La toux du fumeur : Quand faut-il s’alarmer ?

La toux du fumeur n’est pas normale du tout ! Loin de là !

On pense à tort qu’elle n’est pas dangereuse mais c’est tout le contraire !

Si une toux chronique persiste plus de trois mois chez le fumeur, il faut tirer la sonnette d’alarme.

La toux du fumeur

La toux du fumeur : Quand faut-il s’alarmer ?

Découvrez quand la toux du fumeur devient vraiment dangereuse…

La toux du fumeur : Un phénomène fréquent

Les fumeurs toussent souvent et ce n’est guère étonnant. La toux est même devenue une caractéristique propre aux fumeurs.

Mais ce n’est pas une raison pour penser que cela est tout à fait normal.

Et pourtant…C’est le cas de la plupart des gros fumeurs.

La toux est tellement fréquente chez eux qu’ils finissent par croire qu’elle fait partie des symptômes liés au tabagisme.

Et le pire ! Qu’elle est inoffensive !

Cette toux s’accompagne généralement d’essoufflement et d’expectoration.

La toux du fumeur : Quand prendre des mesures ?

En règle générale, le gros fumeur fait une crise au réveil.

Il tousse habituellement le matin et ce, pendant quelques semaines.

Cette toux est souvent chronique. Autrement dit, elle peut durer un certain temps et peut revenir sans prévenir.

Au-delà de trois mois, non seulement elle est anormale mais il se peut qu’elle soit à l’origine d’une affection grave.

La bronchopathie chronique obstructive (BPCO) par exemple.

Dans quel cas, il faut rapidement consulter car cette affection est très grave.

Elle fait plus de 15 000 morts chaque année.

La toux du fumeur : La BPCO, le plus gros risque

Même fumeur, tousser trois mois d’affilée ou plus n’est pas du tout normal !

C’est souvent le signe que le fumeur a fini par développer une BPCO. Et c’est le cas d’un fumeur sur 10 en France.

Cette affection est due au rétrécissement des bronches provoquant une insuffisance respiratoire progressive.

La bonne nouvelle, c’est qu’en arrêtant de fumer, on peut arrêter le processus.

Pour 77% des fumeurs, la toux disparaît au bout d’un mois de sevrage.

Le saviez-vous ? « Maladie respiratoire et tabac, liés pour la vie ! ».

Arret tabac bienfait : La toux du fumeur Marin © freedigitalphotos.net

Rechercher populaires:

Une réflexion au sujet de « La toux du fumeur : Quand faut-il s’alarmer ? »

  1. C’est vrai pour la toux de fumeur,dimanche ça va faire 3 semaine que j’ai arrêté de fumer et je ne tousse plus du tout et je suis pas mal fière de moi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge