Tabac et gencive : Les dégâts provoqués par la cigarette

Tabac et gencive ne font pas bon ménage.

Le tabagisme a des conséquences néfastes sur les gencives.

La preuve ? Le fumeur a sept fois plus de chance d’être victime d’une pathologie gingivale qu’un non-fumeur.

Tabac et gencive

Tabac et gencive : Les dégâts provoqués par la cigarette

Découvrez les liens qui existent entre le tabac et la gencive.

Tabac et gencive : Les effets du tabagisme sur les gencives

Le tabac favorise les maladies gingivales. Il en est un facteur de risque principal.

La nicotine détruit les cellules buccales.

Elle provoque une vasoconstriction, ce qui gêne la circulation sanguine au niveau des gencives et entraîne un manque d’oxygène.

La fumée du tabac fait aussi des ravages. Elle affaiblit le système immunitaire et la capacité d’oxydo-réduction buccal.

Elle modifie aussi la flore bactérienne dans la bouche.

Tout cela favorise la prolifération des bactéries en tous genres. D’où l’apparition de maladies de toutes sortes (gingivite, parodontite…).

Tabac et gencive : Les maladies gingivales provoquées par la cigarette

Les maladies de la gencive causées par le tabac sont réelles. Parmi les cas rencontrés, on peut citer :

  • La gingivite tartrique

Elle se manifeste par l’apparition de plaque dentaire calcifiée (riche en bactérie) qui va détruire la gencive.

Elle peut être traitée par des détartrages réguliers, des bains de bouches et des gels gingivaux.

  • La gingivite ulcéro-nécrotique

Elle se manifeste par une nécrose des tissus situés entre les dents, par un saignement des gencives et par des douleurs.

Elle peut être traitée par la prise d’antibiotique et l’usage de bain de bouche.

Dans les deux cas, le sevrage tabagique est indispensable.

Tabac et gencive : Et le cancer ?

Le tabac présente un facteur de risque important dans le cancer de la bouche et des gencives.

Selon les études, les fumeurs ont 6 fois plus de chances de subir un cancer buccal que les non-fumeurs.

Et le risque est dix fois plus grand pour ceux qui utilisent du tabac à chiquer, à priser ou à sucer.

A lire également : « Infractus du myocarde et tabac : Y a-t-il une relation ? ».

Arret tabac bienfait : tabac et genciveMaen_cg © freedigitalphotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge