Astuces pour arrêter de fumer progressivement

La dépendance à la cigarette est l’une des addictions les plus difficiles à combattre. De nombreux fumeurs sont en quête de « la » méthode efficace pour se débarrasser de ce problème.

Le plus souvent, ce qui les freine, ce sont les multiples effets secondaires qui accompagnent le sevrage tabagique.

Il est vrai que ceux-ci sont plutôt désagréables et peuvent même sembler insurmontables. Si bien que beaucoup abandonnent en cours de route.

Justement, vous avez tenté de stopper la cigarette d’un coup, mais vous avez très rapidement replongé. Ce qu’il faut savoir, c’est que votre situation n’est pas unique.

C’est arrivé à de nombreux fumeurs désireux de dire adieu au tabagisme. Si vous ne réussissez pas la première fois, vous y parviendrez la seconde ou la troisième fois.

Il suffit de trouver la bonne méthode, celle qui vous convient. Il serait peut-être judicieux d’arrêter de fumer progressivement.

De cette manière, il est plus aisé de se débarrasser de vos « rituels » et vous optimiser les chances de succès…

Comment arrêter de fumer progressivement

Comment arrêter de fumer progressivement

© Fotolia.com

Découvrez alors quelques astuces pour arrêter de fumer progressivement…

 

Arrêter de fumer : un défi de taille

Un grand nombre de fumeurs souhaite se défaire de la très mauvaise habitude qui les assujettit. Mais c’est très loin d’être facile. Au contraire.

Se passer de la cigarette qui est devenue une incontournable compagne du quotidien se révèle très ardu.

Il ne faut pas oublier que la cigarette constitue une véritable drogue dont il est difficile de se défaire. Elle cause aussi bien une addiction physique que psychologique.

À l’arrêt du tabac, le manque survient inévitablement.

Pour que la transition puisse se passer en douceur, un arrêt progressif du tabagisme constitue une solution intéressante.

Voici une vidéo qui dévoile 4 obstacles qui empêchent généralement d’arrêter de fumer :

 

Arrêter de fumer du jour au lendemain

Pendant longtemps, on a vanté les mérites d’un arrêt brutal du tabac. Cette méthode peut se révéler efficace, mais ne convient toutefois pas à tout le monde.

Parmi les fumeurs qui ont choisi cette option, plusieurs ont replongé après seulement quelques semaines ou mois.

Après cette rechute, de nombreux sentiments négatifs affluent : déception, culpabilité, échec, honte

Il faut pourtant garder à l’esprit que chaque cas est unique et que tout le monde ne fonctionne et ne réagit pas de la même manière. D’où l’intérêt de l’arrêt progressif…

Au lieu d’arrêter brusquement, le sevrage se fait en douceur, pour laisser le corps et l’esprit s’habituer au changement.

 

Arrêter de fumer progressivement : comment faire ?

Pour éviter l’angoisse qui accompagne les bouleversements trop importants, fixez-vous des objectifs simples. Simples, mais qui vont évoluer au fil du temps.

Plus important encore, vous ne devez pas définir vos objectifs au hasard. Dans un premier temps, tenez compte de votre niveau de dépendance.

Arrêter de fumer progressivement

Arrêter de fumer progressivement

© FreeDigitalPhotos.net

Pour cela, vous pouvez effectuer divers tests que vous pouvez trouver aisément sur Internet. Il y a par exemple celui disponible sur le site Doctissimo, en l’occurrence le test de Horn.

Ce type de test vous permet de savoir si vous êtes peu, moyennement ou très dépendant à la cigarette en sachant que chacun a ses propres habitudes.

Certains fument dès qu’ils se réveillent, d’autres le font lorsqu’ils ont besoin de réfléchir. Il y a ceux qui en grillent une tout en buvant leur café ou lorsqu’ils sont aux toilettes… Ou encore au cours de leurs soirées de beuverie.

En ayant une idée concrète de votre rapport avec la cigarette et des circonstances dans lesquelles vous fumez habituellement, vous pourrez déterminer des objectifs plus réalistes.

 

Un sevrage tabagique, étape par étape : réduire progressivement la consommation

Pour optimiser vos chances de succès, votre sevrage tabagique se fera donc étape par étape. La première chose à faire est de déterminer une date pour déclencher le processus.

Choisissez une date qui ne soit ni trop proche ni trop loin. Décidez par exemple d’arrêter dans 6 semaines.

Pour démarrer, gardez uniquement les cigarettes indispensables (celle du réveil par exemple et/ou celle grillée après le déjeuner).

Débarrassez-vous de toutes les autres cigarettes dont vous pensez pouvoir vous passer. En cas de manque, elles peuvent être remplacées avec un substitut nicotinique (une gomme, un comprimé ou encore un patch).

De cette manière, vous diminuez votre consommation de tous les jours. Cette première phase peut durer deux à trois semaines, le temps que vous vous préparez pour l’étape suivante.

 

Etape suivante : vers un arrêt définitif du tabac

A présent, vous avez donc légèrement réduit votre consommation de tabac et vous allez poursuivre dans ce sens jusqu’à arrêter complètement.

Pour ne pas vous décourager et préserver votre motivation, vous devez impérativement fixer des limites en faisant en sorte de définir des objectifs raisonnables.

Ne soyez pas trop pressé pour limiter les risques de rechute.

Après avoir éliminé les cigarettes qui ne vous semblent pas indispensables, vous pouvez poursuivre votre sevrage en réduisant également la fréquence de vos pauses cigarettes.

Arrêter complètement de fumer

Arrêter complètement de fumer

© FreeDigitalPhotos.net

Vous fumiez généralement toutes les heures ? Désormais, vous allez en griller une après seulement une heure et demi, puis après deux heures et ainsi de suite.

Jour après jour, vous passez de plus en plus de temps à ne pas fumer.

Puis, il va falloir passer à la vitesse supérieure et vous défaire des cigarettes « importantes », une à la fois.

Et pour chaque cigarette éliminée, il est vivement recommandé de la remplacer par un substitut nicotinique, toujours dans le but de faciliter le sevrage et pour mieux gérer le manque.

Pour lutter contre les pulsions, vous pouvez continuer de prendre des substituts en sachant qu’il va aussi falloir s’en débarrasser dans un futur plus ou moins proche.

 

Que vous décidiez d’arrêter progressivement ou d’une autre façon, il est conseillé de se faire aider pour une démarche fructueuse.

Vous pouvez notamment vous tourner vers un tabacologue qui vous suivre tout au long du processus de sevrage. Il est aussi possible de demander conseil au pharmacien par rapport aux substituts nicotiniques.

Et n’hésitez pas à solliciter vos proches pour vous motiver et vous soutenir dans votre projet.

Arrêt tabac bienfait : Comment arrêter de fumer progressivement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge