La technique d’arrêt tabac par hypnose

L’arret tabac hypnose est une technique de sevrage tabagique déjà connu de tous.

Indépendamment du degré de la dépendance, elle fonctionne aussi bien auprès des grands que des moyens fumeurs.

Elle permet de lutter facilement contre les comportements addictifs et apaise les sévères symptômes de manque.

arret tabac hypnose

La technique d’arrêt tabac par hypnose

Voici tout ce que vous devez savoir sur l’arrêt-tabac par hypnose.

Arret tabac hypnose : Le mécanisme

L’arrêt du tabac par hypnose est basé sur des concepts de suggestion et d’empreinte.

En chaque fumeur, quel qu’il soit, réside le désir de se libérer un jour du tabagisme.

Le rôle de l’hypnose dans le sevrage tabagique est justement de donner libre cours à ce désir enfoui aussi infime soit-il.

L’hypniose a recours à des discours et favorise des pensées positives ayant pour finalité de libérer de l’addiction.

Arret tabac hypnose : Les 5 approches de suggestion

On distingue 5 différentes approches de l’arrêt du tabac par hypnose :

  1. La suggestion directe qui consiste à suggérer directement le changement.
  2. La modification du comportement addictif.
  3. La visualisation de ce que pourrait être l’avenir sans tabac, en se recentrant sur les conséquences du tabac.
  4. L’aversion du tabac en mettant le point sur les méfaits du tabac.
  5. Et l’autohypnose.

Arrêt tabac par hypnose : Comment garantir son efficacité ?

Afin de garantir l’efficacité de la technique arret tabac hypnose, voici quelques conseils.

En premier lieu, la motivation du sevrage tabagique doit être personnelle. Elle doit émaner du patient et non de son entourage.

Dans le cas contraire, l’arrêt du tabac par hypnose peut être un échec.

En second lieu, parmi les suggestions qui vous seront délivrées, choisissez celles qui vous stimulent le plus.

L’hypnothérapie permet d’arrêter de fumer sans souffrir.

Arret tabac bienfait : arret tabac hypnose

stockimages © freedigitalphotos.net

Arrêt tabac : Base et efficacité de l’homéopathie !

L’homeopathie arret tabac est une solution de sevrage tabagique efficace.

Elle présente de nombreux avantages par rapport aux autres solutions proposées pour arrêter de fumer.

En effet, elle n’est pas toxique. Elle ne souffre d’aucune contre-indication et surtout, n’engendre pas d’effets secondaires.

homeopathie arret tabac

Arrêt tabac : Base et efficacité de l’homéopathie !

Comment fonctionne l’homéopathie dans l’arrêt du tabac ?

Homeopathie arret tabac : Comment ça marche ?

D’une manière générale, les méthodes de sevrage tabagique ont pour finalité de diminuer au fil du temps la dépendance à la nicotine.

Que ce soit via des substituts nicotiniques, des patchs ou des cigarettes électroniques, le dessein reste le même.

Les alternatifs au tabac pourvoient l’organisme en nicotine. Le sevrage consiste à diminuer la dose jusqu’à la désintoxication.

À l’encontre de toutes ces méthodes, le sevrage tabagique par homéopathie vise à éliminer directement la nicotine contenue dans le corps du fumeur.

Homeopathie arret tabac pour une totale délivrance !

L’arrêt-tabac par homéopathie favorise le processus d’élimination de la nicotine contenu dans l’organisme.

À la différence des autres méthodes utilisées pour stopper le tabac, elle n’entretient pas l’addiction.

Elle n’a pas recours à la nicotine ni à d’autres anxiolytiques pouvant entraîner d’autres dépendances.

Elle agit directement, efficacement et rapidement sur l’addiction physique et comportementale.

Les avantages de l’homéopathie pour l’arrêt-tabac

L’homeopathie arret tabac présente de nombreux avantages dont la plus importante est l’amoindrissement des effets secondaires.

Qui plus est, le sevrage tabagique par homéopathie propose des solutions contre la prise de poids, l’insomnie, l’anxiété, etc.

Apprécier les conséquences de l’arrêt-tabac dès les 24 h qui suivent le sevrage.

Et opter pour un traitement homéopathique pour arrêter de fumer !

 Arret tabac bienfait : homeopathie arret tabac

Stock Photo © FreeDigitalPhotos.net

Conséquence de l’arrêt tabac 24h après le sevrage…

La consequence arret tabac peut être mesurée dès les premières minutes qui suivent le sevrage.

Ça y est ! Vous avez décidé de franchir le cap. C’est le jour où vous allez arrêter de fumer.

Quelque part, impossible de ne pas se poser des questions sur ce qui va se passer.

consequence arret tabac

Conséquence de l’arrêt tabac 24h après le sevrage…

Découvrez les conséquences de l’arrêt du tabac dans les 24 h qui suit le sevrage !

Consequence arret tabac : Moins de 30 minutes après !

La conséquence de l’arrêt tabac peut s’apprécier moins d’une heure après le début du sevrage tabagique.

À vrai dire, on constate des bienfaits dès les 20 minutes qui suivent la dernière cigarette.

  • Retour à la normale de la tension artérielle.
  • Ralentissement des battements cardiaques. Déjà le cœur se porte bien mieux.
  • Amélioration de la circulation sanguine. Vous pouvez d’ores et déjà sentir que vos pieds et vos mains se sont réchauffés.

Consequence arret tabac : 8h après !

Une centaine de personnes par an décède de l’intoxication par monoxyde de carbone en France.

8 heures après l’arrêt du tabac, on constate la diminution considérable de la quantité de monoxyde de carbone contenu dans le sang.

Et aussi une oxygénation normale des cellules. Les cellules saines sont naturellement aérobies.

Elles fonctionnent correctement lorsqu’elles sont bien et suffisamment oxygénées.

Conséquence de l’arrêt du tabac au bout de 24 h

Le tabagisme est l’une des principales causes des maladies cardiovasculaires.

L’arrêt du tabac pendant 24 h réduit vos risques de vous exposer aux risques d’infarctus de myocarde.

Les poumons procèdent à l’élimination les cumus accumulés par les résidus de fumée.

Et enfin, l’organisme commence à rejeter la nicotine.

L’amélioration de la santé mentale fait partie des bienfaits de l’arrêt du tabac.

Arret tabac bienfait : consequence arret tabac

Michal Marcol © FreeDigitalPhotos.net

Arrêt tabac et fatigue : Lutte et prévention

Arret tabac fatigue ? C’est tout à fait normal.

La fatigue est l’un des premiers symptômes du sevrage tabagique.

Normalement, elle disparait avec tous les autres malaises dans les semaines qui suivent la  suppression de la cigarette.

arret tabac fatigue

Arrêt tabac et fatigue : Lutte et prévention

Mais on peut aussi tout simplement l’éviter. Voici comment lutter et prévenir la fatigue après l’arrêt tabac !

Arret tabac fatigue : La nicotine en jeu

La fatigue après arrêt tabac est due à deux phénomènes.

D’une part, elle est entrainée par le manque de nicotine.

L’organisme du fumeur est intoxiqué, mais aussi stimulé par la fumée et cette substance.

D’autre part, la désintoxication à laquelle procède l’organisme entraine naturellement une fatigue importante.

Arret tabac fatigue : Comment lutter ?

Voici quelques astuces qui vous permettront de lutter contre la fatigue après l’arrêt du tabac.

  1. Bien dormir. Couchez-vous plus tôt. Utilisez un masque de nuit et des oreillettes pour éviter de troubler votre sommeil.
  2. Adopter une alimentation saine. Mangez des aliments équilibrés et complets et ne pas consommer des produits excitants.
  3. Faire des activités physiques dites « saines » qui ont pour objectif de vous dynamiser.
  4. Manger des vitamines principalement de la vitamine C et du magnésium.

Comment prévenir la fatigue après arrêt du tabac ?

Il est tout à fait possible d’éviter l’arrêt tabac fatigue. Voici quelques astuces de prévention.

  1. Choisir le moment idéal pour arrêter de fumer. Faites-le quand vous êtes en bonne santé ou en vacances.
  2. Recourir aux substituts nicotiniques. Ils permettent à votre organisme de traverser cette épreuve sans trop de difficulté.
  3. Bien dormir. Avoir un sommeil suffisant permet de prévenir la fatigue arrêt tabac.

A voir aussi, Sevrage tabac fatigue : prévenir et guérir.

Arret tabac bienfait : arret tabac fatigue

© FrameAngel– FreeDigitalPhotos.net

Arret tabac patch : Mode d’emploi…

L’arrêt tabac avec un patch permet de supporter voire d’éviter les symptômes liés au manque.

Néanmoins, ce substitut nicotinique ne fonctionne vraiment que si on respecte bien les doses et la durée du traitement prescrite.

Vous pensez à un arrêt tabac avec patch ?

Arret tabac patch

Arret tabac patch : Mode d’emploi…

Voici quelques conseils d’utilisation !

Arrêt tabac patch : Respectez les doses prescrites !

Sachez premièrement que vous ne pourrez pas utiliser le patch pour arrêter de fumer comme bon vous semble.

Pour chaque fumeur, la dose que l’on vous prescrira dépendra de sa dépendance à la nicotine.

Autrement dit, elle dépendra à priori du nombre de cigarette fumée par jour.

  • Pour les gros fumeurs : le patch de 21 mg
  • Pour les fumeurs moyens : les patchs de 10 à 15 mg
  • Pour les petits fumeurs : les patchs de 5 à 7 mg

Arret tabac patch : Respectez la durée de votre traitement

En tant que substitut nicotinique, vous ressentirez immanquablement les effets de la nicotine que vous appréciez tant.

Ce n’est cependant pas une raison pour prolonger votre traitement.

Là encore, c’est votre médecin qui posera les limites.

Selon l’importance de la dépendance, il vous recommandera une période pendant laquelle vous devrez porter le patch.

Mais normalement, cela ne devrait pas dépasser 15 semaines.

Si vous utilisez la bonne dose pendant le délai prescrit, vous ne souffrirez pas du sevrage tabagique.

Arret tabac patch : Appliquez-le comme il faut !

Pour l’arrêt tabac, appliquez le patch sur une partie de votre anatomie où la peau est bien sèche et sans poils.

En règle générale, votre bras fera l’affaire.

Mais puisque vous devez  changer sa place quotidiennement, vous pourrez éventuellement le coller à votre cuisse, à votre tronc, à votre hanche…

Peut-on prendre un bain avec ? Oui, bien sûr !

Il est imperméable. Et s’il se décolle, collez-le à l’aide d’un sparadrap !

A lire également : « Patch anti tabac : Avantage et efficacité de cette méthode de sevrage tabagique ».

Arret tabac bienfait : Arret tabac patch Stockimages © freedigitalphotos.net