L’ interdiction de fumer en terrasse à la une de l’actualité !

C’est l’actualité qui m’a inspiré notre article du jour, puisque ce matin au journal de 8h00 d’une grande radio nationale était évoquée l’ interdiction de fumer en terrasse

Il serait plus précis de parler de l’interdiction de fumer dans les terrasses couvertes, puisque ce sont ces dernières qui font aujourd’hui débat.

interdiction de fumer en terrasse

L’interdiction de fumer en terrasse à la une de l’actualité !

Pourquoi est-ce que ce sujet fait partie de l’actualité du jour ?

Interdiction de fumer en terrasse : ce que dit la loi

Le 1e janvier 2008, la loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics intérieurs a été renforcée et s’est étendue aux lieux dits de « convivialité » (bars, pubs, restaurants, discothèques).

Il est donc désormais interdit de fumer à l’intérieur de ces établissements.

On peut cependant fumer à l’extérieur, et c’est là que la loi connait une faille : les terrasses couvertes se sont multipliées, et avec elles la question de l’interdiction de fumer ou non…

Interdiction de fumer en terrasse : la définition …

La définition du terme « lieu public intérieur » pose problème :

Les terrasses couvertes sont-elle des lieux extérieurs (terrasses) ou intérieurs (couvertes) ?

Pour les gérants de bars, c’est évidemment avantageux de les juger comme des lieux extérieurs, étant donné que les terrasses couvertes sont celles qui rapportent le plus d’argent.

Mais selon l’OMS, il est « souhaitable que leur définition inclue tout espace couvert par un toit ou entouré par un ou plusieurs murs ou côtés, quels que soient les types de matériaux utilisés pour le toit, le mur ou les côtés, et qu’il s’agisse d’une structure permanente ou temporaire« .

Interdiction de fumer en terrasse : en pratique

Si on parle aujourd’hui de l’interdiction de fumer dans les terrasses couvertes, c’est que 5 établissements parisiens sont attaqués par l’association Droit des Non-Fumeurs (DNF)

La DNF juge que leurs terrasses couvertes sont non-conformes : pour entrer dans ces établissements, il suffit de pousser une porte en plastique…

On se retrouve immédiatement sur une terrasse chauffée où les clients fument tranquillement

Seule une petite ouverture de quelques centimètres entre les bâches fait office de ventilation !

Pour les gérants des établissements, cette aération suffit, et ils respectent la loi.

Interdiction de fumer en terrasse : Conclusion

La Cour d’Appel jugera aujourd’hui 10 avril si les établissements contreviennent à la loi ou non

En première instance, il avait été jugé que les terrasses couvertes respectaient l’interdiction de fumer dans les lieux publics dans la mesure où elles ont des ouvertures…

Personnellement, j’espère que les juges suivront la DNF.

En tant que non-fumeur, je suis gêné par la fumée, même dans les terrasses couvertes et soi-disant aérées !

arret tabac bienfait : interdiction de fumer en terrasse

© Jacques PALUT – Fotolia

2 réflexions au sujet de « L’ interdiction de fumer en terrasse à la une de l’actualité ! »

  1. Ping : Comment lutter contre le tabagisme passif ?

  2. Il est clair et ça saute au yeux que le fait de pouvoir fumer dans ces « sortes de terrasse » est fait pour pouvoir contourner la loi et satisfaire les clients qui n’entreraient pas dans ces établissements ou y resteraient seulement quelques minutes, s’ils ne pouvaient pas fumer. Mais, pour moi, on n’oblige pas les non-fumeurs à séjourner dans ces endroits, tout de même. Ceux-là restent à l’intérieur de l’établissement, propre de fumées. Cela me rappelle la polémique entre les partisans de l’avortement et ceux qui s’y opposent pour des raisons religieuses. Là encore, on n’oblige personne à avorter mais les non avortistes ou « défenseurs de la vie » veulent imposer leur loi aux autres et leur empêcher de pouvoir avorter même dans des càs de violation.

    Chose différente est le droit des serveurs à ne pas devoir respirer de l’air pollué avec la fumée de la cigarette. Mais là encore, on n’oblige pas une personne à travailler dans cette ambiance. C’est effectivement un risque qu’il devra mesurer. Il est donc difficile de pouvoir contenter tout le monde: les clients, les patrons, la superpuissante industrie du tabac, les gouvernements qui tirent des impôts du tabac, le coût des problèmes sanitaires liés à la consommation, ceux qui veulent sauver et régéner la société de ce fléau, etc..etc…. C’est l’ensemble de la société qui a la parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge