Les fumeurs jouent-ils à un jeu dangereux avec le tabac et le polonium ?

Le tabac et le polonium ont fait coulé beaucoup d’encre ces derniers temps.

Depuis 40 ans, l’industrie du tabac a caché cette information majeure qui pourrait affoler tous les fumeurs : leur cigarette contient un élément radioactif.

Et pas n’importe lequel, il s’agit ni plus ni moins que du polonium 210.

Les fumeurs jouent-ils à un jeu dangereux avec le tabac et le polonium ?

tabac polonium

Quelques points pour y voir plus clair.

Le tabac et le polonium : tout savoir cet élément radioactif

Le polonium est une substance radioactive très toxique et instable. Après une demi-vie de 138 jours, elle se modifie en plomb puis diffuse des particules alpha.

Si vous fumer quotidiennement 30 cigarettes par exemple, vous serez exposé à une dose de radiation équivalente à 300 radios en un an.

Cet élément radioactif ne traverse pas la peau mais il peut tuer s’il est inhalé ou ingéré (1 à 10 microgrammes sont suffisant pour causer la mort).

Comment le tabac et le polonium se sont ils rencontrés ?

Vous vous doutez bien que le polonium 210 ne se retrouve pas naturellement dans les feuilles de tabac, il est là à cause des engrais phosphatés utilisés dans la culture des plants (utilisés car ils donnent un meilleur goût au tabac…).

Le plus sordide dans l’histoire c’est que les cigarettiers étaient au courant dès le départ de la présence de cet élément nocif dans la cigarette.

Ils ont alors tenté d’y remédier mais ont vite laissé tomber car cela représentait un surcoût qu’ils n’étaient pas prêt à payer.

Le tabac et le polonium sont responsables de maladies mortelles chez le fumeur

Après sa vaporisation lors de la combustion de la cigarette, le polonium 210 va être inhalé et va aller directement dans les poumons.

A partir de là, il va irradier et se retrouvera assez vite dans chaque cellule de votre corps (on en retrouve même dans l’urine et le sang d’un fumeur).

Cet élément radioactif est tenu pour responsable de l’apparition des tumeurs cancéreuses, notamment au niveau des poumons mais aussi du foie.

Tabac polonium : conclusion

Une cigarette c’est 10 microsievert. Cela veut dire que vous atteindrez le niveau d’exposition maximal autorisé en France (1 000 microsievert par an et par personne) en seulement 5 paquets de clope.

Autant dire que tous les fumeurs dépassent allègrement cette limite légale (précisée dans le Code de la santé publique, Article R1333-8) et pourtant la cigarette est toujours en vente libre !

Moi je vous le dis, continuer de fumer c’est laisser le tabac et le polonium vous tuer à petits feux.

arret tabac bienfait : tabac polonium

arret tabac bienfait : tabac polonium

© zole4 – freedigitalphotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge