Cigarette electronique législation au Québec : le vapotage soumis aux mêmes règles que le tabagisme

En matière de cigarette electronique législation, les règles ne sont pas les mêmes dans tous les pays.

Du côté du Québec, un projet de loi soumis le 19 mai 2015 propose que les restrictions valables pour les produits du tabac soient également appliquées à l’e-cigarette.

Notamment en ce qui concerne l’utilisation dans les lieux publics…

Cigarette electronique législation

Cigarette electronique législation au Québec : le vapotage soumis aux mêmes règles que le tabagisme

Qu’est-ce qui change en termes de cigarette electronique législation au Québec ?

Cigarette electronique législation au Québec

C’est la ministre de la santé publique au Québec, Lucie Charlebois, qui a présenté le nouveau projet de loi impliquant quelques changements quant à l’usage de la cigarette électronique.

Cette législation propose quelques dispositions visant à resserrer la réglementation du tabac et, par la même occasion, celle de l’e-cigarette.

Si ce texte est adopté sans aucune modification, les restrictions s’appliquant aux produits du tabac seront également valables pour l’e-cig.

En pratique, le vapotage sera également interdit dans les lieux publics, notamment dans les restaurants, les bars, mais aussi en terrasses.

Ce geste ne sera globalement pas envisageable dans un rayon de 9m aux alentours d’un établissement public.

Cigarette électronique : la législation devient plus stricte

Si la législation sur la cigarette électronique au Québec va sans doute devenir plus stricte, c’est surtout pour que le geste de fumer ne soit pas considéré comme « normal ».

Le gouvernement québécois songe tout particulièrement à la protection des jeunes.

Les mesures restrictives permettraient de limiter l’entrée dans le tabagisme.

Pour leur part, il y aurait moins de risque que les ex-fumeurs soient tentés de replonger en voyant d’autres personnes vapoter.

La ministre a mis l’accent sur le fait que les recherches scientifiques entreprises n’ont pas permis de prouver les éventuels dangers de la cigarette électronique.

Néanmoins, « mieux vaut prévenir que guérir », le principe de précaution a été adopté par les autorités québécoises.

Arrêt tabac bienfait : Cigarette electronique législation

© Patrisyu – FreeDigitalPhotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge