Existe-t-il vraiment une relation entre un mauvais gout dans la bouche et le cancer ?

J’ai un ami fumeur un peu hypochondriaque sur les bords, il dit avoir en ce moment un mauvais gout dans la bouche et le cancer est la première chose à laquelle il pense.

Mais s’invente-t-il vraiment une maladie cette fois ci ? Pas sûr…

Il a été prouvé que sentir un mauvais goût permanent dans sa bouche est peut être un signe de maladie grave, surtout chez les fumeurs.

Existe-t-il vraiment une relation entre un mauvais gout dans la bouche et le cancer ?

mauvais gout dans la bouche cancer

Faisons le point ensemble.

Le mauvais gout dans la bouche et le cancer : A quoi c’est dû ?

Un mauvais goût ressentit en permanence dans la bouche peut être signe d’un trouble grave, oui mais pas forcément.

Ce qu’il faut savoir c’est que ce qui cause cette sensation désagréable dans votre bouche perturbe les signaux gustatifs qui vont au cerveau, ce qui fausse leur interprétation.

Il arrive aussi que la cause interrompt tout bonnement la transmission de ces signaux, ce qui engendre soit une perte du goût (perte plus ou moins grave), soit une présence continue d’un goût particulier en bouche.

Le mauvais gout dans la bouche et le cancer : le tabac est un facteur de risque

Déjà, il faut savoir que la cigarette altère les papilles gustatives à un point où vous allez perdre une partie de votre capacité à ressentir certains goûts.

Ensuite, les quelques 4 000 composants de la nicotine vont interagir avec votre flore buccale et la détruire un peu plus à chaque cigarette.

Au final c’est l’hécatombe : déchaussement des dents, caries, gingivites à répétition, et effectivement ça peut aller jusqu’au cancer !

Mauvais gout dans la bouche et le cancer : est-ce obligatoirement un symptôme ?

Si vous vous reconnaissez et que vous avez un drôle de mauvais goût en permanence dans la bouche, le mieux serait d’aller consulter.

Car oui, ça peut être le signe annonciateur d’un cancer buccal ou d’un cancer de la langue, mais pas de panique, ça peut tout aussi bien être autre chose !

Comme dit plus haut, ce goût atroce peut être causé par plusieurs autres infections et maladies qui dérèglent les signaux qu’envoient vos papilles à votre cerveau. Citons par exemple une infection ayant touché les glandes salivaires, des reflux gastro-œsophagien trop fréquents, ou une sinusite.

Mauvais gout dans la bouche cancer : conclusion

Moi je dis, dans le doute, le premier réflexe est d’aller consulter.

Parce que ressentir un mauvais goût en permanence dans sa bouche, ce n’est jamais normal !

Et puis tant que j’y suis, je vous donnerais un conseil que le docteur ne manquera certainement pas de vous donner également : arrêtez de fumer !

En faisant cela, vous pourriez vous débarrasser de ce mauvais gout dans la bouche et le cancer ne viendra jamais vous hanter.

arret tabac bienfait : mauvais gout dans la bouche cancer

arret tabac bienfait : mauvais gout dans la bouche cancer

© Adamr – freedigitalphotos.net

Rechercher populaires:

Le cancer broncho pulmonaire primitif et la cigarette

Le cancer broncho pulmonaire primitif est la première cause de décès par le cancer chez l’homme, et la seconde chez la femme.

Elle est reconnue comme maladie professionnelle mais elle touche bien sûr les personnes même en dehors des milieux professionnels à risques.

Devinez qui ? Bingo, les fumeurs.

Cancer broncho pulmonaire primitif

Le cancer broncho pulmonaire primitif et la cigarette

Vous voulez en savoir plus sur ce cancer broncho pulmonaire ?

Le cancer broncho pulmonaire primitif : qu’est-ce que c’est ?

Un cancer broncho pulmonaire est qualifié de primitif lorsqu’il a débuté directement dans les poumons.

Les symptômes sont généralement : une toux résistante, pleurésies, changement inopiné de la voix et des douleurs thoraciques persistantes.

Les facteurs à risques sont des produits reconnus depuis longtemps dangereux comme l’amiante, le nickel, le radon et, ô surprise, le goudron…

Fumer accroit le risque de contracter un cancer broncho pulmonaire primitif

Il faut savoir qu’avec tout ce qu’ils fument, les fumeurs endommagent l’activité ciliaire de leurs poumons qui est censée mettre dehors tout ce qui est déchet (poussières, pollen, etc.).

Les fumeurs sont donc fragilisés et tendent à contracter spontanément cette forme de cancer, le pire c’est qu’ils ne sont pas les seuls.

Les victimes de tabagisme passif courent eux aussi les même risques, normal car ils respirent la même fumée.

Peut-on prévenir le cancer broncho pulmonaire primitif ?

Plusieurs études démontrent qu’arrêter de fumer diminue de 80% le risque de contracter la forme primitive du cancer broncho pulmonaire.

Cela rejoint les récentes statistiques montrant que la cigarette est responsable de 80 à 90% de ce type de cancer.

Néanmoins, je suis de ceux qui disent qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Si vous présentez des symptômes, allez-vous faire dépister !

Cancer broncho pulmonaire primitive : conclusion

On l’a déjà vu plusieurs fois sur ce blog, le cancer des poumons est une affaire sérieuse.

Pour ma part je reste toujours aussi dubitatif face à des fumeurs qui continuent de fumer cigarette sur cigarette malgré les risques.

Ne pensez-vous pas qu’éviter un cancer broncho pulmonaire primitif est plus important que le plaisir d’une cigarette ?arret tabac bienfait : Cancer broncho pulmonaire primitif

© designs – freedigitalphotos.net