Comment gérer les symptômes de sevrage tabagique ?

L’arrêt du tabac ou sevrage tabagisme constitue un véritable parcours du combattant.

Une fois que vous avez finalement décidé d’éteindre votre dernière cigarette, il vous reste encore des défis à relever, et pas des moindres.

Car oui, cesser de fumer s’accompagne d’effets secondaires assez désagréables.

En plus du manque, il faut également s’attendre à diverses manifestations : l’organisme s’adapte au changement.

Et il faut savoir que les symptômes peuvent être à la fois physiques et psychologiques.

Les symptômes du sevrage tabagique

Les symptômes du sevrage tabagique

© Wavebreak Media LTD -Fotolia.com

Découvrez alors les symptômes les plus courants du sevrage tabagique et quelques astuces pour mieux les gérer…

 

Vertige et fatigue

Dès le premier jour qui suit l’arrêt du tabac, des symptômes commencent à faire leur apparition. Vous pouvez être sujet à des vertiges.

Ce phénomène s’explique par une plus grande quantité d’oxygène qui passe dans le sang. Résultat : le corps s’habitue et se retrouve dans un état comparable à l’hyperventilation.

Si un étourdissement survient, il faut alors pratiquer quelques exercices de respiration. Faites des inspirations et des expirations profondes (semblables à un bâillement) tout en s’étirant.

Il est également possible que vous soyez assailli par la fatigue. Celle-ci apparaît généralement dans les deux à quatre semaines après le sevrage.

Cet état s’explique par le manque de nicotine. Chez le fumeur, cette substance agit comme un stimulant.

Une fois de plus, l’organisme s’adapte et se retrouve alors dans une phase de désintoxication.

Pour se sentir mieux, il faut alors adopter un mode de vie sain : mieux dormir, faire du sport, avoir une alimentation saine et boire suffisamment d’eau.

Chez certaines personnes, ce manque de nicotine peut aussi se traduire par des élancements ou de la pression au niveau de la tête ou des yeux.

Pour faire partir la gêne, il est nécessaire de se détendre et de respirer profondément. Vous pouvez également réaliser des étirements et masser votre tête.

 

Un sommeil perturbé

Durant les premiers jours qui suivent l’arrêt de la cigarette, il est tout à fait possible que le sommeil soit perturbé.

Encore une fois, le corps s’habitue au changement. Pour prévenir l’insomnie, quelques précautions doivent être prises.

Il faut éviter à tout prix les produits excitants comme le café ou les boissons à base de cola. Prenez l’habitude de marcher un peu après le dîner.

Avant de rejoindre le lit, détendez-vous. Prenez un bain, profitez d’un petit massage ou alors visionner un film agréable (surtout pas de films stressants ou de films d’épouvante).

Et avant de passer au prochain symptôme, voici une petite vidéo qui explique ce qui se passe après l’arrêt du tabac :

 

Constipation et toux

Lorsque vous étiez dépendant à la cigarette, la nicotine stimulait les intestins. Après le sevrage tabagique, ces derniers retrouvent un fonctionnement « normal ».

Il est alors normal que le transit ralentisse un peu que des « crises » de constipation soient à déplorer.

Pour éviter ce phénomène plutôt désagréable, faites en sorte de boire beaucoup d’eau. Incluez, par ailleurs, des fruits et des légumes ainsi que des grains entiers dans votre alimentation.

Le sport est également bénéfique contre la constipation.

Effets secondaires de l'arrêt du tabac

Effets secondaires de l’arrêt du tabac

© FreeDigitalPhotos.net

Parmi les symptômes accompagnant l’arrêt du tabac, on retrouve aussi la toux. Lorsque vous arrêtez de fumer, les organes de la respiration retrouvent petit à petit leur fonctionnement normal.

Chez le fumeur, les poumons étaient comme paralysés par la fumée inhalée. Désormais, ils jouent leur rôle. Cette adaptation peut s’accompagner de quelques quintes de toux.

Ici, la nature reprendra bien vite ses droits. On peut notamment accélérer le retour à la normale en faisant du sport sans toutefois se forcer.

Parallèlement, l’alimentation doit être saine et il faut toujours penser à boire beaucoup d’eau.

 

Envie de manger, envie de sucré

Après l’arrêt du tabac, vous avez beaucoup plus faim. Cette sensation est normale. En cessant la cigarette, votre goût et votre odorat sont restaurés.

Vous reprenez goût à la nourriture. Votre appétit est naturellement boosté et vous retrouvez du plaisir à manger.

Vous devez alors faire attention à ne pas faire d’excès et surtout à éviter les grignotages intempestifs.

D’autant plus que le tabagisme vous a donné la fâcheuse habitude de porter régulièrement quelque chose à la bouche.

Ici encore, vous devez faire attention à manger sainement. D’autant plus que vous aurez des envies de choses sucrées.

Si vous voulez vraiment grignoter, opter pour des aliments bons pour la santé et contenant un minimum de calories.

Arrêt tabac bienfait : Symptômes sevrage tabagique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge