Nos conseils pour une bonne utilisation des substituts nicotiniques

Les substituts nicotiniques sont des produits qui permettent d’optimiser les chances d’arrêter le tabac avec succès.

Néanmoins, il faut bien connaître ce type de médicament, son usage, son mode d’emploi ou encore son fonctionnement.

L’idéal serait même de vous faire accompagner par un professionnel qui vous orientera vers le traitement le mieux adapté à votre cas.

Il vous recommandera le bon produit et la bonne posologie en tenant compte de votre profil…

Substituts nicotiniques

Substituts nicotiniques

© Fotolia.com

Voici alors nos conseils pour bien utiliser les substituts nicotiniques…

 

Les substituts nicotiniques

Comment leur appellation l’indique, les substituts nicotiniques sont des produits qui se substituent à la nicotine.

On y fait appel durant le sevrage tabagique pour lutter contre le symptôme de manque.

En se basant sur les études effectuées sur le sujet, faire appel aux substituts permet de doubler la probabilité de succès d’un programme d’arrêt du tabac.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, vous devez savoir bien les utiliser, sachant que l’intervention d’un spécialiste est toujours plus avantageuse.

 

Est-ce que les substituts nicotiniques suppriment totalement la dépendance ?

Contrairement aux idées reçues, les substituts nicotiniques ne permettent pas de supprimer totalement la dépendance à la cigarette.

Certes, ces produits permettent de prévenir le manque physique qui est notamment lié à la consommation antérieure de nicotine.

Ils aident à réduire les pulsions, le tempérament irritable, les problèmes de sommeil ou encore les troubles de la concentration.

Par contre, ils n’ont pas d’effet sur la dimension psychologique de l’addiction.

Il arrive souvent aux fumeurs d’en griller une parce que cela les aide à se détendre ou à lutter contre une sensation de stress.

La cigarette est alors associée à des moments spécifiques de la journée : le réveil, les instants dédiés à la réflexion, les moments en société…

La consommation de substitut nicotinique ne permet de faire disparaître le manque lié à cette dépendance dite psychologique.

Parallèlement au traitement, il est alors indispensable d’adopter de nouvelles habitudes de vie.

Il faut notamment supprimer la cigarette de façon progressive durant les moments clés de la journée et apprendre à gérer les émotions négatives autrement qu’avec la cigarette.

Les proches, les amis, mais surtout les professionnels de la santé peuvent apporter une aide précieuse dans ce cadre.

Substituts nicotiniques

Substituts nicotiniques

© FreeDigitalPhotos.net

 

Peut-on acheter librement des substituts nicotiniques ?

OUI. Il est tout à fait possible d’acheter librement des substituts nicotiniques auprès des pharmacies, sans nécessairement passer par un médecin.

Les fumeurs qui fument peu ou moyennement peuvent se renseigner auprès du pharmacien et entreprendre un traitement de son propre chef.

Par contre, pour un gros voire très gros fumeur, l’intervention d’un professionnel peut s’avérer nécessaire, non seulement pour déterminer le dosage, mais également pour définir les modalités du traitement (ajustement de la dose, durée du traitement…).

Le professionnel apportera, en plus, un soutien moral non négligeable et aide le fumeur à tenir bon dans son sevrage tabagique.

 

Qu’en est-il des contre-indications ?

Il existe certaines idées reçues sur les substituts nicotiniques.

Il est faux de croire que ces produits sont contre-indiqués chez les patients coronariens ou ceux qui souffrent d’une maladie cardiovasculaire.

C’est le monoxyde carbone, issu de la combustion d’une cigarette classique, qui est mauvais pour ces personnes.

Ils peuvent notamment utiliser la cigarette électronique dans le cadre de leur sevrage.

De même les substituts nicotiniques peuvent très bien être prescrits aux femmes enceintes ou allaitantes.

Toutefois, le sevrage tabagique se fait idéalement sans y faire appel pour une femme qui attend un bébé.

Dans tous les cas, il est important de suivre le traitement sous l’égide d’un médecin et de respecter scrupuleusement les recommandations de ce dernier.

 

Quelle est l’efficacité des substituts nicotiniques ?

Il faut savoir que l’efficacité de tous les substituts nicotiniques est similaire. Il ne faut pas penser que le patch est le plus efficace.

Et que les gommes, les comprimés ou encore l’inhaleur le sont moins.

Néanmoins, il existe une question de préférence : certains opteront plutôt sur le patch tandis que d’autres miseront sur les comprimés.

Dans tous les cas, chaque traitement est unique et le dosage dépend du degré de dépendance physique de chacun.

 

Est-ce qu’on peut augmenter la dose de substitut pour un traitement plus efficace ?

Ce qu’il faut retenir, c’est que la dose de substitut nicotinique remplace la dose de nicotine qu’apportaient les cigarettes.

L’idéal serait alors de définir un dosage suffisant (qui ne soit pas ni trop bas ni trop élevé).

La dose de départ doit correspondre au niveau de dépendance du fumeur. Il est possible de l’augmenter un peu en fonction des symptômes de manque qui apparaissent.

À l’inverse, il est nécessaire de diminuer le dosage dans le cas où un surdosage est constaté. Dans ce cas, divers signes peuvent surgir comme des palpitations, des troubles du sommeil, de la diarrhée ou encore une sensation de bouche pâteuse.

 

La durée du traitement

En ce qui concerne la durée du traitement, il ne suffit pas de quelques jours. Le manque persiste pendant environ un mois et est particulièrement intense pendant les deux premiers jours.

La prise de substituts nicotiniques durera alors près de 6 semaines et pourra être poursuivie jusqu’à 6 mois (et pas plus).

Quant à la dose de nicotine, elle doit être diminuée petit à petit jusqu’à un taux zéro.

Et voici une petite vidéo qui essaie de répondre à la question de savoir s’il faut ou non prendre des substituts nicotiniques :

Arrêt tabac bienfait : Substituts nicotiniques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge