Maintenant que le substitut nicotinique est remboursé, qu’attendez-vous pour vous arrêter !?

Oui vous avez bien lu, l’emploi de substitut nicotinique est remboursé si cela se passe dans le cadre d’un sevrage tabagique.

Une bonne motivation pour arrêter de fumer ?

Ça c’est à vous de voir, en tout cas il s’agit d’une bonne initiative de la part de l’Etat que de permettre le remboursement des substituts nicotiniques.

Maintenant que le substitut nicotinique est remboursé, qu’attendez-vous pour vous arrêter !?

substitut nicotinique remboursé

Quelques points à retenir.

Le substitut nicotinique est remboursé par la sécurité sociale : 50 euros de gagner

Tout au long de votre sevrage tabagique, vous bénéficiez du soutient de l’Etat par l’entremise du remboursement du coût des substituts nicotiniques.

Que ce soit un inhalateur de nicotine, de la gomme, des patchs ou des pastilles, vous pourrez bénéficiez d’un montant forfaitaire de 50 euros par année.

Et ce montant est porté à 150 € pour les femmes enceintes désireuses d’arrêter !

Le substitut nicotinique est remboursé : comment en bénéficier ?

Vous devrez respecter 3 points : primo, vérifiez bien que vos substituts nicotiniques figurent sur la liste des substituts remboursés par l’Assurance Maladie.

Secundo, ils devront être prescrits par un médecin sur une ordonnance dédiée à cet effet (ça marche aussi s’ils sont prescrits par une sage femme).

Et tertio, l’ordonnance doit être exclusivement réservée aux substituts, aucun autre traitement de devra y figurer !

Le substitut nicotinique est remboursé : le remboursement en pratique.

Un remboursement signifie que vous aurez tout d’abord à payer de votre poche vos substituts nicotiniques.

Après pour revoir votre argent vous devrez spécifier à votre pharmacien que vous souhaitez être remboursé. Deux options se présenteront alors à vous.

Soit votre pharmacien se charge directement de l’envoi de votre demande de remboursement via votre carte Vitale (envoi électronique), soit il vous donnera une version papier et charge à vous de l’envoyer à l’Assurance Maladie.

Substitut nicotinique remboursé : conclusion

Il existe une petite astuce qui permet de doubler votre montant remboursé, c’est tout bête mais ça marche !

Il suffit de commencer votre sevrage en décembre et de faire une première demande.

Comme le montant de 50 € est forfaitaire à l’année (année civile), vous pourrez refaire une autre demande en janvier de l’année suivante pour récupérer 50 autres euros !

Maintenant je suis curieux de savoir, cela vous motive t-il à arrêter la clope de savoir que le substitut nicotinique est remboursé ?

arret tabac bienfait : substitut nicotinique remboursé

arret tabac bienfait : substitut nicotinique remboursé

© Danilin – freedigitalphotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge