Être un fumeur asthmatique, ou quand fumer l’emporte sur la raison

Depuis environ une vingtaine d’années, le nombre de fumeur asthmatique augmente continuellement, non seulement en France mais aussi dans les autres pays.

Or, le moins que l’on puisse dire c’est qu’asthme et tabac ne font pas bon ménage, ça multiplie les risques de complication.

Aujourd’hui, j’apporte quelques précisions sur le lien qui unit le fumeur avec l’asthme.

fumeur asthmatique

Être un fumeur asthmatique ou quand fumer l’emporte sur la raison

C’est parti.

Un petit mot sur le mal qui ronge un fumeur asthmatique

Vu son ampleur, je n’hésiterai pas à qualifier l’asthme de problème de santé publique, avec plus de 3 millions de personnes atteintes en France.

A elle seule, l’asthme entraîne 600 000 journées d’hospitalisation et vaut la bagatelle d’un milliard d’euros en dépense de santé.

Ce qui est bizarre, c’est que malgré les avancées médicales, seulement 5% des asthmatiques européens bénéficient d’un soin respectant les recommandations des instances internationales !

En dépit de tout bon sens, le fumeur asthmatique continue de fumer

L’essoufflement, les toux persistantes figurent parmi les signes cliniques de l’asthme et lors d’une crise aigüe, l’asthmatique ne parvient à respirer que très difficilement.

Avec les dégâts causés par la toux du fumeur et les effets du tabac sur l’appareil respiratoire, je m’étonne qu’il y ait encore des gens qui continuent à fumer malgré leur asthme.

Fumer aggrave les crises et annihile l’efficacité des traitements,  vous ne trouvez pas qu’arrêter de fumer constituerait le début de la guérison ?

Quelques conseils pour le fumeur asthmatique qui veut décrocher

Des difficultés à trouver les motivations pour arrêter ? Faites-le pour vos proches, le tabagisme passif augmente les risques d’asthme aussi bien pendant la grossesse que durant la petite enfance.

En plus de la méthode choisie pour arrêter de fumer, je vous encourage à vous lever tôt afin de profiter de l’air pur et mieux oxygéner votre organisme.

Et si la peur de l’échec est toujours trop forte, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un coach spécialisé lors de votre période de sevrage.

Fumeur asthmatique : conclusion

Les médecins déplorent les conséquences néfastes  du tabac pour les asthmatiques : environ 50% des décès causés par l’asthme concernent les fumeurs.

Pour l’instant, vous êtes encore « en bonne santé », la suite dépendra de ce que vous allez décider.

Je fais finir cet article par ce que je conseille toujours depuis que j’écris ce blog, arrêtez de fumer ! Faites-le et cette ancienne vie de fumeur asthmatique ne sera plus qu’un mauvais souvenir !

arret tabac bienfait : fumeur asthmatique© Djeyewater – sxc.hu

Rechercher populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge