Cancer du poumon et tabac : une relation de cause à effet

Avec 60 produits cancérigènes connus dans la fumée de tabac, on est d’accord qu’il existe une forte corrélation entre cancer du poumon et tabac.

Côté statistique, notons que 90% des 28 000 morts de cancers des poumons en France ont été causés par le tabac.

Je me suis demandé comment le tabac parvient-il à faire autant de dégâts sur la santé ?

cancer du poumon et tabac

Cancer du poumon et tabac : une relation de cause à effet

Quelques éléments de réponse.

Cancer du poumon et tabac, le goudron se trouve au début de la chaîne

Je tiens à préciser que le tabac ne contient pas de goudron, celui-ci se forme lors de la combustion et se propage dans la fumée.

Poumons et tabac ne font pas bon ménage, le goudron libéré tapissera les parois internes de vos poumons et je vous laisse imaginer les muqueuses qui noirciront au fur et à mesure de vos cigarettes grillées.

Maintenant que le goudron est là, devinez ce qui se passe alors… Bingo, les cellules mutent en cancer !

La longue relation du couple cancer du poumon et tabac

Les premiers symptômes se manifestent normalement aux alentours de 50 ans mais comme les fumeurs sont de plus en plus jeunes, certains cancers des poumons sont diagnostiqués dès 40 ans.

Cette maladie était surtout masculine mais l’on a constaté récemment que les femmes sont de plus en plus touchées, l’un des effets pervers de l’émancipation féminine je suppose.

Les femmes fumant de plus en plus et il n’y a rien d’étonnant dans le fait qu’elles subissent de plein fouet les méfaits du tabac elles aussi.

Cancer du poumon et tabac : des dommages collatéraux

Ce qui me désole le plus avec le tabac, c’est le fait que plus de 5% des cancers des poumons concernent des fumeurs passifs.

Et je trouve que les enfants sont doublement pénalisés : d’un à cause du tabagisme passif, et de deux, pour les futurs épreuves qu’ils auront à traverser à la disparition prématurée des parents fumeurs.

Je ne juge pas, mais il me semble que vu sous un certain angle, ceux qui fument sous estiment grandement la portée de leur mauvaise habitude.

Cancer du poumon et tabac : conclusion

Un petit bonus pour les accros à la cigarette, le goudron mettra plus de 15 ans avant de disparaître complètement des poumons d’un ex fumeur.

Ça donne à réfléchir pour ma part, les cancers des poumons étant tout sauf agréables.

Moi je dis, un cancer c’est toujours moche, vaut mieux arrêter de fumer maintenant que le lien cancer du poumon et tabac est plus qu’avéré !

arret tabac bienfait : cancer du poumon et tabac© rajcreationzs – Freedigitalphotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge