Consultation tabacologie : se faire aider pour arrêter de fumer

Pour arrêter la cigarette dans les meilleures conditions, la consulation tabacologie est incontournable.

Parce que dire adieu au tabac n’est pas facile, l’accompagnement d’un professionnel s’impose.

Consultation tabacologie

Consultation tabacologie : se faire aider pour arrêter de fumer

Découvrez le soutien précieux d’une consultation de tabacologie…

Consultations de tabacologie : pourquoi ?

La consultation d’un tabacologue est indispensable, à de nombreux égards. C’est surtout nécessaire parce que décrocher de la cigarette n’est pas du tout aisé.

Renoncer à la cigarette et ne plus jamais y toucher est un véritable combat qui nécessite une bonne dose de motivation.

Mais pas seulement : être bien accompagné aide également à tirer définitivement un trait sur cette mauvaise habitude.

Le soutien d’un professionnel est d’autant plus utile que vous êtes un gros fumeur…

Consultation tabacologie et médecin traitant

La consultation de tabacologie est l’assurance de bénéficier d’un suivi médical tout au long du processus de sevrage tabagique.

Et pour optimiser les chances de réussite, n’hésitez pas à vous adresser aussi à votre médecin traitant.

Ce dernier saura insuffler la motivation nécessaire pour stopper le tabagisme.

Pour sa part, le tabacologue se penche essentiellement à l’arrêt du tabac proprement dit et reçoit généralement des patients déjà déterminés à ne plus fumer.

Consultation tabacologie : comment ça se passe ?

Une consultation en tabacologie se déroule étape par étape. Au cours du premier entretien, le professionnel se renseigne sur l’historique du tabagisme.

Le début, les essais de sevrage, les rechutes… Rien n’est laissé au hasard.

Vient ensuite les tests qui déterminent la motivation ainsi que la dépendance, tant du point de vue physique que psychologique.

Puis, il y a l’évaluation de la quantité de monoxyde de carbone présent dans l’air expiré.

Au terme de la première consultation tabacologie, le futur ex-fumeur reçoit une ordonnance incluant un substitut nicotinique et les dosages à respecter.

Une deuxième « séance » est programme après une à deux semaines.

Le tabacologue analyse les signes, de manque ou de surdosage de nicotine. Le traitement peut alors être adapté en conséquence.

La consultation tabacologie doit ensuite se poursuivre pendant au moins trois mois (jusqu’à six mois) pour un sevrage réussi.

Arret tabac bienfait : consultation tabacologie

© Pakorn – FreeDigitalPhotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge