la saveur épicée et presque sucrée.

Outre l’arôme, les cigarettes aux clous de girofle se distinguent par leur fabrication, sachez qu’elles résultent d’un mélange de tabac, de clou de girofle et d’une « sauce » aromatique.

 Attention, les kreteks sont dangereux pour la santé

Si son odeur agréable une fois allumé vous fait voyager au pays des épices, il ne faut tout de même pas abuser car le danger est bien réel.

Sachez que les cigarettes aux clous de girofle contiennent une forte dose de nicotine et de goudron, de quoi vous rendre accro et mettre votre santé en péril.

Ce que vous ignorez, c’est que l’eugénol contenu dans le clou de girofle peut provoquer un engourdissement de la gorge et d’autres complications sévères.

 Les kreteks : conclusion

A part sa composition, je pense qu’au fond les cigarettes aux clous de girofle ne sont pas vraiment différentes des autres dans la mesure où elles provoquent toutes des maladies.

Quelque soit sa forme, il est clair que le tabac tue en douce et de la pire manière qui soit.

Croyez-moi, n’essayez même pas les kreteks !

arret tabac bienfait : kreteks©SoulMyst-scx.hu

Quand les cigarettes légères entraînent de lourdes conséquences…

Les cigarettes légères peuvent séduire plus d’un juste par son appellation. Egalement connues sous le nom de cigarettes douces, light voire ultra-light, ces produits sont en théorie, sensés contenir moins de goudron et de nicotine.

Personnellement, leur succès auprès des fumeurs m’intrigue, c’est pourquoi je me propose aujourd’hui de faire le point sur le sujet.

cigarettes légères

Quand les cigarettes légères entraînent de lourdes conséquences…

Allez, je me lance !

 Les cigarettes légères, vous connaissez ?

Sous ce nom se  cache en fait une cigarette dont le filtre renferme des trous microscopiques qui font office d’orifices de ventilation.

Grâce à une grande entrée d’air, ces trous permettent de diluer la fumée offrant ainsi une facilité d’inhalation, avec la sensation qu’elle est plus légère.

En fait, je dirai que ces clopes ont tout simplement un goût moins prononcé que les cigarettes normales.

 L’idée que les cigarettes légères soient moins nocives est totalement fausse !

Je ne sais pas vous, mais le mot « légère » dans sa dénomination est vraiment trompeur car au fond, les risques sont les mêmes avec ou sans cigarettes lights.

Tout comme la cigarette parfumée, ces produits sont dangereux  au même titre que les autres variantes du tabac à fumer.

Non seulement vous êtes exposé aux diverses maladies liées au tabagisme, mais de plus vous aurez tendance à fumer davantage.

 Des études ont démontré la toxicité des cigarettes légères

Apparemment, les cigarettes douces ne sont vraiment pas bonnes pour la santé.  En illustre l’étude menée par des experts qui affirment qu’elles sont hautement toxiques.

Juste pour vous donner une idée, ces cigarettes  incitent les fumeurs à  augmenter le nombre et l’intensité des bouffées au détriment de leur poumon.

Le plus alarmant, c’est qu’ils deviennent de gros fumeurs en peu de temps et ce, juste en recherchant sa dose quotidienne de nicotine.

 Les cigarettes légères : conclusion

Si vous pensez que les cigarettes douces sont une alternative efficace pour échapper au danger du tabac, alors c’est peine perdue !

Sachez que la meilleure solution est d’arrêter de fumer, c’est aussi simple.

Un conseil, méfiez-vous des cigarettes légères !

arret tabac bienfait : cigarettes légères©gklinek-scx.hu

Les additifs de la cigarette : utiles ou dangereux ?

Les additifs de la cigarette sont ajoutés pendant de l’opération de « sauçage »,  lors de sa fabrication.

Produits autorisés (et légaux en plus !) pour masquer ou donner goût au tabac, sachez qu’on répertorie plus de 600 additifs actuellement.

Pourtant, je pense que l’ajout de telles substances même à faible quantité dans le tabac peut provoquer d’énormes dégâts sur la santé.

additifs cigarette

Les additifs de la cigarette : utiles ou dangereux ?

Voyons ça ensemble.

 Les additifs de la cigarette comprennent des agents de texture

La composition chimique d’une cigarette inclut des additifs de tout genre dont les agents humectants qui maintiennent la teneur en eau et empêchent que le tabac se dessèche rapidement.

Parmi eux, on distingue le sorbitol et la glycérine, une substance très nocive qui, une fois consumée par le feu, libère de l’acroléine.

L’acroléine, quant à elle est une molécule hautement toxique et cancérigène, couramment utilisée comme, tenez-vous bien, une arme chimique de guerre !

 Il y a des agents de saveur dans les additifs de la cigarette

Dans la série des additifs du tabac, je dirai que les agents de saveur sont les plus utilisés pour améliorer le goût et faciliter l’inhalation de la fumée.

Avec une large gamme d’arômes, ses produits varient du cacao au caramel, en passant par le réglisse ou bien le menthol.

Ce n’est pas étonnant qu’on découvre des cigarettes parfumées au chocolat ou à la vanille qui ciblent particulièrement les ados à fumer et devenir un vrai fumeur.

 Les additifs de la cigarette : et les conservateurs ?

Eh oui, même la cigarette ne peut pas se passer des conservateurs!

Indispensables pour les produits alimentaires, ces additifs permettent de conserver la présentation et les qualités gustatives du tabac.

L’acide benzoique sort quand même du lot par sa toxicité, sachez qu’il est cancérigène et sa combustion donne naissance au benzène et au dioxyde de carbone.

 Les additifs de la cigarette : conclusion

Si l’industrie du tabac pensent bien faire en intégrant autant d’additifs dans la fabrication de la cigarette, force est de constater que ses ajouts sont dangereux pour la santé.

Pour ma part, je pense que le tabac lui-même est un vrai danger car avec ou sans additif, il renferme les 4000 substances toxiques une fois allumé.

Et vous, que pensez-vous des additifs de la cigarette ?

arret tabac bienfait : additifs cigarette©homero chapa-stauckvault.net

Attention à la cigarette parfumée !

La cigarette parfumée, c’est encore un autre produit qui connait un franc succès auprès de nos jeunes ados !

A la vanille, à la  fraise, au chocolat et j’en passe, autant de parfum qui incitent les jeunes fumeurs à l’adopter.

Alors je me suis demandé ce qu’elle contient vraiment et qu’en est-il de ses méfaits sur la santé.

cigarette parfumée

Attention à la cigarette parfumée !

Voyons ça ensemble.

La cigarette parfumée, c’est un must have pour les ados !

Tendance oblige, les jeunes qui veulent être « branchés » optent pour la cigarette aromatisée pour être dans le coup, sans trop se soucier de leur santé malheureusement.

Disponible en plusieurs parfums, je dois dire qu’un tel produit séduit autant les filles que les garçons puisqu’ils ont l’embarras du choix.

Mais ce que vous ne savez pas, c’est qu’elle contient autant de produits toxiques qu’une cigarette classique, alors il est totalement faux de penser qu’elle est moins dangereuse !

Nos ados sont-ils conscients des dangers de la cigarette parfumée ?

Au-delà de ce parfum qui vous enivre tant, sachez que ce type de cigarette est vraiment néfaste pour votre santé entraînant une dépendance rapide.

Ce qui me désole, c’est que les jeunes fumeurs se laissent facilement berner par la saveur agréable qu’elle procure, oubliant ainsi que fumer nuit gravement à la santé.

En clair, plus votre progéniture fume tôt, plus il augmente les risques de dépendance et de maladies liées au tabagisme.

La cigarette parfumée, c’est tout de même un produit typiquement marketing

C’est évident, c’est surtout l’industrie du tabac et les buralistes qui profitent de ce business florissant.

Pas bête du tout, ces produits sont dotés d’un design tape à l’œil qui séduisent les jeunes au premier regard, de plus, ils arborent un packaging attrayant.

En faisant une petite recherche, j’ai découvert que la cigarette aromatisée est fumée par 30% des ados de 13 ans, c’est alarmant !

La cigarette parfumée : conclusion

A mon avis, aromatisée ou non, la cigarette reste un danger bien réel dont les effets néfastes sur la santé ne sont plus à prouver.

Alors quelque soit les raison qui vous poussent à fumer, choisir la cigarette parfumée n’est vraiment pas la solution !

arret tabac bienfait : cigarette parfumée© 2happy – Stockvault.net

Rechercher populaires:

Découvrez les substances nocives de la cigarette !

Les substances nocives de la cigarette sont à classer par catégorie, mais toutes sont dangereuses pour la santé.

Véritable cocktail de produits toxiques, sachez la fumée du tabac n’apporte rien de bon, au contraire elle est source de maladies graves qui peuvent entrainer la mort, vous vous en doutez.

Mais que contient réellement la cigarette ?

substances nocives de la cigarette

Découvrez les substances nocives de la cigarette !

Eléments de réponse.

Parmi les substances nocives de la cigarette, la nicotine est en tête de liste

Inutile de parler de la toxicité de la nicotine sur  l’organisme, la liste est longue, mais ce qu’il faut retenir c’est qu’elle est responsable de votre addiction par son effet stimulant.

Je dirai même que c’est un poison violent qui ne manque pas d’arguments pour vous séduire, ainsi plus vous fumez tôt, plus la nocivité du tabac est doublée avant 20 ans.

Votre cigarette une fois brûlée, donnera également naissance à d’autres produits dangereux comme le goudron ou encore le monoxyde de carbone.

Les substances nocives de la cigarette incluent des irritants bronchiques

Petite devinette : à votre avis, à quoi est du cette facilité à inhaler la fumée de la cigarette ?

Bah aux additifs de tout genre en fait, parmi eux figurent les irritants qui agressent directement votre système respiratoire : la gorge, le poumon, les cils vibratiles et j’en passe.

Ces substances nocives empêchent votre appareil respiratoire de fonctionner correctement en détruisant ses cellules de défense.

Les substances nocives de la cigarette : et les carbures polycycliques alors ?

Produit hautement toxique, les carbures polycycliques sont des substances cancérigènes contenues  dans la cigarette dont les plus redoutables sont les 3,4 benzopyrènes.

Leur particularité, elles détruisent tout sur leur passage, depuis les lèvres aux bronches, en passant par  le larynx et le pharynx.

Pour être clair, ces produits sont les précurseurs du cancer liés au tabagisme.

Les substances nocives de la cigarette : conclusion

A  dire vrai, la cigarette est un véritable condensé de produits toxiques qui fait d’elle un accessoire mortel.

Toutes les substances nocives qu’elles renferment sont défavorables à la santé et à celle de votre entourage.

Ce que je vous recommande, c’est de ne jamais fumer pour vous préserver des conséquences des substances nocives de la cigarette.

arret tabac bienfait : substances nocives de la cigarette©2happy-stauckvault.net

Le monoxyde de carbone de la cigarette, encore un poison redoutable

Le monoxyde de carbone de la cigarette, ça vous dit quelque chose ?

Si vous l’avez retrouvé pour la plupart du temps sur le pot d’échappement de votre voiture, alors sachez que ce gaz toxique est également présent dans la cigarette que vous fumez.

A la fois dangereux et agressif, ce produit est bel et bien nocif pour votre santé et celle d’autrui.

monoxyde de carbone cigarette

Le monoxyde de carbone de la cigarette, encore un poison redoutable

Je vous explique pourquoi.

 Le monoxyde de carbone de la cigarette possède des propriétés asphyxiantes.

Parmi les substances cancérigènes contenues dans la fumée du tabac, le monoxyde de carbone se trouve à la troisième place, après la nicotine et le goudron dans la cigarette.

Formé lors de la combustion du tabac, en plus de polluer l’environnement, ce poison aime bien se fixer sur l’hémoglobine des globules rouges.

Il en résulte une réduction considérable de l’oxygénation des tissus organiques, du coup, la circulation sanguine ne se déroule plus correctement.

 Les effets néfastes du monoxyde de carbone  sur l’organisme

Véritable poison destructeur, c’est évident que le monoxyde de carbone a de graves répercussions sur votre organisme.

Sachez que ce gaz une fois aspiré, va provoquer une augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle.

Je dirai même qu’il va donner libre accès aux risques d’accidents cardiaques et vasculaires, mettant votre santé en péril à tout moment.

 Le monoxyde de carbone de la cigarette est mesurable

A titre d’information, le taux d’hémoglobine immobilisée par le monoxyde de carbone est de 5 à 15 % chez les gros fumeurs.

Mais rassurez-vous, votre addiction au tabac se soigne et pour y remédier, un test respiratoire est déjà un bon début.

Il suffit d’un dispositif de mesure, souffler dans un tuyau et le tour est joué, vous connaîtrez immédiatement le taux de monoxyde de carbone dans votre corps.

Monoxyde de carbone de la cigarette : conclusion

Que l’on soit fumeur invétéré ou victime du tabagisme passif, les conséquences du monoxyde de carbone nous concerne tous.

C’est clair que la fumée du tabac tue, il est temps de décrocher définitivement pour stopper les effets néfastes du monoxyde de carbone de la cigarette.

arret tabac bienfait : monoxyde de carbone cigarette

©Suvro Datta-Freedigitalphotos.net

Rechercher populaires:

L’autosuggestion, une méthode simple pour en finir avec la cigarette

Face aux nombreux échecs sur l’arrêt du tabac, j’ai lu que l’autosuggestion positive constitue une méthode simple pour en finir avec la cigarette.

Cela parce que les fumeurs ne sont pas toujours convaincus qu’ils pourront vaincre définitivement la cigarette et l’autosuggestion va y remédier.

Aujourd’hui, je vous présente cet outil simple mais efficace pour réussir.

Méthode simple pour en finir avec la cigarette

L’autosuggestion, une méthode simple pour en finir avec la cigarette

Allons-y.

Il est difficile de croire à une méthode simple pour en finir avec la cigarette

Dès le départ, tout le monde (moi y compris !) vous a rabattu les oreilles avec les difficultés du sevrage tabagique.

Les chiffres n’incitent pas à l’optimisme non plus, moins d’un fumeur sur 10 parvient à arrêter de fumer seul sans assistance.

Ceci est enrobé d’un taux de rechute élevé, avec par exemple 56% de femmes ayant arrêté pendant leur grossesse qui reprennent la cigarette après accouchement.

L’autosuggestion positive en tant que méthode simple pour en finir avec la cigarette ?

Avez-vous des notions de programmation en informatique ? Pour faire simple, il s’agit de fixer à l’avance les actions d’un programme lorsqu’il reçoit une information donnée.

Eh bien, l’autosuggestion utilise le même principe, celui qui a vulgarisé cette méthode, Émile Coué, la définissait comme : « l’action d’imposer une idée au cerveau d’une personne ».

Si votre cerveau est bien programmé pour en finir avec la cigarette, croyez-moi, vos chances de réussir votre sevrage crèveront le plafond !

Bénéficiez d’une méthode simple pour en finir avec la cigarette et prenez votre vie en main

La pratique de l’autosuggestion se divise en trois étapes : commencez par déterminer les résultats à obtenir, dans votre cas, il s’agit d’en finir avec la cigarette.

Ensuite, selon votre feeling, traduire cet objectif en phrase : « j’arrête de fumer et je me sens en bonne santé » ou visualiser les bienfaits de l’arrêt du tabac.

Troisièmement, répétez la visualisation ou la phrase magique au moins deux fois par jour : au matin avant de vous lever et le soir avant de vous coucher.

Méthode simple pour en finir avec la cigarette : conclusion

Après avoir réussi, vous pouvez appliquer cette méthode à d’autres facettes de votre vie.

D’ailleurs Émile Coué a prévu une phrase passe-partout : «Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux.»

Et vous, seriez-vous prêt à utiliser l’autosuggestion positive en tant que méthode simple pour en finir avec la cigarette ?

arret tabac bienfait : méthode simple pour en finir avec la cigarette© Nicolas Raymond – Freestock.ca

Et hop, une cigarette pour arreter de fumer…

Prendre une cigarette pour arreter de fumer, c’est un peu comme vaincre le mal par le mal.

Vous vous demandez sûrement quel genre de cigarette aurait la faculté de vous libérer de l’emprise de la nicotine ?

Cigarette pour arreter de fumer

Et hop, une cigarette pour arreter de fumer…

Courrez voir la suite !

Une cigarette pour arreter de fumer : de quoi s’agit-il ?

Vous l’aurez deviné, cette variété de cigarette est assez particulière, le produit lui-même ne cesse de faire parler de lui en ce moment.

Il s’agit en fait…*suspense*…de la nouvelle génération de cigarette électronique !

On connait tous la cigarette électronique, ne contenant aucune des 4000 substances cancérigènes d’une cigarette classique, elle permet d’assouvir ce plaisir coupable sans retenu, même en public.

Mais pourquoi utiliser une cigarette pour arreter de fumer ?

Ce type de cigarette est très utile je pense pour accompagner le fumeur dans le changement qu’est son sevrage.

A elle seule, elle ne vous guérira pas de la dépendance mais vous aidera à arrêter en douceur, sans casser vos habitudes (gestuelle et goût) et sans contreparties dangereuses.

Et oui vous l’avez bien compris, c’est un moyen facile de garder la sensation de fumer sans tous les inconvénients (doigts jaunes, odeur de tabac, etc..).

Smok-it, la nouvelle cigarette pour arreter de fumer

La e-clope existe depuis 2003 dans des versions jetables ou rechargeables, cependant sa composition ne cesse d’évoluer.

Et maintenant ce qui est IN, c’est la Smok-it ! Dedans, le propylène de glycol a été remplacé par du glycérol dont la toxicité est encore moindre.

Ils proposent d’ailleurs toute une gamme de cigarettes glamour pour faire le beau (ou la belle c’est selon) sans se griller pendant l’été !

Cigarette pour arreter de fumer : conclusion

Chaque fumeur est unique et les méthodes de sevrage varient selon votre niveau de dépendance.

Avec de la volonté, vous pourrez bien décrocher définitivement, le tout sera d’arrêter de fumer  à votre rythme.

Et si vous vous sentez perdu sans vos habitudes de fumeur, autant essayer une cigarette pour arreter de fumer !

arret tabac bienfait : cigarette pour arreter de fumer© frhuynh – stockvault.net

Rechercher populaires:

Cas pratique : autopsie d’une cigarette

Je vous propose aujourd’hui de faire l’autopsie d’une cigarette.

Au-delà de son apparence qui nous est tant familière, vous allez voir que la cigarette est au fond un dangereux condensé de produits mortels.

Vous n’allez plus la regarder de la même manière…

autopsie d’une cigarette

Cas pratique : autopsie d’une cigarette

Place à la révélation.

 Autopsie d’une cigarette : les premiers constats

Impossible de passer à côté : même le paquet indique que fumer nuit gravement à la santé. Parmi les substances cancérigènes que renferme une cigarette, les plus dangereuses sont la nicotine et le goudron.

La première ne se contente pas d’être la responsable de votre dépendance, c’est aussi un poison violent qui peut faire office d’insecticide  et de fongicide.

Le goudron, quant à lui, renferme des hydrocarbures et des composés inorganiques qui provoquent le fameux cancer lié au tabagisme.

 Révélation, ce que montre l’autopsie d’une cigarette

Apparemment tous les moyens sont bons pour donner du goût au tabac. Preuve en est  la présence de dissolvants en tout genre : acétone, sulfate d’ammonium, dioxyde de titane et acides acétiques.

Elle renferme également de l’ammoniac et de l’acétaldéhyde à faibles doses, des substances que l’on retrouve dans les détergents de nettoyage et la fabrication d’explosifs.

Et il y a plus étonnant, la cigarette contient du naphtalène, l’antimite par excellence !

 Les autres surprises de l’autopsie d’une cigarette

Mine de rien, vous inhalez cette fumée toxique avec facilité n’est-ce pas ?

Alors sachez que cette aisance est provoquée, elle est due à la présence de miel, de réglisse et de cacao dans la cigarette car ces arômes favorisent la consommation et apportent plus de saveur au tabac.

Mais ce n’est pas tout, elle renferme également du cadmium, un métal lourd couramment utilisé dans les batteries de téléphones et les piles !

 Autopsie d’une cigarette : conclusion

Je ne sais pas vous mais pour moi, autant de substances toxiques font de la cigarette un véritable instrument de mort.

Solvants industriels, poisons, métaux lourds …cette autopsie donne je pense toutes les raisons du monde pour arrêter de fumer définitivement.

Et vous, que pensez-vous de cette autopsie d’une cigarette ?

arret tabac bienfait : autopsie d’une cigarette© graur codrin- Freedigitalphotos.net