Arret tabac et prise de poids : une modification de la flore intestinale en cause

Le duo arret tabac et prise de poids suscite souvent des inquiétudes chez les ex-fumeurs ou les futurs ex-fumeurs.

Une étude suisse apporte quelques éclaircissements sur la question. Une personne qui cesse le tabagisme ne serait pas en cause.

L’origine des quelques kilos en trop résiderait dans un changement qui s’opère au niveau de la flore intestinale.

Arret tabac et prise de poids

Arret tabac et prise de poids : une modification de la flore intestinale en cause

Alors, qu’est-ce qui favorise le lien arret tabac et prise de poids ?

Arrêt du tabac et prise de poids : les échos d’une étude suisse

On en apprend donc plus sur la relation entre arret tabac et prise de poids grâce à une étude suisse dont les résultats ont été publiés dans Plos One.

Des chercheurs helvétiques auraient pu expliquer pourquoi certains ex-fumeurs prennent quelques kilos même s’ils ont gardé les mêmes habitudes alimentaires que celles qu’ils avaient avant le sevrage tabagique.

La recherche en question a été entreprise par des scientifiques de l’hôpital de Zurich. Ceux-ci ont étudiés les matières fécales de 20 personnes (5 non fumeurs, 5 fumeurs et 10 personnes qui sont en train d’arrêter de fumer).

Ils se sont plus précisément intéressés aux bactéries intestinales.

Au terme des observations, ils se sont rendu compte que le sevrage tabagique occasionne des bouleversements dans la flore intestinale.

Arret tabac et prise de poids : des changements dans la flore intestinale

La recherche suisse s’intéressant au lien entre arret de tabac et prise de poids a donc observé des choses intéressantes au niveau de la flore intestinale.

Chez les fumeurs et les non fumeurs, les bactéries présentes ont peu ou pas évolué. Ce qui n’est pas le cas chez les participants qui sont en train de cesser de fumer.

Du côté des ex-fumeurs, les protéobactéries et les bactéroïdètes se sont multipliés, au détriment des actinomycètes et des firmicutes.

Cette modification de la flore intestinale est comparable à celle qui est constatée chez les personnes en surcharge pondérale.

Et même si le même régime a été conservé avant et après le sevrage tabagique, les ex-fumeurs ont pris près de 2 kilos supplémentaires en 9 semaines.

De façon générale, arret tabac et prise de poids sont très souvent liés et les ex-fumeurs gagnent en moyenne 5 kilos dans les mois qui suivent le sevrage.

Arret tabac bienfait : Arret tabac et prise de poids© Ambro – FreeDigitalPhotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge