La loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics : Petit retour en arrière

La loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics a atteint son apogée le 1e janvier 2008 avec l’interdiction de fumer dans les lieux de convivialité…

On entend par lieux de convivialité les bars, les restaurants, les discothèques…

Quand a été promulguée la première loi sur le tabac ? Comment la législation a-t-elle évoluée ?

loi interdiction fumer lieux publics

La loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics : Petit retour en arrière

Petit retour en arrière

La loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics : Les débuts de la lutte anti-tabac

On en a déjà parlé récemment dans notre article sur l’interdiction de faire de la publicité pour le tabac :

Entre les années 50 et les années 70, fumer était être chic, à la mode.

Pour les hommes, c’était même être viril.

On a commencé à prendre conscience des dangers du tabac dans les années 70.

C’est en 1976 que la Loi Veil a établi l’interdiction de fumer dans les lieux à usage collectif où ceci pouvait avoir un impact sur la santé.

En 1991, la loi Evin étend l’interdiction de fumer dans la plupart des lieux à usage collectif (gares et transport en commun compris), sauf dans des emplacements réservés aux fumeurs, et définis par décret.

La loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics : L’évolution dans les années 2000

Fin 2005, la SNCF interdit d’elle-même de fumer dans les trains.

Il est aussi prohibé, pour des raisons de sécurité, de fumer dans les avions.

Depuis le 1e janvier 2007, l’interdiction de fumer s’applique à tous les établissements scolaires, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Il est par ailleurs interdit de fumer dans les bureaux et autres lieux de travail, dans les établissements de santé, dans tous les transports en commun et dans les lieux fermés qui accueillent du public.

Et finalement, c’est donc le 1e janvier 2008 que la loi s’est étendue aux bars, restaurants, discothèques, casinos…

Tous ces établissements ont la possibilité de mettre en place des zones fermées et bien ventilées réservées aux fumeurs.

Une signalisation apparente doit rappeler le principe de l’interdiction de fumer dans tous les établissements publics.

La loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics : Les effets de la législation

Cette évolution  de la législation anti-tabac entre dans le cadre d’une action pour la santé publique.

Elle a notamment pour but la lutte contre le tabagisme passif, c.-à-d. la protection des non des non-fumeurs.

Voici le bilan de la loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics, cinq ans après :

– nombre de fumeurs en augmentation, mais consommation quotidienne réduite

– le nombre d’hospitalisations pour infarctus a diminué

–  la loi est bien acceptée par la population

– elle est respectée et même entrée dans les mœurs

– les bars, restaurants et discothèques ne sont pas moins fréquentés

– l’image de la cigarette a changé, elle est plus négative, ce qui était l’objectif visé

La loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics : Conclusion

La législation sur l’interdiction de fumer a prouvé son efficacité, malgré des contrôles très rares  du respect de la loi!

Mais je pense que les autorités publiques devront continuer à être vigilantes, et à continuer leurs actions dans ce sens, pour réduire encore et encore le tabagisme !

arret tabac bienfait : loi interdiction fumer lieux publics

© Atlantis – Fotolia

Rechercher populaires:

Une réflexion au sujet de « La loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics : Petit retour en arrière »

  1. Ping : La loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics fait grogner les fumeurs… et les non-fumeurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge