Arret du tabac et depression : comment s’en sortir ?

Arret du tabac et depression sont généralement indissociables durant le sevrage tabagique.

Des solutions existent heureusement pour remédier à cet état et pour éviter qu’il n’entraîne une reprise du tabac.

Arret du tabac et depression

Arret du tabac et depression : comment s’en sortir

Comment briser le lien entre arret du tabac et depression ?

Dépression et arrêt du tabac : les causes

Pourquoi la dépression après l’arrêt du tabac ? La réponse est simple.

La dépendance tabagique entraîne l’installation de réflexes qu’il faut abandonner. Pour sa part, le manque de nicotine est source de pression au niveau de votre mental.

En outre, vous devez vous débarrasser de certaines habitudes déjà bien ancrées en vous : vous fumez quand vous êtes nerveux, vous fumez pour mieux réfléchir…

Arret du tabac et depression : utiliser des médicaments

Les antidépresseurs peuvent être prescrits par un médecin lorsque le duo arret du tabac et depression persiste et devient un calvaire pour le patient.

Ces produits ont pour rôle de pallier au manque engendré par le sevrage : la cigarette aide à se sentir mieux car elle contient de la dopamine et de la sérotonine.

Lorsque vous cessez de fumer, vous avez ainsi l’impression que tout va mal. Les médicaments prennent donc le relais.

Dans ce cas, il faut faire attention à respecter scrupuleusement la prescription médicale.

Arret du tabac et dépression : le soutien psychologique

Une prise en charge psychologique est conseillée pour mieux gérer le duo arret du tabac et dépression. Ce symptôme du sevrage tabagique peut se révéler épuisant.

Et se défaire de ses habitudes de fumeur n’est pas facile. Fatigue et arrêt du tabac allant ensemble, le fumeur devient hypersensible, jusqu’à en devenir déprimé.

En parler à une personne se trouvant dans le même cas ou à un thérapeute spécialisé constitue l’une des solutions les plus efficaces pour y remédier.

Arret du tabac et dépression n’est pas une fatalité

Face à la dépression à l’arrêt du tabac, Il est possible d’éviter ou d’amoindrir les effets psychologiques du sevrage par le recours aux substituts nicotiniques.

Ces produits aident les fumeurs en les sevrant progressivement de la nicotine.

Dans tous les cas, pour lutter efficacement contre le tandem arret du tabac et dépression, il est impératif de réagir dès les premiers signes.

Arret tabac bienfait : Arret du tabac et depression

 © Marin – FreeDigitalPhotos.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge