La loi anti-tabac au Québec …

Poursuivons notre tour du monde des législations contre la cigarette avec la loi anti-tabac au Québec…

C’est l’actualité qui m’a inspiré  notre article d’aujourd’hui :

En effet, le gouvernement canadien réclame 60 millions de dollars à l’industrie du tabac …

loi anti-tabac

La loi anti-tabac au Québec …

Explications.

La loi anti-tabac de 2006

Le Canada n’a pas mis en place de loi fédérale contre le tabac.

C’est chaque province (ou territoire) qui a dû légiférer en la matière

Le Québec a voté une première loi anti-tabac en 1998 et l’a étendue en 2006.

La loi de 98 interdisait de fumer dans les entreprises et autres milieux de travail, ainsi que de faire la promotion de produits liés au tabac lors de manifestations publiques.

En 2006, l’interdiction de fumer a été étendue aux bars, restaurants et cours d’école.

Il faut d’ailleurs savoir que cette interdiction de fumer s’étend à 9 mètres autour des lieux décrits ci-dessus!

Il est aussi interdit de faire l’étalage visible de cigarettes dans les points de vente.

L’efficacité de la loi anti-tabac au Québec

Si le nombre de fumeurs au Québec a baissé ces 15 dernières années, il reste tout de même important :

Aujourd’hui, 23% de la population québécoise fume.

Plus inquiétant, 30 000 jeunes commencent à fumer chaque année.

Ce phénomène est imputé à l’industrie du tabac, qui affine constamment ses stratégies marketing.

Ainsi, les industriels attirent de nouveaux fumeurs en les aromatisant avec des saveurs de fruits ou de bonbons

Ou encore elle présente des cigarettes ultra-minces dans des paquets élégants, rappelant des cosmétiques de luxe

De plus, il faut savoir que les chiffres que le tabac sont sous-estimés, car ils ne prennent pas en compte les cigarillos, pourtant très appréciés par les jeunes.

 Loi anti-tabac au Québec : la contre-attaque du gouvernement

Le souci au Québec est que aucune mesure concrète n’a suivi la législation anti-tabac.

Aujourd’hui, le tabagisme provoque chaque année la mort prématurée de près de 10 500 Québécois.

Le tabac est responsable de plus d’un tiers des séjours en hôpital et coûte une fortune à l’Etat!

C’est pour cette raison que le gouvernement québécois vient de réclamer 60 millions de dollars aux industriels

Objectif?

Compenser les dépenses actuelles et futures liées aux coûts du tabac.

Cette demande tient compte des dépenses faites par la province canadienne depuis 1970, et des dépenses prévues d’ici 2030.

En effet, comme l’a indiqué le ministre de la justice québécois, « Les fumeurs continuent d’éprouver des problèmes de santé importants tout au long de leur vie« .

Loi anti-tabac au Québec : Conclusion

Le Québec n’est pas la première province québécoise à faire une telle requête.

Avant elle, la Colombie Britannique, le Nouveau Brunswick, Terre Neuve et l’Ontario ont fait la même demande…

Est-ce qu’une telle intiative pourrait être prise en France?

L’avenir le dira

arret tabac bienfait : loi anti-tabac

© carikan – Fotolia

Rechercher populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge