La Convention Cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac, c’est quoi ?

J’ai parlé de la Convention Cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac dans quelques articles récents, dont celui sur la Journée Mondiale sans Tabac qui aura lieu le 31 mai prochain…

Aujourd’hui, je vais essayer de vous expliquer en quelques mots quand et comment cette convention a vu le jour, quels sont ses objectifs, et qui y adhère…

convention cadre OMS

La Convention Cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac, c’est quoi ?

C’est parti !

La naissance de la Convention Cadre de l’OMS

Pour rappel, l’OMS, c’est l’Organisation Mondiale de la Santé.

Comme son nom l’indique, elle a pour mission de mener toute la population mondiale vers un niveau de santé le plus élevé possible.

Avec 4.9 millions de victimes par an – 13 500 morts par jour !-, le tabac est le produit le plus dangereux du monde.

Tous ces décès sont évitables.

C’est donc dans le but d’éradiquer ce fléau que l’OMS a adopté, le 21 mai 2003, la Convention Cadre pour la Lutte contre le Tabac, qui est le premier traité mondial de santé publique.

L’enjeu consiste à faire appliquer le traité sur le terrain, en mettant l’intégrant dans les législations anti-tabac de chaque pays signataire…

Les objectifs de la Convention Cadre de l’OMS

Vous connaissez déjà une partie des objectifs que s’est fixée l’OMS, dans la mesure où elles font partie de votre quotidien.

Ainsi par exemple, le traité recommande de :

  • Limiter la publicité, la promotion ou le parrainage en faveur du tabac (on a déjà évoqué le sujet dans notre article sur l’interdiction de faire de la publicité pour le tabac)
  • Mettre en place de nouveaux étiquetages et de nouveaux conditionnements (C’est donc la convention qui est à l’origine des avertissements sur les paquets de cigarettes et de l’interdiction des paquets de 10 cigarettes)
  • Contrôler l’air dans les lieux publics (Interdiction donc de fumer dans les lieux publics, mise en place de zones fumeurs bien ventilées…)
  • Lutter contre la contrebande

Les pays signataires de la Convention Cadre de l’OMS

Le traité était ouvert à la signature jusqu’en juin 2004 :

Entre son adoption en mai 2003 et la date butoir de juin 2004, 168 pays ont signé la convention cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac.

Depuis, les pays souhaitant en devenir partie doivent le faire par adhésion.

A ce jour, 174 Etats sont parties à la Convention Cadre.

Vous en trouverez la liste ici ( http://www.who.int/fctc/signatories_parties/fr/index.html)

Les pays signataires sont plus ou moins actifs dans la lutte anti-tabac.

Ainsi, les pays d’Afrique, comme on l’a déjà évoqué dans l’article sur la législation anti-tabac en Afrique du Sud, sont les mauvais élèves du traité.

Au contraire, récemment, le Brésil a purement et simplement interdit les cigarettes aromatisées.

De même, en Irlande et en Angleterre, les ventes dans les distributeurs automatiques sont interdites.

L’Inde, elle, vient de publier une nouvelle règlementation sur la représentation du tabac sous toutes ses formes au cinéma et à la télévision.

La Convention Cadre de l’OMS : Conclusion

Voici une belle initiative mondiale !

En espérant que de plus en plus de pays – et leurs peuples – prendront vite conscience du danger que représente vraiment le tabagisme.

Nous continuerons dans de prochains articles à évoquer les législations dans différents pays du monde … C’est intéressant ! arret tabac bienfait : Convention cadre OMS

© Driving South – Fotolia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge